Barak

Barak

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barak (homonymie).

Barak est un personnage fictif du monde créé par David Eddings. Il apparaît pour la première fois dans Le Pion blanc des présages, premier tome de La Belgariade.

Barak, comte de Trellheim, est un grand cheresque qui habite le Golfe de Cherek. Il est le cousin du roi Anheg et est marié avec dame Merel, dont il a deux filles et un fils. Il est roux, très grand, très fort et très poilu.

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Sa relation avec Merel

Dans les premiers tomes, Barak s'entend très mal avec Merel. Leur mariage a été arrangé par leur famille respective et Merel reste froide envers Barak, ce qui le pousse à souvent s'absenter de Cherek pour éviter de souffrir. Ca n'est que par la suite que tous les deux se rendent comptent qu'en fait ils sont faits l'un pour l'autre. Cette prise de conscience semble être provoquée par la naissance d'Unrak, leur fils cadet. Par la suite, Merel (qui est aussi une dame de compagnie de la reine Islena) se montre très sage et de très bon conseil pour Barak et pour la reine, notamment lorsque la guerre avec les Angaraks a commencé.

Son rôle dans la prophétie

Barak joue le rôle de l'ours protecteur : il se change en ours dès que Garion est en danger. Sinon il s'avère être un gai compagnon, bourru, aux insultes fleuries et aux beuveries fréquentes. Polgara trouve son influence néfaste tant pour Garion que pour le jeune Mission.

  • Portail de la fantasy et du fantastique Portail de la fantasy et du fantastique
Ce document provient de « Barak ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barak de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barak — bezeichnet: einen Zufluss des Meghna, siehe Barak (Fluss) Barak (Kirgisistan), eine kirgisische Exklave eine Hunderasse, siehe Bosanski Oštrodlaki Gonič Barak (Stichelhaariger Bosnischer Laufhund – Barak) Barak ist der Name folgender Personen:… …   Deutsch Wikipedia

  • Barak — ( he. בָּרָק, Lightning ), the son of Abinoam from Kedesh in Naphtali, was a military general in the Book of Judges in the Bible. He was the commander of the army of Deborah, the prophetess and heroine of the Hebrew Bible. Barak and Deborah are… …   Wikipedia

  • barak — bàrak [b] (I)[/b] prid. <indekl.> DEFINICIJA reg. 1. kudrav, čupav [barak pas] 2. koji je duge i razvijene grive [barak konj] 3. koji je obrastao dlakom; rutav [barak muškarac] ONOMASTIKA pr. (nadimačka, prema osobini dlakave osobe): Bàrak… …   Hrvatski jezični portal

  • BARAK — (Heb. ברק; lightning ), Israelite military commander during the period of the Judges (Judg. 4–5), son of Abinoam, from Kedesh in Naphtali. It appears that Barak was well known as a capable military leader before the prophet deborah encouraged him …   Encyclopedia of Judaism

  • Barák — steht für folgende Namen: Josef Barák, 1833 1883, tschechischer Politiker, Journalist und Dichter Rudolf Barák, 1915 1995, tschechischer kommunistischer Politiker Siehe auch: Siehe auch: Barak Barack …   Deutsch Wikipedia

  • Barak — Saltar a navegación, búsqueda Ehud Barak. Militar y político Israelí. Primer ministro de Israel de 1999 al 2001. Actualmente Ministro de Defensa y líder del Partido Laborista. Río Barak. Río de la India. Similares Barack Obama. Político… …   Wikipedia Español

  • barak — bàrak [b] (II)[/b] m <N mn aci> DEFINICIJA 1. osoba obrasla dlakama [ovaj barak] 2. konj duge grive 3. kinol. autohtoni pas gonič sa žućkastom oštrom dlakom (uglavnom na bosanskohercegovačkom prostoru) ETIMOLOGIJA vidi barak [b] (I)[/b] …   Hrvatski jezični portal

  • Barak — Barak, hebr. Feldherr, s. Debora …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Barak — Barak, Richter über Israel im 13. Jahrh. vor Chr., besiegte die Kananiter am Berge Tabor und schaffte Israel für 40 Jahre Ruhe; s. Deborah …   Herders Conversations-Lexikon

  • Barak — Barak, Ehud …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”