Barlet

F.-Ch. Barlet

F.-Ch. Barlet (nom de plume d’Alfred Faucheux) est un écrivain français né le 12 octobre 1838 et mort en 1923.

Il obtient son baccalauréat en 1864. Il va entreprendre des études de Droit à Dijon sous la pression de son père. Il obtient sa Licence en 1867, puis est admis dans l'Administration de l'Enregistrement. Il est affecté en Corse, puis sur en métropole. Il termine sa carrière à Abbeville en 1899 avec le titre de directeur de l'Enregistrement.

Parallèlement à sa carrière de fonctionnaire, il s'intéresse au milieu occultiste. Il a été l'un des fondateurs de la première branche française de la Société Théosophique[1]. Il a ensuite intégré la H.B. of L. (Hermétique Brotherhood of Luxor) une organisation initiatique américaine[2]. Il devient le représentant officiel de cette dernière en France. Il quitte la société Théosophique en 1888. Il rejoint (vers 1899 ou 1900) le mouvement cosmique de Max Théon (Ancien Grand Maître du cercle extérieur de la H.B. of L. Il rejoint aussi à la même époque Papus pour constituer le Suprême Conseil du Martinisme. Le centre supérieur de l'Ordre Martiniste aurait dû être la H.B. of L. . Le projet fut abandonné au profit de l'Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix (Fondé par Stanislas de Guaita). F. Ch. Barlet fut désigné en 1896 comme le Grand Maître de ce dernier mais sans jamais exercé la fonction. Il rejeta l'idée de Papus de faire revivre cet Ordre. Il remis les documents et grades à son ami René Guénon[3].

Œuvres

  • Essai sur l'évolution des idées, Paris, Chamuel, 1891.
  • "Principe de sociologie synthétique" (1894).
  • "L'évolution de la sociologie" (1894).
  • "L'instruction intégrale" (1895).
  • Synthèse de l'esthétique : la peinture, Paris, Chamuel, 1895.
  • L'art de demain : la peinture autrefois et aujourd'hui, Paris, Chamuel, 1897.
  • Saint-Yves d'Alveydre : nos maîtres. Comprenant une table raisonnée de la “Mission les Juifs” et des notions précises sur l’“Archéomètre”, Paris, L'Édition, 1910, 219 pp.
  • Il a publié de nombreux articles dans les revues suivantes : l'Anti-matérialiste", Revue des Hautes Études", "Lotus rouge", l'"Initiation", la "Revue spiritualiste illustrée", "La Revue Cosmique", "La Science Astrale", "Le Voile d'Isis"...

On peut consulter une partie de son oeuvre à cette adresse : http://www.europeana.eu/portal/brief-doc.html?start=1&view=table&query=Barlet+f.

Références

  1. René Guénon, "F.-Ch. Barlet et les sociétés initiatiques", Le Voile d'Isis, avril 1925. Rééd. dans René Guénon, "Articles et comptes-rendus" tome I (Le Voile d'Isi/Études Traditionnelles, 1925-1950) pp.11-15
  2. C. Chanel, John P. Deveney et J. Godwin, "La Fraternité Hermétique de Louxor (H.B. of L.), Rituels et instructions d'occultisme pratique). Dervy, 2000, 442 pp.
  3. René Guénon a bénéficié de nombreux documents de la part de F. Ch. Barlet : il lui remit ainsi des documents inédits de la main de Saint-Yves d'Alveydre concernant l'Archéomètre et donnant naissance à une série d'articles dans "La Gnose" bien plus cohérent que l'ouvrage posthume "L'Archéomètre" publié en 1911 sous l'égide des "Amis de Saint-Yves d'Alveydre". René Guénon reçut aussi de Barlet de nombreux documents émanant de la H.B.of L.

Bibliographie

  • René Guénon, "F.-Ch. Barlet et les sociétés initiatiques", Le Voile d'Isis, avril 1925.
  • Marie-France James "Ésotérisme, occultisme franc-maçonnerie et Christianisme", Lanore, 2008 - un article consacré à F. Ch. Barlet, pp. 25-27.
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
Ce document provient de « F.-Ch. Barlet ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barlet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barlet — Le nom est notamment porté dans la Loire et la Lozère, ainsi qu en Savoie. Il semble que ce soit un toponyme (lieu où pousse le cresson, ancien français berle). On en fait parfois un diminutif de baril , surnom pour un homme ventru ou pour un… …   Noms de famille

  • barlet — bar|let Mot Agut Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • Charles Barlet — Albert Faucheux, nom de plume Charles Barlet, parfois Ch., F. Ch. ou François Charles Barlet, né le 12 octobre 1838 à Paris où il est mort le 29 octobre 1921, est un occ …   Wikipédia en Français

  • F.-Ch. Barlet — (nom de plume d’Alfred Faucheux) est un écrivain français né le 12 octobre 1838 et mort en 1923. Il obtient son baccalauréat en 1864. Il va entreprendre des études de Droit à Dijon sous la pression de son père. Il obtient sa Licence en… …   Wikipédia en Français

  • Roger Barlet — Roger Barlet, nom de guerre Rozek, (12 avril 1914, Metz 29 ou 30 août 1944, Varsovie) est un soldat français tombé lors du soulèvement de Varsovie. Biographie Roger Barlet naît à Metz le 12 avril 1914, pendant la première annexion allemande.… …   Wikipédia en Français

  • Place du Barlet — La Place du Barlet est la plus grande place de Douai. Sommaire 1 Histoire 2 Monuments 3 Evènements 4 Références …   Wikipédia en Français

  • Roger Barlet — (nom de guerre Rożek ; d. 1944) was a French soldier. Born in Metz, after the Battle of France he was forcibly conscripted to the German Wehrmacht and dispatched to the East Front. However, he deserted and joined the ranks of the Home Army in the …   Wikipedia

  • Complot synarchique — Synarchie Le terme synarchie désigne deux réalités qui semblent différentes : d une part, dans son sens courant, une société politique secrète, réelle ou supposée, évoquée en France dans les années 1930 1940, qui serait liée à l émergence du …   Wikipédia en Français

  • Synarchie — Le terme synarchie désigne deux réalités qui semblent différentes : d une part, dans son sens courant, une société politique secrète, réelle ou supposée, évoquée en France dans les années 1930 1940, qui serait liée à l émergence du mouvement …   Wikipédia en Français

  • Synarchique — Synarchie Le terme synarchie désigne deux réalités qui semblent différentes : d une part, dans son sens courant, une société politique secrète, réelle ou supposée, évoquée en France dans les années 1930 1940, qui serait liée à l émergence du …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”