Bar'am

Biram

Biram, aussi appelé Kafr Bir'im, Biram Kfar, Kfar Biraam ou encore Berem (arabe : كفر برعم) et Kfar Bar'am (כפר ברעם en hébreu), était un village arabe chrétien situé en Haute-Galilée, en Israël et peuplé de 850 à un millier d'agriculteurs, de confession catholique melkite.

Le 13 novembre 1948, les habitants sont expulsés par des combattants israéliens lors de la Première guerre israélo-arabe[1], qui leur promettent qu'ils pourront revenir. Pourtant, malgré des recours devant les tribunaux, gagnés par les habitants, les militaires s'opposent à ces retours. Finalement, le village est prequ'entièrement détruit par l'armée et l'aviation israéliennes en 1953[1].

Biram est toujours en ruine aujourd'hui. Ne restent en bon état que l'église et le cimetière, où les habitants ont le droit de venir célébrer le culte et se faire enterrer depuis 1967[1]. Environ 2000 descendants des habitants du village vivent en Israël, où ils ont la nationalité israélienne et entretiennent le souvenir de Biram, par exemple au travers de l'association Al-Awda ("le retour") qu'ils ont créée. Ils continuent à demander à pouvoir s'installer de nouveau à Biram. Mais les dirigeants israéliens refusent ce retour, craignant d'établir un précédent que pourraient utiliser d'autres Palestiniens réclamant le "droit au retour" sur leurs terres perdues[1].

Les ruines font aujourd'hui partie d'un parc national, créé notamment parce que les restes d'un ancien temple, identifié comme une synagogue, ont été découverts à côté de l'église[1]. Des panneaux écrits en anglais et en hébreu évoquent l'ancienne communauté juive de Baram, mais ne mentionnent pas le fait qu'un village arabe se trouvait là. Dans la brochure remise aux touristes, seules deux lignes évoquent l'expulsion des villageois, qualifiée d'« évacuation »[1].

Le cas de Biram est souvent rapproché de celui d'un autre village arabe chrétien d'Israël ayant subi le même sort, Ikrit. En effet, ces deux villages se distinguent par le fait qu'ils n'ont jamais opposé de résistance à l'armée israélienne en 1948 et qu'on avait promis officiellement à leurs habitants qu'ils pourraient retourner vivre dans leur village.

Notes et références


33°02′36.53″N 35°24′50.56″E / 33.0434806, 35.4140444

  • Portail des chrétiens d’Orient Portail des chrétiens d’Orient
  • Portail d’Israël Portail d’Israël
  • Portail de la Palestine Portail de la Palestine
Ce document provient de « Biram ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bar'am de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bar'am — Ruine der (großen) Synagoge des historischen Bar am …   Deutsch Wikipedia

  • Bar'am — Infobox Kibbutz name = Bar am foundation = 16 June 1949 founded by = Demobilized Palmach soldiers region = Upper Galilee industry = Agriculture, manufacturing, tourism affiliation = Kibbutz Movement website = [http://www.baram.org.il… …   Wikipedia

  • BAR-AM, MICHA — (1930– ), Israeli photographer. Born in Berlin, Bar Am immigrated with his parents to Palestine in 1936. He joined the Haganah and the Palmaḥ, and after the War of Independence became a member of kibbutz Malkiyyah and later of kibbutz Gesher ha… …   Encyclopedia of Judaism

  • Bar'am (disambiguation) — Bar am is *A kibbutz in Northern Israel called Bar am *A village, now in a National Park, in Norhern Israel, where remnants of two synagues from Talmudic times where found. Called Kfar Bar am, and also called Kafar Bir;im or Berem *A section of… …   Wikipedia

  • Kfar Bar'am (disambiguation) — Bar am may refer to:* Kibbutz Bar am, a kibbutz in the Upper Galilee * Kfar Bar am or (Kafar Ber im or Berem), an ancient site of village with ruins of synagogues from the Talmudic period …   Wikipedia

  • Micha Bar-Am — Bar Am Misha est un photographe israélien, né en 1930 à Berlin. Il vit à présent à Ramat Gan en Israël. Sommaire 1 Biographie 2 Collections, expositions, publications 3 Liens externes 4 Note …   Wikipédia en Français

  • Kfar Bar'am — This article is about the village in Upper Galilee known as Kfar Bar am. For other uses, see Kfar Bar am (disambiguation). Kfar Baram (also Kafr Bir im or Kafar Berem) is the site of an ancient village in Northern Israel, about 3 kilometers from… …   Wikipedia

  • Micha Bar-Am — (Hebrew: מיכה בר עם) (born 1930 Berlin, Germany) is a renowned Israeli journalistic photographer. His most prominent pictures are from when he covered the Six Day War. His pictures are not so much of direct combat, but more of wartime life.… …   Wikipedia

  • Micha Bar-Am — (* 1930 in Berlin) ist ein renommierter, vielfach ausgezeichneter israelischer Fotograf. Seine bekanntesten Fotos sind diejenigen des Sechstagekrieges, die nicht so sehr das Kampfgeschehen selbst, sondern das alltägliche Leben in dieser Zeit im… …   Deutsch Wikipedia

  • Micha bar-am — (né en 1930 à Berlin) est un photographe israélien. Biographie Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Après des débuts de forgeron dans un kiboutz, il photographie la guerre du Sinaï en 1956… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”