Al-Barâ' ibn Mâlik

Al-Barâ' ibn Mâlik[1] était un Ansar des Banu Khazraj et un compagnon du prophète de l'islam Mahomet. Il était le frère d'Anas ibn Malik[2]. Il était physiquement assez maigre et ses cheveux étaient désordonnés[3]. Sa mère s'appelait Rumaysa bint Milhan (en). Elle appartenait aux Banu Najjar (en) et fut surnommée Oumm Soulaym. Son père s'appelait Malik ibn Nadr[4]. Après la mort de son mari qui mourut non-musulman, Rumaysa se remaria avec Abu Talha ibn Thabit (en)[5], le père `Abdullah ibn Talha[4].

Il acquit une fort réputation par son courage surtout lors de la bataille d'Al-Yamama (en) qui opposèrent les musulmans à Musaylima dit Al-Kadhdhab (le menteur, l'imposteur), qui eut lieu peut de temps après la mort de Mahomet et où de nombreux soldats musulmans tombèrent. Lors de la bataille, Khalid ibn al-Walid qui commandait les différentes factions de l'armée musulmane, demanda à Al-Barâ' de charger : « Charge, ô jeune homme des Ansar ! » Al-Barâ se retournant vers ses soldats et dit : « Ô Ansar, qu'aucun d'entre vous ne pense à retourner à Médine. Il n'y a plus de Médine après ce jour. Il n'y a qu'Allah et le Paradis ». L'armée de Musaylima se retrancha ensuite dans leur forteresse. C'est à ce moment qu'Al-Barâ' se distingua. Il demanda à ce qu'on le soulève sur un bouclier et qu'on le jète par dessus les murailles de la forteresse[6]. Il parvint dans le jardin devant l'entrée, arriva à survivre aux attaques des soldats adverses qui lui infligèrent plus de quatre vingt blessures[7] mais il réussi à ouvrir la porte pour que l'armée musulmane puisse pénétrer dans la forteresse et même à tuer quelques quelques soldats avant cela. On peut dire que c'est grâce à lui que les musulmans ont gagné ce combat face à Musaylima et son armée. Son empressement à aller au devant de la mort poussa `Omar ibn al-Khattab à recommander de ne pas lui donner de poste à responsabilité dans les troupes musulmanes.

Il mourut en 640 lors du siège de la solide forteresse de Shushtar en Perse en escaladant les murailles pour tenter de sauver son frère Anas qui était accroché aux crochets de fer brûlant que les Perses avaient lancé du haut de leur forteresse[8].

Notes et références

  1. Son vrai nom était Al-Barâ' ibn Mâlik an-Ansâri (arabe : البراء بن مالك الأنصاري).
  2. IslamOnline - New Hijry Year 1425
  3. Al-Barâ' ibn Mâlik.
  4. a et b Biographie de Rumaysa bint Milhan
  5. Son vrai nom était Zayd ibn Sahl
  6. « Mettez-moi sur un bouclier. Elevez-le sur des lances et lancez-moi jusqu'au jardin, près de l'entrée. Soit je récolterai la mort, soit je parviendrai à vous ouvrir la porte ».
  7. Al Barâ ibn Malik - DES HOMMES AUTOUR DU PROPHETE.
  8. Hadrat 'Umar Farooq, Prof. Masudul Hasan, Islamic Publications Lahore

Bibliographie

  • Des hommes autour du Prophète de Khalid Mohammad Khalid, traduit en français par Abdou Harkat, édition Dar al-Kotob al-Ilmiyah

Voir aussi



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Al-Barâ' ibn Mâlik de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Al-Bara' ibn Malik — Al Baraa ibn Malik al Ansari ( ar. البراء بن مالك الأنصاري) was one of the Sahaba, an Ansar from Banu Khazraj. He is the brother of Anas ibn Malik [ [http://www.islamonline.net/English/In Depth/hijry/1425/article/08.shtml IslamOnline New Hijry… …   Wikipedia

  • Al-Abbas ibn Abd al-Muttalib — Pour les articles homonymes, voir Abbas. ‘Abbas ibn ‘Abd al Muttalib (v. 566 – v. 652 ou 653) (arabe: العباس بن عبد المطلب) est le plus jeune oncle du prophète de l islam, Mahomet, son père était Abd al Muttalib. L un de ses descendants, Abû al… …   Wikipédia en Français

  • Anas ibn Malik —  Il ne doit pas être confondu avec Mâlik ibn Anas (711 795) le juriste fondateur de l école malékite et qui ne lui est pas affilié. Anas ibn Malik (612 712) est un des compagnons du prophète (sahabi) de l islam Mahomet ayant vécu le plus… …   Wikipédia en Français

  • Malik al-Dar — was a Sahabah, one of the companions and close disciples of Muhammad, known better in India than in Arabia. He was born in c.613 and credited with having a long life. He was Umar ibn al Khattab s (مالك الدار مولى عمر بن الخطاب) freedman. Malik al …   Wikipedia

  • Al-Hakam ben Abi al-As — Al Hakam ben Abî al Âs ben Umayya ou Al Hakam ben Wa il (arabe : الحكم بن أبي العاصى بن امية). Son père s appelait Abû al Âs Wa il d où les deux noms sous lesquels on peut le trouver. Il était un petit fils de l éponyme de la dynastie… …   Wikipédia en Français

  • Al-Ashara Mubashara — Les dix compagnons promis au paradis (arabe : العشرة المبشرون بالجنة, al Ashara al Mubasharûn bi l Janna) est une expression utilisée dans l islam pour désigner les sahaba que le prophète Mahomet avait, de son vivant et dans un hadith… …   Wikipédia en Français

  • Bara — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Bara est un nom de famille notamment porté par : Al Barâ ibn Mâlik (? 640), compagnon du prophète de l islam Mahomet ; Hiérosme de… …   Wikipédia en Français

  • Bara (name) — Bara is a male Arabic given name.People named Bara include: *Al Bara ibn Azib [http://www.searchtruth.com/book display.php?book=15 translator=3] (Bara ibn ‘Adhib) *Al Bara ibn al Malik al Ansari [http://www.astrolabe.com/product/895/Torchbearers… …   Wikipedia

  • Al-walā' wa-l-barā'a — al walāʾ wal barāʾa (arabisch ‏الولاء والبراءة‎) ist ein Rechtsbegriff und muslimischer Grundsatz im Umgang mit den Anhängern anderer Religionen. Übersetzt heißt es etwa „Freundschaft/Unterstützung und Meidung“. Gemeint ist damit der… …   Deutsch Wikipedia

  • Al-Fatiha — This article is about the surah of the Qur an. For the LGBT Muslim organization, see Al Fatiha Foundation.        Sura 1 of the Qur an  → الفاتحة Al Fātihah The Opening Arabic text · …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”