Bantou

Bantous

Carte des migrations bantoues en Afrique

On nomme Bantous (ce qui signifie les Humains dans la langue kongo) un ensemble de peuples parlant quelque quatre cents langues apparentées dites bantoues, présents en Afrique du Gabon aux Comores d'ouest en est et du Soudan à la Namibie du nord au sud. Ces ethnies très variées couvrent toute la partie australe de l'Afrique, où seuls les Bochimans et les Hottentots ont des langues d'origines différentes. À la différence des Bochimans et des Hottentots, nomades qui sont respectivement chasseurs-cueilleurs, éleveurs, les Bantous sont agriculteurs et sédentaires. Ils ont aussi acquis la maîtrise du fer. Ces avancées leur ont permis de coloniser leurs territoires sur une période d'environ quatre mille ans.

En refoulant les nomades, ils ont localement absorbé quelques uns de leurs phonèmes, comme le clic caractéristique des langues khoïsan.

Histoire

Bantou signifie " grand" en langages pygmées. Les natifs de l'Afrique centrale sont les pygmées (ex.:indien d'Amérique) les bantous eux sont descendus par le Nil pour se cacher en équateur car les peuples de l'Orient cherchaient à les exterminer.En arrivant en équateur, Les bantous ont observé les pygmées, se sont multipliés, ont repoussé les pygmées vers la forêt et se sont emparés de tous leur territoire. On parle beaucoup des bantous mais pas assez des pygmées que les bantous maltraitent et exterminent jusqu'à aujourd'hui.

Chez les bantous: "celui qui tue un pygmées devient fort". Les pygmées étaient considérés comme les gardiens, les magiciens de la forêt doté de grands pouvoirs ; Beaucoup disent qu'ils sont capable de se transformer en arbre pour échapper à leur assaillants.

Les Bantous viennent probablement du Cameroun et du sud-est du Nigeria. Vers -2000 ils commencèrent à étendre leur territoire dans la forêt équatoriale d'Afrique centrale. Plus tard, vers l'an 1000, eut lieu une deuxième phase d'expansion plus rapide vers l'Est. Les Bantous se mêlèrent alors avec les groupes autochtones et constituèrent de nouvelles sociétés. Au XVIe siècle et XVIIe siècle, les populations bantoues de l'Afrique orientale se déplacèrent vers le Sud, poussées par les guerriers Masaïs, Luos et Kalenjins venu de l'actuel Soudan. Quand Jan van Riebeeck aborda au Cap de Bonne-Espérance en 1652, il n'y rencontra pas de populations bantoues. Mais, par la suite, de plus en plus de Bantous se déplacèrent vers le Sud du continent et repoussèrent progressivement les peuples Khoïsan qui y vivaient.

Avant -2000, les Bantous viennent probablement des migrations africaines de l'est (Vallée du Nil, Koush, Punt) principalement vers l'ouest, puis vers le sud (sud-est, sud-ouest, centre). Des vestiges bantous, au bord du lac Upemba, à Sanga, donnent beaucoup d'informations sur ces migrations.

Culture

Leurs langues, qui présentent de nombreuses similitudes, constituent l'élément culturel le plus reconnaissable de ces peuples. Ces sociétés sont matriarcales pour la plupart. Elles sont fondées sur le pilier clanique et familial. Le respect envers les anciens du clan ou de la tribu est total et implique une soumission incomplète. Parallèlement, des organisations ou confréries, qui peuvent être inter-claniques, voire inter-religieuses, permettent des rapports d'égal à égal avec d'autres individus. Ainsi, il existe des confréries de chasse, de rire, etc. Ces confréries servent bien souvent d'échappatoire à un univers clanique trop lourd et qui laisse peu de place à l'individu.[réf. nécessaire]

  • Portail de l'anthropologie Portail de l'anthropologie
  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
Ce document provient de « Bantous ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bantou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BANTOU — L’appellation «bantous» désigne les locuteurs d’un vaste groupe linguistique qui couvre la plus grande partie de l’Afrique centrale et australe. Il est composé d’environ quatre cent cinquante langues apparentées que M. Guthrie a regroupées en… …   Encyclopédie Universelle

  • Proto-bantou — Langues filles langues bantoues Classification par famille   langues nigéro congolaises …   Wikipédia en Français

  • antou — bantou …   Dictionnaire des rimes

  • bantu — bantou, oue ou bantu (invar.) [bɑ̃tu] n. et adj. ÉTYM. 1885; bantou ba ntu « hommes ». ❖ 1 Africain appartenant à un groupe d ethnies qui s étendent du Cameroun à l Afrique du Sud. ♦ Adj. || Les cultures bantoues …   Encyclopédie Universelle

  • Bantous — Bantou(s) ensemble linguistique constitué par la plupart des populations de l Afrique sud équatoriale; elles sont localisées au sud d une ligne allant de Douala (Cameroun) jusqu à l embouchure du Tana (Kenya). Les très nombreuses ethnies parlent… …   Encyclopédie Universelle

  • bantoue — ● bantou, bantoue adjectif et nom ou bantu adjectif invariable et nom invariable Qui appartient aux Bantous …   Encyclopédie Universelle

  • tou — bantou bantoue pistou toue toutou toux …   Dictionnaire des rimes

  • 半头 — bàntóu (1) [half length of the head]∶人头部长度的一半 低半头 再有半头高就追上他妈妈了 (2) [half]∶半截 半头砖 (3) [half grown] [方]∶半高 半头小伙子 …   Advanced Chinese dictionary

  • AFRIQUE NOIRE - Langues — Il ne semble pas exagéré de dire qu’il existe un «tiers monde» dans le champ d’étude des langues ethniques et que les langues de l’Afrique noire en font partie. On en a progressivement rendu compte depuis le XVIIe siècle; mais, jusqu’à une date… …   Encyclopédie Universelle

  • Africain — Afrique Pour les articles homonymes, voir Afrique (homonymie). Afrique …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”