Barragan (matador)

Barragan (matador)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barragan.

Isidro Santiago Llano dit « Barragan », né à Madrid (Espagne) le 18 février 1811, mort le 4 avril 1851, était un matador espagnol.

Présentation

« Barragan » fut d’abord apprenti tapissier, puis se lança dans l’art taurin, faisant ses premières armes dans des courses de villages proches de Madrid, puis se faisant banderillero dans la cuadrilla de « Morenillo » et Manuel Romero.

Le 5 juin 1843, il combat pour la première fois en qualité de matador dans les arènes de Madrid, accompagné de « Noteveas » et de Francisco de los Santos, et torée par la suite dans toute l’Espagne en compagnie des vedettes de l’époque. Selon ses contemporains, il était courageux et habile, mais était trop timide et modeste pour pouvoir devenir une figura (« vedette »).

Le 23 mars 1851, il est blessé par le taureau « Jardinero » de la ganadería de Don Maximo Gonzalez, et meurt le 4 avril suivant.

Voir aussi

Ce document provient de « Barragan (matador) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barragan (matador) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barragán (matador) — Pour les articles homonymes, voir Barragan. Isidro Santiago Llano dit « Barrágan », né à Madrid (Espagne) le 18 février 1811, mort le 4 avril 1851, était un matador espagnol. Présentation « Barragán » fut d’abord apprenti… …   Wikipédia en Français

  • Barragan — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Antonio Barragán (né le 12 juin 1987) est un footballeur espagnol ; Isidro Santiago Llano dit Barragan (18 février 1811 4 avril 1851), était un… …   Wikipédia en Français

  • Liste de matadors — Matador au combat, illustrant le Traité de tauromachie de Pepe Hillo (1796) Cet article recense les matadors de renom, toutes nationalités confondues, de Costillares, considéré comme l un des principaux pères de la corrida moderne, jusqu aux… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des alternatives de corrida (2001 à 2020) — On trouvera ci après la chronologie des alternatives, entre 2001 et 2020, des matadors ayant laissé quelque trace dans l’histoire de la corrida, avec, dans la mesure du possible, les noms du parrain et du témoin de la cérémonie ainsi que celui de …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des alternatives (XIXe siècle) — Sommaire 1 1802 2 1803 3 1805 4 1814 5 1815 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des alternatives (XIXème siècle) — Sommaire 1 1802 2 1803 3 1805 4 1814 5 1815 …   Wikipédia en Français

  • Liste des matadors morts dans l'arène — Édouard Manet : Le torero mort Cinquante sept matadors ont été tués dans l arène ainsi que cent quatre vingt quatre novilleros, soixante treize picadors, cent quarante neuf banderilleros, trois puntilleros et huit rejoneadores[ …   Wikipédia en Français

  • 1933 — Années : 1930 1931 1932  1933  1934 1935 1936 Décennies : 1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960 Siècles : XIXe siècle  XXe …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des alternatives (2001 à 2020) — Chronologie des alternatives de corrida (2001 à 2020) On trouvera ci après, classées par ordre chronologique, les alternatives des matadors du XXIe siècle ayant laissé quelque trace dans l’histoire de la corrida, avec, dans la mesure du… …   Wikipédia en Français

  • Grupo Comandos de Selva (IWIAS) — ESCUELA DE IWIAS DEL EJERCITO Activa 1981 Presente País  Ecuador Rama …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”