Bans (Haute-Savoie)

Vulbens

Vulbens

Vue de Vulbens
Vue de Vulbens

Vulbens
Détail
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Arrondissement de Saint-Julien-en-Genevois
Canton Canton de Saint-Julien-en-Genevois
Code Insee abr. 74314
Code postal 74520
Maire
Mandat en cours
Frédéric Budan
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Genevois
Démographie
Population 845 hab. (2005)
Densité 67 hab./km²
Gentilé Vulbanais, Vulbanaises
Géographie
Coordonnées 46° 06′ 08″ Nord
       5° 55′ 52″ Est
/ 46.102222, 5.931111
Altitudes mini. 327 m — maxi. 923 m
Superficie 12,53 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative


Vulbens est une commune française, située dans le département de la Haute-Savoie et la région Rhône-Alpes.

Sommaire

Géographie

Situation

Localisation

Vulbens se trouve à 20 km au sud ouest de Genève, la commune est délimitée à l'ouest par le mont Vuache (1101m) et la commune de Chevrier, au Nord par le Rhône et la frontière Suisse (la commune de Chancy plus exactement), à l'est par le nant de vosogne (qui fut la frontière entre la Zone libre et la Zone occupée en 1940-1942) et au Sud par la commune de Dingy-en-Vuache. Petite particularité, la frontière avec la Suisse (Chancy) correspond au point le plus occidental de la Confédération suisse. Une partie de la commune est par ailleurs classée en Zone franche. Vulbens fait partie du Genevois Français, la commune fait d'ailleurs partie de la Communauté des communes du Genevois. La commune de Vulbens a pour Communes limitrophes Valleiry, Dingy-en-Vuache, Chevrier, Pougny et Chancy.

Climat

Voies de communication et transports

Voies routières

La commune de Vulbens est traversée par la Route nationale 206, par l'Autoroute française A40 (dont le tunnel du Vuache).

Pistes cyclables
Transport ferroviaire

La commune de Vulbens est traversée par la liaison ferroviaire Evian-Bellegarde.

Transports en commun
Transports aériens

Urbanisme

Morphologie urbaine

La commune de Vulbens comporte plusieurs hameaux, dont Faramaz, La Fontaine, Les Vernes et Cologny. Le hameau des Vernes a d'ailleurs la particularité d'être collé a la commune de Valleiry.

Logement

  • Capacité d'hébergement: 280 lits

Projets d'aménagements

Toponymie

Vulbens (l'origine du nom est villa Wulbeengi au XIe siècle, plus tard Vurbens, Virbens). Selon Perrenot Wulbeengi serait une cacographie de Wilbedengi, issu d’un plus ancien Wilbadingi, nom d’origine burgonde qui dériverait d’un primitif *Willibadingos, « chez les Willibadingi », dérivé du nom propre Willibad, du burgonde *wilja, « volonté », et *badus, « combat ».

Histoire

Héraldique

Faits historiques

Vulbens faisait partie de l'ancienne province du Genevois du duché de Savoie.

Les Templiers s’installèrent en 1196 à Vulbens, à proximité du lieu dit «Port des Isles» (vers Collogny) et contrôlaient le passage du Rhône en faisant traverser des gens par le bac à Traille. Le domaine des Templiers devint plus tard la propriété des Hospitaliers puis fut transformé en exploitation agricole à la Révolution.

Aujourd’hui, centre équestre, le seul vestige visible de son passé est un portail sur lequel est gravée la croix de malte sur la clef de voûte.

Vulbens absorbe Bans à la création du département du Mont-Blanc en 1803. Au Concordat, Chevrier et Dingy furent unies à Vulbens.

Vulbens fut comme le reste de la Savoie définitivement rattachée a la France qu'en 1860.

Politique et administration

Tendances politiques

Administration municipale

Les maires de Vulbens

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1971 1989 Pierre Droubay ... ...
1989 2008 Roger Chamosset ... ...
mars 2008 ... Frédéric Budan ... ...
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Instances judiciaires et administratives

Politique environnementale

Jumelage

Population et société

Démographie

Voici ci-dessous, l'évolution démographique de la commune de Vulbens classés par date de recensement de 1793 à 2005.

Évolution démographique

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
456 318 325 606 abs. 752 abs. 818 abs.
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
784 802 756 787 792 802 776 692 701
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
709 697 671 614 619 604 619 589 544
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 - -
503 511 552 667 751 784 845 - -
Nbre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes - Sources : Cassini[1] et INSEE[2]

Les habitants de Vulbens sont appelés les Vulbanaises et Vulbanais

Voici ci-dessous, un tableau démographique sur la commune de Vulbens classé par date de recensement.

Enseignement

Établissements éducatifs

La commune possède une Maison Familiale Rurale qui propose des formations tels que CAP, BEP, Bac Pro et BTS.

Établissements spécialisés

Manifestations culturelles et festivités

Santé

Sports

Médias

Personnalités liées à la commune

Vulbens a vu naître en 1803 le fondateur de La Revue des Deux Mondes François Buloz.

L’abbé Jean DELORME (1920 Vulbens, 2005) ancien professeur de l’Institut catholique de Lyon et fondateur du CADIR (Centre pour l’analyse du discours religieux).

Sarclo (Michel de Senarclens) Paris 1951, Chanteur-auteur-compositeur-interprète suisse romand réside dans la commune de Vulbens.

Économie

Revenus de la population et fiscalité

Emploi

Entreprises de l'agglomération

  • Nbre d’entreprises: 13

Commerce

L’Intermarché du Vuache est situé sur la commune de Vulbens

Culture et patrimoine

Monuments et lieux touristiques

Monuments Laïques

Lieux divers

Espaces verts

Patrimoine culturel

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

Liens externes


  • Portail de la Savoie Portail de la Savoie
Ce document provient de « Vulbens ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bans (Haute-Savoie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anciennes Communes De La Haute-Savoie — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de la Haute Savoie qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes de la Haute-Savoie — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de la Haute Savoie qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes de la haute-savoie — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de la Haute Savoie qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications… …   Wikipédia en Français

  • Liste des anciennes communes de la Haute-Savoie — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de la Haute Savoie qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications… …   Wikipédia en Français

  • Dedition de Nice a la Savoie — Dédition de Nice à la Savoie La dédition de Nice à la Savoie est une charte du 28 septembre 1388 qui scelle le rattachement de Nice à la Savoie avec la création des « terres neuves de Provence » (de la Maison de Savoie) qui, en 1526,… …   Wikipédia en Français

  • Dédition De Nice À La Savoie — La dédition de Nice à la Savoie est une charte du 28 septembre 1388 qui scelle le rattachement de Nice à la Savoie avec la création des « terres neuves de Provence » (de la Maison de Savoie) qui, en 1526, deviendront Comté de Nice.… …   Wikipédia en Français

  • Dédition de Nice à la Savoie — La dédition de Nice à la Savoie est une charte du 28 septembre 1388 qui scelle le rattachement de Nice à la Savoie avec la création des « terres neuves de Provence » (de la Maison de Savoie) qui, en 1526, deviendront Comté de Nice.… …   Wikipédia en Français

  • Dédition de nice à la savoie — La dédition de Nice à la Savoie est une charte du 28 septembre 1388 qui scelle le rattachement de Nice à la Savoie avec la création des « terres neuves de Provence » (de la Maison de Savoie) qui, en 1526, deviendront Comté de Nice.… …   Wikipédia en Français

  • Vulbens — 46° 06′ 08″ N 5° 55′ 52″ E / 46.102222, 5.931111 …   Wikipédia en Français

  • Châlons-en-Champagne — Pour les articles homonymes, voir Chalons. 48° 57′ 27″ N 4° 21′ 54″ E …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”