1993 en Italie


1993 en Italie

Années :
1990 1991 1992  1993  1994 1995 1996

Décennies :
1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada, États-Unis) • Asie • Europe (France, Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie • Football Informatique Jeu • Jeu vidéo Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine • Science Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Flag of Italy.svg
Chronologie de l'Italie

Cette page concerne l'année 1993 du calendrier grégorien.


Chronologie de l'Europe

1991 par pays en Europe - 1992 par pays en Europe - 1993 par pays en Europe - 1994 par pays en Europe - 1995 par pays en Europe
1991 en Europe - 1992 en Europe - 1993 en Europe - 1994 en Europe - 1995 en Europe

Chronologie

  • 15 janvier : Arrestation en Sicile de Toto Riina, un des chefs de la Mafia.
  • Février :
    • L’empire chimique Feruzzi-Montedison-Enimont s’effondre. Un « avis d’ouverture d’enquête » est lancé contre son ancien patron, Raul Gardini.
    • Trois ministres impliqués dans des affaires de corruption sont contraint de démissionner.
  • 5 mars : Giuliano Amato demande au président Oscar Luigi Scalfaro de signer un projet amnistiant les délits politico-financiers. Il se heurte à un refus. Un quatrième ministre doit démissionner.
  • 27 mars : Giulio Andreotti fait l’objet d’une information judiciaire. Toto Riina et Tommaso Buscetta l’impliquent sérieusement. Son immunité parlementaire est levée (15 mai, 15 juillet). À la suite de deux procès fleuves, il sera condamné à quinze ans de réclusion et à la perpétuité (avril 1999).
  • 18 avril : Un référendum adopte le scrutin majoritaire pour le Sénat à 82,7 % des suffrages exprimées.
  • 23 juillet : Suicide de Raul Gardini.
  • 18 avril : Les élections municipales élisent les maires directement pour la première fois. Le pays est divisé entre la Ligue lombarde au nord, le PDS au centre et l’alliance DC/Néo-fascistes au sud. La DC passe de 15 % à 8 % des suffrages. Le MSI (Alleanza Nazionale en 1994) dépasse à Rome et à Naples les 30 % derrière Alessandra Mussolini.
  • 22 avril : Démission du gouvernement Giuliano Amato à la suite d’une crise économique grave (dévaluation de la lire de 3,5 %) et d’une crise judicaire qui ne fait que commencer.
  • 7 mai : Le président de la République désigne comme président du conseil Carlo Azeglio Ciampi, ancien gouverneur de la banque d’Italie. Ciampi promet un programme de réformes comportant notamment l’adoption du scrutin majoritaire pour les élections à la Chambre.
  • 8-10 mai : Voyage du pape en Sicile où il condamne la Mafia.
  • 15 mai : Arrestation du numéro deux de la Mafia, Benedetto Santapaola.
  • Mai-juillet : Cinq attentats meurtriers ont lieu à Florence, Milan et Rome, faisant cinq morts et vingt blessés.
  • 2 juin : Le parrain G. Pulvirenti est arrêté.
  • 20 juillet : L'ancien président de l'ENI, Gabriele Cagliari se suicide en prison. Son épouse rend plus de 6 milliards de lires de fonds illégaux.
  • 27 juillet : Disparition de la démocratie chrétienne italienne, minée par la corruption et les conflits de tendances. Elle prend le nom de PPI (Parti populaire italien).
  • Juillet : Abaissement du taux d’escompte de la Banque d'Italie à 9 % pour la première fois depuis 1976.
  • 3 août : Loi établissant le mode de scrutin pour les législatives. 75 % des députés seront élus au suffrage direct, 25 % à la proportionnelle.
  • Septembre : Le scandale Ferruzzi implique le juge milanais Curto.
  • Septembre-octobre : Opération anti-mafia dans de nombreuses régions.
  • 16 octobre : Arrestation du responsable ligurien des services secrets civils (SISDE).
  • 23 octobre : Révélations de Donatella di Rosa, impliquant le commandant de la Force d’action rapide, le général Monticone, qui est suspendu.
  • Octobre : Purge du service de renseignement militaire (SISMI).
  • 22 novembre : Démission du chef d’état-major des armées le général Canino. Le gouvernement décide une réforme des services secrets. Arrestation de l’ancien patron du SISDE, Malpicca, pour détournement de fonds.
  • 17 décembre[1] : Au cours du procès Cusani, le Parti républicain (Giorgio La Malfa), le PSI (Martelli, Bettino Craxi), le Parti libéral (Altissimo), le Parti social-démocrate et la DC sont mis en cause pour corruption.
  • 19 décembre : Tentative d’assassinat contre le procureur de Palerme Gian Carlo Caselli.
  • Décembre : Privatisation du Credito Italiano et de Nuovo Pignone.
  • 11,7 % des actifs au chômage. 4,2 % d’inflation. Le commerce extérieur progresse de 5,4 %.
  • L'inclinaison de la tour de Pise atteint sa limite extrême, soit 4,47 mètres. Elle risque désormais de s'effondrer à tout moment. Quatre années de travaux titanesques sont entrepris pour la stabiliser.

Culture

Cinéma

Films italiens sortis en 1993

  • x

Autres films sortis en Italie en 1993

  • x

Mostra de Venise

Littérature

Livres parus en 1993

  • x

Prix et récompenses

Décès en 1993

Articles connexes

Articles généraux
Articles sur l'année 1993 en Italie
L'année sportive 1993 en Italie

Liens externes

Voir aussi

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1993 en Italie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Italie-Portugal en football — Confrontations entre le Portugal et l Italie : Date Lieu Match Score Compétition 18 juin 1925 Lisbonne …   Wikipédia en Français

  • 1993 en France — Années : 1990 1991 1992  1993  1994 1995 1996 Décennies : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • 1993 — Années : 1990 1991 1992  1993  1994 1995 1996 Décennies : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020 Siècles : XIXe siècle  XXe …   Wikipédia en Français

  • 1993 au Nouveau-Brunswick — Années : 1990 1991 1992  1993  1994 1995 1996 Décennies : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • 1993 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1990 1991 1992  1993  1994 1995 1996 Décennies au Québec : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 202 …   Wikipédia en Français

  • 1993 au Canada — Éphémérides Chronologie du Canada : 1990 1991 1992  1993  1994 1995 1996 Décennies au Canada : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 …   Wikipédia en Français

  • ITALIE - La vie politique depuis 1945 — Après plus de quarante ans de grande stabilité politique, l’Italie est entrée, depuis la fin des années 1980, dans une ère de bouleversements sans équivalent en Europe. Sous la pression des événements internationaux et de ses propres déficiences …   Encyclopédie Universelle

  • ITALIE - Les changements politiques depuis 1992 — Italie: 1992 1993, les convulsions de la politique italienne Après quarante ans d’immobilisme politique et une décennie de fuite en avant budgétaire, l’Italie a connu deux années dramatiques, où les magistrats, soutenus par l’opinion publique,… …   Encyclopédie Universelle

  • ITALIE - Géographie — Pays moyen par sa superficie (302 000 km2) comme par sa population (57,3 millions d’habitants en 1992; densité: 190 hab./km2), l’Italie a rejoint après la Seconde Guerre mondiale le groupe des pays développés, se situant même au sixième rang des… …   Encyclopédie Universelle

  • ITALIE - Les élections de 1994 — Italie: le séisme électoral de 1994 Des élections législatives ont eu lieu en Italie les 27 et 28 mars 1994, soit moins de deux ans après celles d’avril 1992. Ce scrutin anticipé s’expliquait par le bouleversement complet intervenu entre temps… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.