Banque nationale Suisse

Banque nationale suisse

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BNS.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres articles nationaux, voir Banque nationale.
Banque nationale suisse
Logo Banque Nationale Suisse.svg
Siège Berne et Zurich (Suisse Suisse)
Création 1907
Président Jean-Pierre Roth
Zone monétaire Suisse Suisse
Devise franc suisse
Code ISO 4217 CHF
Site officiel (de) (fr) (it) (en) www.snb.ch
Logo Banque Nationale Suisse

Logo de Banque nationale suisse
Création 1907[1]
Dates clés 2002 : Révision totale de la loi sur la BNS[2]
Personnages clés Philipp Hildebrand, Thomas Jordan
Forme juridique SA régie par une loi spéciale[2]
Siège social Berne et Zurich[1],[2]
Drapeau de la Suisse Suisse
Direction Jean-Pierre Roth
Activité(s) banque centrale
Produit(s) franc suisse
Site Web http://www.snb.ch
Fonds propres 25 000 000 CHF[1]
Résultat net 8 mia CHF (2007)[3]
Siège bernois de la Banque nationale suisse sur la Place fédérale

La Banque nationale suisse ou BNS (Schweizerische Nationalbank en allemand, Banca nazionale svizzera en italien, Banca naziunala svizra en romanche, Swiss National Bank en anglais) est la banque centrale de la Suisse.

Sommaire

Activités

C'est la banque centrale chargée par le gouvernement suisse de gérer la politique monétaire du pays. La BNS est responsable de la mise en circulation du franc suisse.

  • Elle veille à la stabilité du franc suisse en puisant dans ses réserves d'or et de devise étrangère.
  • Elle gère les comptes que la Confédération a ouvert dans cette banque pour effectuer les paiements.
  • Elle émet les emprunts de la Confédération.
  • Elle conseille la Confédération pour placer temporairement son argent.

Fondement juridique

Sa mission est définie dans la constitution et dans la loi sur la Banque nationale

Type de société

La Banque nationale est une société anonyme fondée en 1907, cotée en bourse, mais régie par une loi spéciale depuis 2002. Les détenteurs du capital sont :

La Confédération helvétique ne possède aucune action.

Réserves

  • 100 milliards de francs

Organe de décision

La direction générale est composée de 3 membres nommés par le Conseil fédéral sur proposition du Conseil de banque (l'organe de surveillance de la banque). Ses 3 membres sont le président, le vice-président et un membre du directoire. Le directoire actuel est constitué par Jean-Pierre Roth, Philipp Hildebrand et Thomas Jordan[4].

Actionnaires

Politiques

À la suite de son adhésion au FMI en 1992, la Suisse s'est vue contrainte d'abandonner la couverture or du franc suisse (jusqu'alors de 40%), inscrite dans l'ancienne Constitution. Dans la pratique, cela ne se fit qu'après le règlement final des comptes en déshérence et la création du Fonds suisse en faveur des victimes de l'Holocauste, en 1997, auquel contribua la BNS[5]. Si l'on tient compte de la dévaluation du dollar, ce fut au plus bas historique de ce métal. Ce changement a été inclus dans la nouvelle Constitution entrée en vigueur le 1er janvier 2000, sans large débat politique. Les lois et les ordonnances qui lui sont subordonnées ont été également modifiées. S'appuyant sur cette décision, la BNS a commencé à vendre 1300 tonnes d'or (1560 jusqu’en septembre 2007) qui, selon elle, n’étaient plus nécessaires comme réserve monétaire[6]. La recette devait être redistribuée aux cantons ou à une assurance sociale, comme le prônait l'Union démocratique du centre. Cette dernière proposition a été rejetée par le peuple[7].

Suite à la débacle financière de l'Union de Banques Suisses, la BNS s'est procurée de l'argent à crédit auprès de la Banque centrale américaine, la Federal Reserve, pour laquelle elle devra payer des intérêts, lesquels sont fixés par les Etats-Unis. L'indépendance de décision dans la fixation du taux directeur de la BNS pourrait s'en trouver réduit[8].

Bibliographie

  • (en) Ferdinand Lips, Gold Wars, FAME.
  • Jean-Marc Berthoud, L'étalon-or suisse et le nouvel ordre mondial.

Liens externes

Notes et références

  1. a , b  et c Schweitzerische Nationalbank, Office du Registre du commerce du canton de Berne. Consulté le 20 février 2008
  2. a , b  et c Révision totale de la loi sur la BNS: le Conseil fédéral définit les grandes orientations, 16 janvier 2002, Département fédérale des Finances. Consulté le 20 février 2008
  3. Sylvain Frochaux, « BANQUE CENTRALE - La Banque nationale suisse a encaissé huit milliards de bénéfice en 2007 », 28 janvier 2008, L'Agefi. Consulté le 20 février 2008
  4. Nouvelle direction rajeunie, par Elisabeth Eckert, Tribune de Genève, 28 février-1 mars 2009, p. 9
  5. Rappel historique sur les fonds en déshérence dans les banques suisses
  6. La BNS vend encore 250 tonnes d'or
  7. Votation populaire du 22 septembre 2002
  8. Horizons et débats, Le taux directeur suisse pris en tenailles par l'Amérique, sous-titré "Economic Hit Men" en Suisse?, par mbü, N°44, 3 novembre 2008, p.4
  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
  • Portail de la numismatique Portail de la numismatique
Ce document provient de « Banque nationale suisse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Banque nationale Suisse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Banque Nationale Suisse — Pour les articles homonymes, voir BNS.  Pour les autres articles nationaux, voir Banque nationale. Banque nationale suisse …   Wikipédia en Français

  • Banque nationale suisse — Pour les articles homonymes, voir BNS. Pour les autres articles nationaux, voir Banque nationale. Banque nationale suisse …   Wikipédia en Français

  • Initiative populaire « pour le versement au fonds AVS des réserves d'or excédentaires de la Banque nationale suisse » — Initiative populaire fédérale Pour le versement au fonds AVS des réserves d or excédentaires de la Banque nationale suisse (Initiative sur l or) Déposée le : 30 octobre 2000 Déposée par : Union démocratique du centre Contre projet  …   Wikipédia en Français

  • Banque Nationale — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Une banque nationale est une institution financière.  Belgique Banque nationale de Belgique …   Wikipédia en Français

  • Banque nationale — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Une banque nationale est une institution financière.  Belgique Banque nationale de Belgique …   Wikipédia en Français

  • Banque Nationale Du Canada —  Pour les autres articles nationaux, voir Banque nationale. Logo de Banque Nationale du Canada …   Wikipédia en Français

  • Banque Nationale du Canada —  Pour les autres articles nationaux, voir Banque nationale. Logo de Banque Nationale du Canada …   Wikipédia en Français

  • Banque nationale du canada —  Pour les autres articles nationaux, voir Banque nationale. Logo de Banque Nationale du Canada …   Wikipédia en Français

  • Banque Nationale — (French: National bank ) may refer to:*BNP Paribas ( Banque Nationale de Paris ), commercial bank *National Bank of Canada ( Banque Nationale du Canada ), commercial bank *National Bank of Belgium ( Banque Nationale de Belgique ), central bank… …   Wikipedia

  • Banque nationale du Canada — Pour les autres articles nationaux, voir Banque Nationale. Logo de Banque nationale du Canada …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”