Barbara Amiel

Barbara Joan Estelle Amiel, Lady Black of Crossharbour (née à Watford, Hetfordshire (Royaume-Uni) le 4 décembre 1940) est une écrivaine et journaliste canado-britannique.

Biographie

Amiel naît au sein d'une famille juive en 1940. Ses parents divorcent alors qu'elle n'a que huit ans, après que son père ait quitté sa mère pour une autre femme. Son père se suicide en 1956. Sa mère se remarie subséquemment et le couple déménage plus tard, amenant Barbara, sa sœur et ses deux demi-frères, à Hamilton (Ontario). Amère d'avoir été obligé de quitter sa vie de classe moyenne en Angleterre, Amiel quitte la maison familiale à l'âge de 14 ans. Elle étudie plus tard la philosophie et l'anglais à l'Université de Toronto.

Amiel épouse Gary Smith en 1959. Elle n'avait que 18 ans, et le mariage est de courte durée. Elle se marie une seconde fois avec son collègue journaliste George Jonas de 1974 à 1979. Elle est mariée une troisième fois à David Graham en 1984, mais ils divorcent en 1988. En juillet 1992, elle épouse Conrad Black.

Carrière en journalisme

Elle est longtemps chroniqueure pour la revue Maclean's, et a été vice-présidente de Hollinger Inc. Dans les années 1970, Amiel était journaliste pour la CBC et travaille également à son propre compte. Elle est ensuite chroniqueure pour le Toronto Sun dans les années 1980 et 1990, occupant également le poste de rédactrice-en-chef du quotidien de 1983 à 1985 avant de retourner en Grande-Bretagne.

De 1986 à 1994 Amiel est chroniqueure pour les quotidiens britanniques The Times et The Sunday Times. En 1994, elle fait le saut au Daily Telegraph de son mari Conrad Black. Elle a obtenu le Prix Edgar Allan Poe pour son travail de journaliste.

Les origines juives d'Amiel l'ont poussé à dénoncer l'antisémitisme et l'anti-israélisme, critiquant notamment l'acceptation qui en est faite dans certains endroits. En décembre 2001 elle déclenche la controverse avec des commentaires dans The Spectator sur une remarque anti-Israël d'un diplomate français anonyme, qui l'aurait décrit comme "ce petit pays merdeux". Toutefois, en 1992 elle devient notoire pour sa défense de David Irving, cet adepte de négationnisme historique qui nie l'holocauste ; elle a également défendu le politicien français d'extrême-droite Jean-Marie Le Pen.

En 2003 elle attaque les reportages de nouvelles de la BBC, les décrivant comme "une mauvaise farce" depuis des décennies. Amiel perd son emploi au Daily Telegraph en 2004 suite à un conflit avec l'éditeur Martin Newland. En 2005, elle revient comme chroniqueure au Maclean's à l'invitation de Kenneth Whyte.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barbara Amiel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barbara Amiel — Barbara Joan Estelle Amiel, Baroness Black of Crossharbour (* 4. Dezember 1940 in Watford, Hertfordshire, Großbritannien) ist eine britisch kanadische Journalistin und Schriftstellerin. Seit 1992 ist sie mit dem (ehemaligen) kanadischen Presse… …   Deutsch Wikipedia

  • Barbara Amiel — Infobox Officeholder | image size = 150px honorific prefix = The Right Honourable name = Lady Black of Crossharbour |image size = caption = birth name = birth date = birth date and age|1940|12|4 birth place = Watford, Hertfordshire, England death …   Wikipedia

  • Amiel — can refer to:*Amiel Daemion, Australian pop singer. *Amiel Flippo, American philosopher, writer, and critic.Amiel as a surname can refer to: *Barbara Amiel, writer and wife of Conrad Black. *Gausbert Amiel, troubadour *Henri Frédéric Amiel, a… …   Wikipedia

  • Amiel — ist der Familienname mehrerer Personen: Barbara Amiel (* 1940), britisch kanadische Schriftstellerin und Journalistin Henri Frédéric Amiel (1821–1881), Schweizer Schriftsteller und Philosoph Jon Amiel (* 1948), britisch amerikanischer Regisseur… …   Deutsch Wikipedia

  • Amiel — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Amiel peut désigner : Patronyme Aymard Amiel, évêque de Marseille de 1323 à 1333 ; Barbara Amiel (née en 1940), écrivaine et journaliste canado… …   Wikipédia en Français

  • Liste der Biografien/Am — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Conrad Black — Lord Black redirects here. For Lord Black of Brentwood, see Guy Black. Baron Black redirects here. It is not to be confused with Black Baron (disambiguation). The Right Honourable The Lord Black of Crossharbour PC OC KCSG …   Wikipedia

  • Anna Wintour — Wintour at a 2009 show of Sienna Miller s Twenty8Twelve line …   Wikipedia

  • Conrad Black — Conrad Moffat Black, Baron Black of Crossharbour (* 25. August 1944 in Montreal, Québec, Kanada) ist ein ehemaliger Presse Magnat. Er beherrschte die Printmedien Kanadas, kaufte in den 1980er und 1990er Jahren namhafte Zeitungen wie den Daily… …   Deutsch Wikipedia

  • George Jonas — (born June 15 1935) is a Hungarian born Canadian writer. He is the author of 14 books, including Vengeance (1984), the story of an Israeli operation to assassinate the terrorists responsible for the 1972 Munich massacre. The book became the basis …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”