Banque Monneron
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monneron.
Frères Monneron.jpg

Les frères Monneron ont joui à leur époque d'une grande notoriété.

Famille de négociants français qui obtint en 1791 le droit de frapper une monnaie de cuivre dont les pièces valaient 10 centimes et 25 centimes et qui portaient en exergue ces mots : "MONNERON Frères, Négociants à Paris d'où leur nom de monnerons.

Source : Nouveau Larousse Illustré

Les Monneron avaient établi des comptoirs dans les principales villes de France. Leur Banque principale était sur la place du Carrousel à Paris[1].

Moyennant une commission, les Monneron échangèrent ces jetons contre des assignats de 30 livres et au delà. Mais leur trop grande confiance dans le papier révolutionnaire et sa rapide dépréciation les laissa avec un stock énorme d'assignats, alors que le public collectionna leurs médailles, dont ils avaient fait frapper pour plusieurs millions en Angleterre, et qu'ils avaient dû payer en monnaie trébuchante, d'où une perte considérable pour les frères Monneron. La ruine était au bout de l'aventure…

Les Frères Monneron firent fabriquer en Angleterre par Matthew Boulton, grâce à la machine à vapeur de Watt trois type de pièces en grande quantité dans l'atelier de Soho à Birmingham, à partir de la fin de l'année 1791. Une pièce d'un sol à l'Hercule, une de 2 sols à la Liberté et une de 5 sols au serment.

Ces monnaies de nécessité auraient dû suppléer à la pénurie monétaire qui régnait en France et leur qualité technique et esthétique était bien supérieure aux médiocres productions officielles contemporaines en métaux vils.

En mars 1792, les Monneron firent faillite et Pierre s'enfuit. Son frère Augustin reprit l'affaire, mais une loi du 3 mai 1792 interdit la fabrication des monnaies privées. En septembre, un décret interdit la commercialisation des pièces de confiance. Ces monnaies de nécessité circulèrent en fait jusqu'à la fin de 1793.

Monneron de 5 sous Au serment, 1792, par Augustin Dupré (avers)
Monneron de 5 sous Au serment, 1792, par Augustin Dupré (revers)

Notes et références

  1. (in Abbé Filhol, Histoire d'Annonay, t.III p.276).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Banque Monneron de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Monneron — Famille Monneron La famille Monneron est originaire d Ampurany, petit village près de Tournon sur Rhône, mais établie à Chanos depuis 1550. Antoine Monneron et son épouse Barbe Arnault ont eu 20 enfants dont 8 sont morts en bas âge. Ils… …   Wikipédia en Français

  • Banque Cantonale de Fribourg — Freiburger Kantonalbank Unternehmensform Öffentlichrechtliche Anstalt …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph François Augustin Monneron — Pour les articles homonymes, voir Monneron. Joseph François Augustin Monneron, né le 24 décembre 1756 à Annonay (Ardèche) et mort le 13 août 1826 à Barataria (Nouvelle Orléans), est un banquier français, député de Paris à l… …   Wikipédia en Français

  • Augustin Monneron — Joseph François Augustin Monneron Pour les articles homonymes, voir Monneron. Joseph François Augustin Monneron, banquier français, Député de Paris à l Assemblée législative, négociant à la Nouvelle Orléans, né le 24 décembre 1756 à… …   Wikipédia en Français

  • Joseph Francois Augustin Monneron — Joseph François Augustin Monneron Pour les articles homonymes, voir Monneron. Joseph François Augustin Monneron, banquier français, Député de Paris à l Assemblée législative, négociant à la Nouvelle Orléans, né le 24 décembre 1756 à… …   Wikipédia en Français

  • Famille Monneron — La famille Monneron est originaire d Empurany, petit village près de Tournon sur Rhône, mais établie à Chanos depuis 1550. Antoine Monneron et son épouse Barbe Arnault ont eu 20 enfants dont 8 sont morts en bas âge. Ils habitèrent successivement… …   Wikipédia en Français

  • Charles Claude Ange Monneron — Les frères Monneron. De gauche à droite : Pierre Antoine (1747 1811), Charles Claude Ange (1735 1804), Jean Louis (1742 1805). Pour les articles homonymes, voir Monneron. C …   Wikipédia en Français

  • Jean Louis Monneron — Louis Monneron Pour les articles homonymes, voir Monneron. Trois des frères Monneron De gauche à droite : Pierre Antoine (1747 1811), Charles Claude Ange (173 …   Wikipédia en Français

  • Louis monneron — Pour les articles homonymes, voir Monneron. Trois des frères Monneron De gauche à droite : Pierre Antoine (1747 1811), Charles Claude Ange (173 …   Wikipédia en Français

  • Louis Monneron — Pour les articles homonymes, voir Monneron. Trois des frères Monneron De gauche à droite : Pierre Antoine (1747 1811), Charles Claude Ange (1735 1804), Jean Louis (1742 1805) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”