Bardeau
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homophones, voir Bardot et Bardo.
Bardeaux entourant une fenêtre de la façade arrière de la villa Déramond-Barre, à Saint-Denis de la Réunion.

Un bardeau est un petit élément de revêtement permettant de protéger des intempéries les toitures et les façades.

En Suisse, en Franche-Comté, dans les Pays de Savoie et à la Réunion, les bardeaux sont de petites plaques en bois, découpées en différents formats, appelées tavaillons en France et tavillons en Suisse Romande lorsque celui-ci est découpés en un petit format.

De nos jours, il est disponible en bois, le plus souvent en Red cedar (Thuja plicata), et aussi en panneaux de polypropylène. En bois, il est aussi utilisé comme « bardeau à cointer » pour équerrer et ajuster l'espace entre les portes (ou les fenêtres) et les bâtis de murs.

En France et en Amérique du Nord, le bardeau est aussi une plaque en composite bitumé, aussi appelée shingle, bardeau canadien ou bardeau d'asphalte.

Dans les Balkans, et notamment en Albanie, les toits en bardeau de bois sont très courant, à l'exception du versant adriatique où il laisse la place à la tuile romaine.


Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bardeau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bardeau — BARDEAU. s. m. Petits ais minces et courts, dont on couvre les maisons, et dont on se sert à divers autres usages. Un millier de bardeaux. Une maison couverte de bardeau. Acheter du bardeau …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bardeau — Bardeau. s. m. Petits ais minces & courts, dont on couvre des maisons, & dont on se sert à divers autres usages. Un millier de bardeau. une maison couverte de bardeau …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bardeau — (fr., spr. Bardoh), so v.w. Maulesel …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bardeau — bardeau, bardot nm barrage en travers d un cours d eau Anjou …   Glossaire des noms topographiques en France

  • bardeau — à couvrir maisons et aisselles, Scandula, scandulae …   Thresor de la langue françoyse

  • bardeau — 1. bardeau [ bardo ] n. m. • 1359; p. ê. de 2. barde → bardot ♦ Petite planche clouée sur volige employée dans la construction, surtout pour remplacer tuiles et ardoises dans la couverture des maisons. Des chalets « aux toits soigneusement… …   Encyclopédie Universelle

  • bardeau — (bar dô) s. m. 1°   Ais mince et court dont on se sert pour couvrir les maisons. 2°   Petit train de bois. HISTORIQUE    XVIe s. •   Il pousse son cheval à grand force sur un bardeau ou bastardeau fait à travers la rivière pour retenir l eau, D… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BARDEAU — s. m. Il se dit de Petits ais minces et courts, dont on couvre les maisons, et qu on emploie à divers autres usages. Un millier de bardeaux. Une maison couverte de bardeau. Acheter du bardeau …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • bardeau — nm., éclisse, aisseau, ais mince, planchette de bois éclaté, essandole, (tuile en bois de 40 à 45 cm. de long et 10 à 12 mm d épaisseur pour couvrir les toits ; elle est clouée aux deux extrémités sur des lattes) : BARDÔ (Manigod, Villards Thônes …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • BARDEAU — n. m. Petite planche mince et courte, employée dans les constructions, surtout pour couvrir les maisons. Il se dit, en termes d’Imprimerie, d’une Boîte spéciale dans laquelle les caractères sont mis en réserve …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”