Barbier (métier)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbier.
Le Barbier breton (1868, détail).
Le barbier ambulant, Ferenc Markó, 1863.

Un barbier est une personne, en général un homme, dont le métier consiste à entretenir les cheveux et la pilosité faciale (la barbe, la moustache, les rouflaquettes, etc.) des hommes. Son métier est proche de celui d'un coiffeur, en plus spécialisé.

Sommaire

Histoire

Sous l’Ancien Régime, le terme de « barbier » désignait différents métiers dont les frontières se sont peu à peu éloignées :

  • le barbier et le barbier-perruquier étaient les ancêtres de nos coiffeurs actuels. L'expression est toujours utilisée au Québec pour désigner un coiffeur pour homme ;
  • le barbier chirurgien était chargé de la petite chirurgie et pouvait effectuer des soins comme les saignées, la pose de ventouses ou de pansements. Ce n'est qu'en 1691 qu'un édit royal français sépare chirurgiens et barbiers-perruquiers.

Description du métier

Dans certains pays, les boutiques de barbiers sont visibles dans la rue grâce à des enseignes de barbiers aux formes caractéristiques. Le barbier installe généralement ses clients sur une chaise de barbier. Le barbier s'occupe du rasage des hommes qui ne portent pas la barbe, mais aussi de l'entretien de la barbe ou des rouflaquettes pour ceux qui en portent. Il emploie un rasoir (qui peut être mécanique, ou, aux époques les plus récentes, électrique) et un lubrifiant, par exemple de la mousse à raser.

Représentations dans les arts

Dans le théâtre français, un barbier fameux est Figaro, créé par Beaumarchais dans Le Barbier de Séville en 1775 et repris dans Le Mariage de Figaro puis La Mère coupable. Ces pièces ont fait l'objet de plusieurs adaptations en opéras, en films et en téléfilms.

En Angleterre, le personnage de Sweeney Todd, barbier criminel qui égorgeait ses victimes, et dont il n'est pas sûr qu'il s'inspire d'un criminel réel[1], apparaît dans la littérature du XIXe siècle et fait l'objet de nombreuses pièces de théâtre, comédies musicales, films et téléfilms.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

  • Portail du travail et des métiers Portail du travail et des métiers

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barbier (métier) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barbier (Métier) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le Barbier breton (1868, détail) …   Wikipédia en Français

  • Barbier (metier) — Barbier (métier) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le Barbier breton (1868, détail) …   Wikipédia en Français

  • barbier — [ barbje ] n. m. • v. 1230; de 1. barbe ♦ Anciennt Celui dont le métier était de faire la barbe au rasoir à main. Les barbiers du XVIIIe siècle étaient aussi chirurgiens (plaies, fractures, etc.). « Le Barbier de Séville », de Beaumarchais.… …   Encyclopédie Universelle

  • Barbier Chirurgien — The Quack (c. 1785) peinture de Franz Anton Maulbertsch, montre un barbier chirurgien dans l exercice de son métier. L ancien métier de barbier chirurgien remonte au Moyen Âge, à une époque où la chirurgie a été condamnée par l Église et où les… …   Wikipédia en Français

  • Barbier — Nom de famille très fréquent correspondant au métier de barbier (celui ci s occupait de la barbe, mais pratiquait aussi la petite chirurgie). Le métier est attesté au XIIIe siècle …   Noms de famille

  • Barbier chirurgien — The Quack (c. 1785) peinture de Franz Anton Maulbertsch, montre un barbier chirurgien dans l exercice de son métier. L ancien métier de barbier chirurgien remonte au Moyen Âge, à une époque où la chirurgie a été condamnée par l Église et où les… …   Wikipédia en Français

  • BARBIER — s. m. Celui dont le métier est de faire la barbe. Une boutique de barbier. Barbier perruquier. Barbier de village. Prov. et fig., Un barbier rase l autre, se dit Lorsque des gens d une même profession, ou ayant un intérêt commun, se soutiennent,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • barbier — (bar bié ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : des barbiers adroits, dites : des barbié z adroits) s. m. Celui dont le métier est de faire la barbe.    Il y avait autrefois des chirurgiens barbiers (voy. l HIST.). PROVERBE Un barbier… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BARBIER — n. m. Celui dont le métier est de faire la barbe. Une boutique de barbier. Prov. et fig., Un barbier rase l’autre, se dit lorsque des gens d’une même profession, ou ayant un intérêt commun, se soutiennent, se louent réciproquement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Chirurgien-barbier — Barbier chirurgien The Quack (c. 1785) peinture de Franz Anton Maulbertsch, montre un barbier chirurgien dans l exercice de son métier. L ancien métier de barbier chirurgien remonte au Moyen Âge, à une époque où la chirurgie a été condamnée par l …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”