2007 par pays au Proche-Orient

Années :
2004 2005 2006  2007  2008 2009 2010

Décennies :
1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada, États-Unis) • Asie • Europe (France, Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Astronomie Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Les évènements par pays de l'année 2007 au Proche-Orient et dans le monde arabe. Les évènements thématiques sont traités dans 2007 au Proche-Orient

2005 par pays au Proche-Orient - 2006 par pays au Proche-Orient - 2007 par pays au Proche-Orient - 2008 par pays au Proche-Orient - 2009 par pays au Proche-Orient
2005 au Proche-Orient - 2006 au Proche-Orient - 2007 au Proche-Orient - 2008 au Proche-Orient - 2009 au Proche-Orient

Sommaire

Proche-Orient

  • Samedi 13 janvier 2007 : La secrétaire d'État américain, Condoleezza Rice, effectue une tournée qui l'amène, en Israël, dans les territoires palestiniens, en Arabie saoudite et au Koweït. Elle indique n'avoir « aucun plan, aucune proposition » concernant le conflit israélo-palestinien. Son premier objectif est d'obtenir des soutiens contre l'Iran.
  • Lundi 15 janvier 2007, Golfe Persique : Le nouveau secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, annonce le déploiement d'un second groupe aéronaval et de missiles antimissiles Patriot, et déclare : « Nous voulons simplement faire comprendre que nous allons être présents dans le Golfe pour une longue période. »
  • Dimanche 11 février 2007 : Début de la visite officielle, jusqu'au 13 février, du président russe Vladimir Poutine, en Arabie saoudite — à laquelle il propose une coopération dans le domaine nucléaire —, au Qatar et en Jordanie.
  • Mardi 27 mars 2007, Golfe Persique : Des navires de Pasdarans iraniens (gardiens de la révolution) capturent 15 marins britanniques. Selon les Iraniens, les marins britanniques « sont illégalement entrés dans les eaux territoriales iraniennes » alors que selon les britanniques ils ont été capturés « patrouillant dans les eaux territoriales irakiennes ».
  • Mercredi 28 mars 2007 : Sommet de la Ligue arabe à Riyad, jusqu'au 29 mars, en présence du Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas et du Premier ministre Ismaïl Haniyeh. Le projet de solution proposé par la Jordanie en 2002 est ressorti mais sans plus de résultat.

Drapeau d'Afghanistan Afghanistan

  • 16 janvier : Le nouveau secrétaire d'État à la Défense, Robert Gates, en visite, se déclare prêt à y renforcer le contingent américain et adresse un avertissement au Pakistan, qu'il accuse de « double jeu ».
  • 15 février : Le président américain Georges W. Bush, dans un discours devant l'American Enterprise Institute — une association de néoconservateurs — annonce l'envoi de 3 200 militaires supplémentaires, et exige une plus grande implication de l'OTAN : « ...quand nos commandants (leur) disent : "Nous avons besoin d'une aide supplémentaire", les pays de l'OTAN doivent la fournir ».
  • 27 février : Lors de la visite du vice-président américain Dick Cheney à la base américaine de Bagram, un attentat-suicide est perpétré contre l'entrée du camp.
  • 6 mars : Début de l'offensive de printemps de l'OTAN, dans le nord de la province d'Helmand.
  • 11 mars : Les Talibans menacent de tuer Daniele Mastrogiacomo, l'envoyée spéciale du quotidien italien La Repubblica qu'ils ont enlevée le 5 mars dernier, si l'Italie ne fixe pas une date au retrait de ses troupes.
  • 15 mars : Les Talibans annoncent la mise à mort pour « espionnage » de Sayed Agha, le chauffeur de la journaliste italienne, tous deux enlevés le 5 mars dernier.
  • 19 mars : Daniele Mastrogiacomo, l'envoyée spéciale du quotidien italien La Repubblica est lmibérée par les Talibans en échange de la libération de cinq talibans.
  • 3 avril : Deux employés français et leurs trois accompagnateurs afghans de l'ONG Terre d'enfance sont enlevés dans l'ouest du pays. Le lendemain les Talibans revendiquent l'enlèvement.
  • 20 avril : Les Talibans menacent le gouvernement français d'exécuter les deux otages de l'ONG Terre d'enfance si les soldats français ne sont pas retirés dans une semaine.
  • 28 avril : Céline Cordelier, une des deux membres de l'ONG Terre d'enfance, enlevés le 3 avril par les Talibans, est libérée.
  • 5 mai : Les Talibans repoussent l'ultimatum pour la libération du deuxième otage français Éric Damfreville jusqu'à « la fin de l'élection présidentielle française ».
  • 11 mai : Éric Damfreville, le deuxième otage français de l'ONG Terre d'enfance, enlevés le 3 avril par les Talibans, est libéré dans un état de grande fatigue et il est rapatrié dès le lendemain.
  • 26 mai : Les trois otages afghans enlevés le 3 avril avec les deux otages français de l'ONG Terre d'enfance, sont libérés.

Drapeau d'Algérie Algérie

  • Mercredi 11 avril 2007, attentats d'Alger du 11 avril 2007 : Deux attentats-suicides simultanés à la voiture piégée, l'un contre le Palais du gouvernement au centre d'Alger et l'autre contre le commissariat de la route de l'aéroport, causent la mort de 24 personnes et font 222 blessés, selon les chiffres de la police, alors que le groupe terroriste Al-Qaïda pour le Maghreb islamique revendique au moins 53 morts.
  • Jeudi 17 mai 2007 : Lors des élections législatives, le parti de l'Alliance présidentielle obtient la majorité absolue avec cependant une baisse du FLN qui perd 63 sièges et au taux d'abstention record depuis l'indépendance de 64,5 %.
  • Mardi 11 décembre 2007 : Un attentat-suicide contre les sièges de l'OTAN et du Conseil constitutionnel à Alger cause la mort de 41 personnes.

Drapeau d'Arabie saoudite Arabie saoudite

../..

Drapeau de Dubaï Dubaï

Drapeau d'Égypte Égypte

../..

Drapeau d'Irak Irak

  • Lundi 1er janvier : Rassemblement populaire à Tikrit, en hommage à Saddam Hussein, pendu le 30 décembre 2006. D'autres rassemblement ont lieu dans les villes à majorité sunnite du pays, mais aussi dans d'autres villes du monde arabe sunnite.
  • Vendredi 5 janvier : Le général David Petraeus est nommé à la tête des troupes américaines en Irak en remplacement du général George Casey et Ryan Crocker est nommé ambassadeur des États-Unis à Bagdad, en remplacement de Zalmay Khalilzad.
  • Lundi 8 janvier : Réouverture du deuxième procès du régime de Saddam Hussein concernant l'opération Al-Anfal qui sévit en 1987-1988 contre le Kurdistan.
  • Mercredi 10 janvier : Le Président Georges W. Bush annonce l'envoi de 21 700 soldats américains supplémentaires en déclarant : « Le défi en cours, à travers le Moyen-Orient élargi, est davantage qu'un conflit militaire. C'est l'affrontement idéologique décisif de notre temps. D'un côté, il y a ceux qui croient à la liberté et à la modération; de l'autre, des extrémistes qui tuent les innocents et qui ont annoncé leur intention de détruire notre mode de vie... »
  • Lundi 15 janvier : Pendaison de Bazan al-Takriti (demi-frère de Saddam Hussein) et de Awad al-Bandar, ancien président du tribunal révolutionnaire.
  • Mardi 30 janvier : Attentat anti-chiites, le jour de l'Achoura, dans le village Dour Mandali.
  • Samedi 3 février :
    • Au moins 130 morts et 305 blessés dans un attentat sur une place de marché dans le quartier Chiite de Sadriyah à Bagdad.
    • Selon une évaluation des Nations unies, près de trois mille civils irakiens ont été tués par des attentats pendant le seul mois de janvier.
  • Samedi 10 mars :
    • À Bagdad, Conférence internationale de « soutien au processus politique ». Y participent, des représentants du gouvernement irakien, des États-Unis, de l'Iran et de la Syrie.
    • Des tirs d'obus ont lieu à proximité du camp retranché où a lieu la conférence internationale et un attentat-suicide cause la mort de 26 personnes.
  • Vendredi 7 mars : Un nouvel attentat-suicide cause la mort de 59 personnes.
  • Mardi 20 mars : L'ancien vice-président Taha Yassine Ramadan est pendu à Bagdad.
  • Jeudi 22 mars : Le secrétaire général de l'ONU est en visite officielle à Bagdad, alors qu'un obus de mortier explose très près du siège des services du Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, au moment même où il est en train d'expliquer que cette visite est « un message destiné au monde, qui confirme que Bagdad (...) a fait d'importants progrès sur la voie de la stabilité. »
  • Vendredi 23 mars : Un double attentat-suicide blesse grièvement le vice-Premier ministre Salam al-Zobaïe et cause la mort de neuf personnes dont le frère du ministre.
  • Jeudi 12 avril : À Bagdad, deux attentats-suicides. Le premier, avec un camion piégé, détruit le pont Al-Sarafiya, l'un des plus fréquentés et cause la mort de 10 personnes. L'autre, détruit la cafétéria du Conseil représentatif (Parlement), situé au cœur de la « zone verte » très protégée, causant la mort de 8 personnes dont 3 députés.
  • Jeudi 3 mai : Ouverture de la deuxième conférence internationale sur l'Irak dans la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, jusqu'au 4 mai.
  • 13 juin : Destruction des deux minarets de la mosquée d'Or de Samarra, dont le dôme avait déjà été détruit lors d'un premier attentat le 22 février 2006.

Drapeau d'Iran Iran

  • Mars : Le magazine féminin Zanan qui existait depuis 1991, a été fermé par le pouvoir des mollahs après avoir été accusé de « compromettre la santé mentale des lectrices ».
  • Mercredi 28 mars : Suite à l'affaire des marins capturés, le gouvernement britannique gèle ses relations avec l'Iran.
  • Mercredi 4 avril : Les 15 marins britanniques capturés, le 23 mars dans le golfe Persique par les Pasdarans, sont libérés et rapatriés le 5 avril.
  • Samedi 21 avril : Le porte-parole des étudiants de l'université Amir-Kabir de Téhéran, Babak Zamanian, est arrêté « pour avoir porté atteinte à la sécurité de l'État ». Il sera libéré après 40 jours dans la prison d'Evin où il a été torturé.
  • Mercredi 23 mai : Suite à la proposition du directeur de l'AIEA, l'égyptien Mohamed El Baradei d'autoriser l'Iran à conserver certaines activités d'enrichissement de l'uranium, les États-Unis et la France expriment leur désaccord.
  • En 2007, plus d'un million de voitures ont été vendues dans le pays, soit une augmentation de 5% par rapport à l'année précédente.

Drapeau d'Israël Israël

  • 16 janvier : Le général Dan Haloutz, chef d'État major de Tsahal démissionne.
  • 25 janvier : Moshe Katsav demande sa suspension temporaire du poste de président d'Israël et celle-ci est acceptée par une commission spéciale du Parlement pour une période de trois mois. La présidente du Parlement Dalia Itzik devient présidente par intérim.
  • 29 janvier : Un attentat-suicide palestinien cause la mort de 3 israéliens dans la station balnéaire d'Eilat.
  • 5 mars : Offensive diplomatique israélienne dans le but de faire capoter l'accord de La Mecque du 8 février sur la constitution d'un gouvernement d'union nationale palestinien. À Washington, Yoram Turbowicz, chef du bureau du Premier ministre et Shalom Turjeman, conseiller politique, rencontrent à ce sujet Steve Hadley, conseiller à la Sécurité nationale du Président George W. Bush. À Bruxelles, la ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni intervient dans un but similaire, auprès de l'Union européenne.

Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan

  • En 2007, la production céréalière de l'ex-grenier à blé de l'Union soviétique a dépassé les 20 millions de tonnes en hausse de 20% par rapport en 2006, dont la moitié est exportée. Le pays se place désormais au sixième rang des producteurs de céréales. Le président Noursoultan Nazarbaïev a donné à son pays l'objectif de produire 26 millions de tonnes par an. Á l'époque soviétique, quarante millions d'hectares de steppes parcourus par les nomades avaient été transformés en terres arables.

Drapeau du Liban Liban

  • 20 janvier : Les groupes de l'opposition et la Confédération générale des travailleurs libanais appellent à une grève générale à partir du mardi 23.
  • 23 janvier : Début de la grève générale à l'appel des groupes de l'opposition et de la CGT Libanaise.
  • 24 janvier : Deuxième jour de la grève générale et violents affrontements qui vont durer deux jours et faire 3 morts et 130 blessés.
  • 25 janvier : La troisième Conférence internationale de Paris sur le Liban (« Paris-3 ») étudie comment soutenir politiquement et financièrement le gouvernement pro-occidental de Fouad Siniora dont l'opposition demande la démission.
  • 13 février : à Aïn Alaq-Bikfaya, dans la montagne libanaise, un double attentat contre des minibus cause la mort de douze personnes selon l'agence de presse libanaise ANI.
  • 14 février : à Beyrouth, célébration du deuxième anniversaire de l'assassinat de Rafic Hariri, organisée par les partis pro-gouvernementaux et réunissant plusieurs centaines de milliers de personnes.
  • 8 avril : Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, lors d'un grand rassemblement, déclare ne pas vouloir la guerre civile. Constatant l'impasse du dialogue avec Fouad Siniora, il déclare ne plus exiger la minorité de blocage au sein du gouvernement et se dit prêt à attendre les élections normalement prévues en 2009, s'il n'y a pas de référendum ou d'élections anticipées.
  • 20 mai : Début de combats violents, pendant plusieurs jours, entre les miliciens du Fatah al-Islam retranchés dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr al-Bared et l'armée libanaise qui finalement en viendra à bout. Le gouvernement de Fouad Siniora soutenu par les occidentaux, accuse la Syrie d'être responsable de cette opération de déstabilisation.
  • 24 mai : Le ministre des Affaires étrangères français Bernard Kouchner, en visite à Beyrouth, apporte le soutien de la France au gouvernement de Fouad Siniora.
  • 30 mai : Le Conseil de sécurité vote la résolution 1757, proposée par les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne. Cette résolution impose la création d'un tribunal « à caractère international », chargé de juger les responsables présumés de l'assassinat de l'ancien premier ministre libanais, Rafic Hariri. Cinq des membres s'abstiennent (Chine, Russie, Afrique du Sud, Indonésie et Qatar).
  • 3 juin : Les combats entre l'armée libanaise et le Fatah al-Islam qui ont débuté au camp de Nahr al-Bared près de Tripoli, s'étendent au camp d'Aïn Héloué près de Saïda.
  • 10 juin : Les Nations unies crée un tribunal chargé de rechercher et de juger les auteurs présumés des crimes et assassinats politiques depuis 2004.
  • 13 juin : À Beyrouth, un attentat à la voiture piégée cause la mort de Walid Eido, député de la majorité gouvernementale et de huit autres personnes. La Syrie est à nouveau mise en accusation.

drapeau de la Libye Libye

Drapeau du Maroc Maroc

  • 12 mars : Attentat-suicide dans un cybercafé de Casablanca.
  • 10 avril : À Casablanca, trois terroristes, déjà traqués par la police pour leurs participations présumées aux attentats de 2003 et avec celui du 12 mars dernier dans un cybercafé, se font exploser en tuant un policier et en blessant cinq autres personnes, dont deux policiers. Un quatrième terroriste est abattu par la police.
  • 14 avril : À Casablanca, deux attentats-suicides; un près du consulat des États-Unis et l'autre près de l'école américaine.
  • 17 mai : Colloque sur l'esclavagisme musulman à Marrakech sous l'égide de l'UNESCO [1], jusqu'au 19 mai.

Drapeau du Pakistan Pakistan

Benazir Bhutto, ancienne première ministre du Pakistan.
  • 28 avril 2007 : Un attentat-suicide contre le ministre de l'Intérieur, Aftab Ahmad Khan Sherpao cause la mort de 32 personnes.
  • 3 novembre 2007 : Le président Pervez Musharraf impose l'état d'urgence, puis limoge et ordonne l'assignation à résidence de soixante juges qui s'opposent à lui et dont il craint qu'ils ne le déclarent inéligible au scrutin présidentiel en raison de sa condition d'officier.
  • 27 décembre 2007 : assassinat de l'ancienne premier ministre pakistanaise Benazir Bhutto.

Flag of Palestine.svg Autorité palestinienne

  • 30 janvier : Suite à l'attentat-suicide du 29 janvier contre la station balnéaire d'Eilat, l'armée israélienne reprend dans la nuit du 30 au 31 une série de bombardements sur Gaza, ce qui déclenche une trêve entre le Hamas et le Fatah.
  • 7 février : à La Mecque, sous la houlette de l'Arabie saoudite, début du sommet réunissant le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, pour le Fatah d'un côté, le Premier ministre Ismaël Haniyeh et le chef du bureau politique du Hamas à Damas pour l'autre partie.
  • 8 février : Accord conclu à La Mecque entre le Fatah et le Hamas qui signent un accord sur un gouvernement d'union nationale palestinien pour mettre fin aux affrontements interpalestiniens et pour le rétablissement de l'aide internationale suspendue. Un gouvernement d'union nationale doit être formé dans un délai de cinq semaines.
  • 15 mars : Un gouvernement d'union nationale palestinien est constitué. Le Premier ministre sortant, Ismaïl Haniyeh est reconduit dans ses fonctions et son gouvernement compte huit ministres issus du Hamas, six issus du Fatah, trois d'autres formations et cinq indépendants.
  • 17 mars : Le nouveau gouvernement d'Union nationale est investi par le Conseil législatif palestinien.
  • 11 mai : Les affrontements entre les milices du Fatah et celles du Hamas reprennent dans la bande de Gaza.
  • 14 mai :
    • Le ministre de l'Intérieur, Hani al-Qawasmesh, apolitique, démissionne.
    • Nouveaux tirs de roquettes contre la ville israélienne de Sderot.
  • 16 mai : L'aviation israélienne, suite aux tirs de roquettes, reprend ses raids de représailles sur la bande de Gaza qui vont causer la mort de 37 palestiniens en cinq jours.
  • 17 mai : L'armée israélienne fait intervenir ses blindés dans le nord de la bande de Gaza.
  • 21 mai : Israël entame un nouveau bouclage de la bande de Gaza et de la Cisjordanie. Le ministre israélien de la Sécurité intérieure, Avi Dichter, menace de mort le Premier ministre palestinien Ismaïl Haniyeh, issu du Hamas, et son chef, Khaled Mechaal, domicilié à Damas en Syrie.
  • 7 juin : Affrontements généralisés entre les miliciens du Fatah et ceux du Hamas, jusqu'au 14 juin. Le Hamas prend peu à peu le contrôle de toute la Bande de Gaza.
  • 13 juin : Le journal britannique The Guardian révèle un rapport confidentiel de l'envoyé spécial des Nations unies au Moyen-Orient, Alvaro de Soto qui écrit que « les Américains ont poussé à une confrontation entre le Hamas et le Fatah ».
  • 14 juin : Suite à la mainmise par la force du Hamas sur la Bande de Gaza, le Président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, procède au limogeage du Premier ministre Ismaïl Haniyeh issu du Hamas. Il instaure l'état d'urgence et annonce des élections anticipées mais sans date fixe, alors que l'ex-Premier ministre limogé déclare que « le gouvernement existant va continuer à exercer sa mission ».
  • 15 juin : Le Président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, nomme le nouveau Premier ministre en la personne de Salam Fayyad qui était auparavant le ministre des Finances du gouvernement d'Union nationale. La communauté internationale reconnaît en majorité et rapidement ce nouveau gouvernement d'urgence dont le Hamas s'est désormais exclu.

Drapeau de Syrie Syrie

Flag of the Chechen Republic.svg Tchétchénie

Drapeau de Tunisie Tunisie

Turkménistan

Drapeau de Turquie Turquie

  • Vendredi 19 janvier : à Istambul, le journaliste turc arménien, Hrant Dink, est assassiné. Il était un des plus ardents défenseurs de la minorité arménienne et militait pour la réconciliation entre Arméniens et Turcs.
  • Samedi 14 avril : À Ankara, à l'appel des mouvements kémalistes, plus de trois cent mille personnes manifestent contre l'éventuelle candidature à la présidence de la République, de Recep Tayyip Erdoğan, le Premier ministre islamiste.
  • 24 avril : Suite aux manifestations des mouvements kémalistes, le premier ministre Recep Tayyip Erdoğan se désiste de la candidature présidentielle au profit de son ministre des Affaires étrangères Abdullah Gül.
  • 27 avril : Premier tour de l'élection présidentielle au Parlement avec un unique candidat, le ministre islamiste des Affaires étrangères, Abdullah Gül. Le scrutin est boycotté par les députés de l'opposition ce qui a empêché que le quorum soit atteint.
  • 1er mai : Le premier tour de l'élection présidentielle du 27 avril au Parlement, boycotté par les députés de l'opposition, est annulé par la Cour constitutionnelle, pour quorum non atteint (présence de deux-tiers des députés).
  • 2 mai : Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan demande des élections législatives anticipées.
  • 3 mai : Le Parlement fixe les élections législatives anticipées au 22 juillet 2007.
  • 7 mai : Le ministre des Affaires étrangères Abdullah Gül renonce à sa candidature à la présidence de la République.
  • 10 mai : Le Parlement vote une série de réformes constitutionnelles dont l'élection du président de la République par le suffrage universel.
  • 23 mai : À Ankara, un attentat à la bombe cause la mort de 70 personnes et fait 90 blessés.
  • 25 mai : Le Président Ahmet Necdet Sezer rejette l'amendement constitutionnel instaurant l'élection au suffrage universel du président de la République turque.

Drapeau du Yémen Yémen

Notes et références

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 2007 par pays au Proche-Orient de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 2009 par pays au Proche-Orient — Années : 2006 2007 2008  2009  2010 2011 2012 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2008 par pays au Proche-Orient — Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2005 par pays au Proche-Orient — Années : 2002 2003 2004  2005  2006 2007 2008 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2006 par pays au Proche-Orient — Années : 2003 2004 2005  2006  2007 2008 2009 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2010 par pays au Proche-Orient — Années : 2007 2008 2009  2010  2011 2012 2013 Décennies : 1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040 Siècles : XXe siècle  XXIe siècl …   Wikipédia en Français

  • 2007 par pays en Afrique — Années : 2004 2005 2006  2007  2008 2009 2010 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2007 au Proche-Orient — Années : 2004 2005 2006  2007  2008 2009 2010 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2007 par pays en Europe — Années : 2004 2005 2006  2007  2008 2009 2010 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2007 par pays en Amérique — Années : 2004 2005 2006  2007  2008 2009 2010 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2007 par pays en Asie — Années : 2004 2005 2006  2007  2008 2009 2010 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”