Barilla
Logo de Barilla

Logo de Barilla
Création 1877
Dates clés 1877,1936,1971,1979
Personnages clés Riccardo Barilla, Pietro Barilla
Siège social Parme
Activité Agroalimentaire
Produits Pâtes, Sauces et Biscuits
Société mère Group Barilla
Filiales Wasa, Barilla Harry's France, Kamps
Effectif au 31/12/2008, 16 215 personnes
Site web www.barilla.com
Chiffre d’affaires 4,32 milliards d'euros (2008)
Résultat net 66,4 millions d'euros (2008)

Barilla est une entreprise agro-industrielle italienne qui fabrique des pâtes, des sauces et des biscuits. C'est également une marque sous laquelle sont vendus les produits fabriqués par cette entreprise.

Sommaire

Histoire

La naissance

Tout débute en 1877 lorsque Pietro Barilla (1845-1922) ouvre une boutique et une fabrique de pain et de pâte à Parme. Fin 1891, il ouvre un second magasin mais l'investissement fut trop important et en juillet 1894, il fait faillite. Il rouvre une affaire quelques mois plus tard au nom de son épouse et grâce à un travail acharné, il obtient, en 1898, les premiers résultats positifs. Ses fils Riccardo (1880-1947) et Gualtiero (1881-1919) le rejoignent dans l'activité. En 1900, il modifie son matériel afin d'atteindre deux quintaux de production de pâtes par jour. En 1905, avec l'emploi de cinq employés, la production passe à vingt-cinq quintaux de pâtes. En 1908, la société désormais orientée vers le développement participe à l'Exposition Internationale de l'Industrie moderne de Rome. Les locaux deviennent trop petits et nécessitent la construction d'un établissement moderne qui sera doté du premier four continu de Parme. La voie qui va désormais de l'artisanat vers l'industrie est tracée. Le 17 mai 1919, à seulement 38 ans, Gualtiero décède laissant sur les épaules de Riccardo tout le poids de la société. Riccardo met en place une structure administrative efficace et s'entoure de personnels qualifiés, la direction se compose de Gualtiero Medioli, fondé de pouvoir, Luigi Regola, directeur commercial, Enrico Bonaccorsi, directeur du personnel et Elvio Pelleri, directeur administratif. Riccardo dédie son énergie à l'expansion de la société.

En 1936, Pietro (1913-1993) fils de Riccardo, entre dans la société pour diriger l'activité commerciale, il modernise l'entreprise, les chevaux sont remplacés par des véhicules automobiles, il met en place la publicité, il voyage en France et aux États-Unis afin de se former au technique de vente. En 1941, il est appelé à servir dans les forces armées italiennes.

En 1950, Barilla produit cent tonnes de pâtes par jour, Pietro se rend de nouveau aux USA pour étudier le packaging et la publicité avec pour but de faire rebondir l'entreprise dans l'économie italienne de l'après guerre. En 1956, Ernesto Carboni est appelé à redessiner l'entière gamme des emballages, tout en carton, qui acquièrent une identité très connue par l'introduction de la couleur bleue. De 1952 à 1957, une phase de développement qui correspond au miracle italien lié à l'augmentation de la consommation s'accompagne de nouvelle technologie et d'établissements neufs.


La vente de la société

En 1971, Pietro Barilla cède la société à Grace, une multinationale américaine, l'entreprise emploie alors deux mille personnes et 15% du marché essentiellement dans le nord de l'Italie. La communication est confiée à Young et Rubicam avec pour objectif la conquête du marché centre et méridionale de l'Italie, en fait le plus important. Young et Rubicam restera un partenaire de Barilla. En août 1973, le gouvernement italien impose le blocage du prix des pâtes, pour l'entreprise, c'est un coup très dur. En 1976, Barilla donne naissance à Mulino Bianco, une ligne de produit de biscuits, dont le produit phare est Baiocchi con crema alla nocciola e cacao, dont les emballages vendus en France gardent la langue italienne. Barilla axera sa publicité sur la qualité, certains fabricants abaissant la qualité de leur pâte en utilisant du grain tendre au lieu du grain dur.

Le rachat

En 1979, Pietro Barilla rachète l'entreprise, le prix des pâtes avait été libéré mais le produit avait été pénalisé, les énergies de l'entreprise allant principalement sur la nouvelle ligne Mulino Bianco. Pietro croit dans la relance des pâtes et lance une politique d'investissement. Les pâtes Barilla sont présentées pour la première fois en France, avec l'ouverture d'une filiale française Barilla France, avant de conquérir le marché européen.

Pietro décède en 1993, l'entreprise emploie 8500 salariés et détient 35% du marché italien. Ce sont les enfants de Pietro qui reprennent la société, Guido en devient le président, développant l'activité export, la société est désormais une multinationale.

Barilla contrôle et distribue les marques Barilla, Mulino Bianco, Pavesi, Voiello et Académie Barilla (Italie), Wasa (Suède), Misko (Grèce), Filiz (Turquie), Yemina et Vesta (Mexique), Harry's (France) ; elle produit différents types de pâtes dont elle est le premier producteur italien et mondial, des biscuits dont elle est le premier producteur italien et le troisième européen, des sauces dont elle est premier producteur italien et elle contrôle depuis 2002 la société allemande Kamps AG. La distribution des produits Barilla touche aussi les pays nord américains.

Fin septembre 2007, Guido Barilla annonce[1] le lancement d'une nouvelle gamme de produit Alixir (conjugaison de alimentation et élixir) aliments céréaliers et boissons pour la santé.

Données économiques

Effectif

L'entreprise est passée de 8 500 personnes en 1993 à 16 215 en 2008.

Mai 2008[2]

  • facturation à fin 2007 de la holding : 4,245 milliards d'euros (4,107 en 2006)
  • principaux marchés
Pays Pourcentage
Italie 57%
France 12%
USA 8%
Allemagne 4%
Autres pays 19%

Publicités

  • « Rigatoni » réalisé en 1984 par Federico Fellini
  • campagne des années 1990 : Dove c'è Barilla, c'è casa (où il y a Barilla, il y a maison l'article est volontairement oublié)
  • Museo réalisé à Venise et dirigé par Ridley Scott en 1990
  • en 1991, promotion des pâtes Barilla en Allemagne avec Steffi Graf
  • L'air de « deh vieni alla finestra » de l'opéra de Mozart Don Giovanni a été repris dans un spot publicitaire Barilla en 1992.
  • Terrazza romana dirigé par Ridley Scott en 1992 et Piazza Navona dirigé par David Lynch en 1993 avec Gérard Depardieu
  • en 1993, promotion des pâtes Barilla en Espagne avec Placido Domingo

Bibliographie

  • (it) Barilla, cento anni di pubblicità e communicazione

Notes et références

  1. Gazzetta di Parma du 27 septembre 2007
  2. Gazzetta di Parma du 2 juillet 2008

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barilla de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barilla — refers to several species of salt tolerant ( halophyte ) plants that, until the 19th Century, were the primary source of soda ash and hence (we now know) of sodium carbonate. The word barilla was also used directly to refer to the soda ash… …   Wikipedia

  • Barilla — S.p.A Rechtsform Unternehmensgruppe (Aktiengesellschaft in Privatbesitz) Gründung 1877 Sitz …   Deutsch Wikipedia

  • Barilla — Saltar a navegación, búsqueda Barilla Spa es una de las mayores compañías de alimentación italianas. Fue fundada en el año 1877 en Parma, Italia. Controla las marcas comerciales de Barilla, de Mulino Bianco, de Pavesi, de Voiello y de la academia …   Wikipedia Español

  • Barilla — Ba*ril la, n. [Sp. barrilla.] 1. (Bot.) A name given to several species of Salsola from which soda is made, by burning the barilla in heaps and lixiviating the ashes. [1913 Webster] 2. (Com.) (a) The alkali produced from the plant, being an… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Barilla — (spr. ilja), Alicante Soda, eine unreine Soda, die früher in Spanien durch Verbrennung von Meerespflanzen gewonnen wurde; auch eine Art Zinnerz …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Barilla — Barilla, beste Sorte der span. Soda …   Herders Conversations-Lexikon

  • barilla — [bə ril′ə] n. [Sp barrilla < Galician baril, very good < Ar bariʾ, free, healthy] crude soda ash, formerly used in glassmaking and obtained by burning various saltworts and related plants (genera Salsola and Halogeton) native to the… …   English World dictionary

  • Barilla — Ba|ril|la [ba rilja] die; <aus gleichbed. span. barilla> sodahaltige Asche aus verbrannten Meeres od. Salzsteppenpflanzen …   Das große Fremdwörterbuch

  • barilla — /beuh ree euh, reel yee, ril euh/, n. 1. either of two European saltworts, Salsola kali or S. soda, whose ashes yield an impure carbonate of soda. 2. the alkali obtained from the ashes of these and certain other maritime plants. [1615 25; < Sp… …   Universalium

  • barilla — noun Any of several unrelated saltmarsh plants that were once burnt to obtain soda ash …   Wiktionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”