Banque 2.0

Bank 2.0 ou banque 2.0 est un concept qui se réfère aux nouveaux usages et terrains d’expérimentation marketing et technique liés au métier de la banque. Plus qu’une seule technologie c’est une mise en commun de nouveaux usages Internet ou de nouvelles formes de banques, y compris de communautés personnelles de prêt, ou de concepts liés à la mobilité et à la personnalisation. Le terme Bank 2.0 est un parallèle au concept du Web 2.0 en cours de définition, notamment lors des Mobile WebCamp ou des BarCampBank[1], et lors des salons tels que Finnovate 2007 à New York[2]. On trouve également le terme Banque N+1[réf. nécessaire].

On distingue deux terrains d’expérimentation :

  • les terrains d’expérimentation marketing : les nouvelles formes de banque, de prêt, de communautés virtuelles, de services associés à la finance personnelle. Exemple : le P2P Lending.
  • les terrains d’expérimentation technique : les nouveaux usages des métiers classiques de la banque et de la finance personnelle. Exemple : le Mobile Banking, le Mobile Payment.

Sommaire

Mobile Payment

On distingue le Mobile Payment du Mobile Banking, par l’usage fait du terminal mobile : dans le premier cas le téléphone mobile permet directement de payer au moyen d’une puce reconnue telle une carte bleue, par exemple un système électronique sans contact (RFID). Dans le deuxième cas, les paiements ne sont pas possibles avec un téléphone mobile, mais le client accède à différents services liés à ses comptes directement sur terminal mobile.

Le Mobile Payment est disponible par exemple au Japon, dans certains pays d’Afrique[Lesquels ?], en Allemagne, en Belgique et même en France.

Mobile Banking ou m-Banking

Le Mobile Banking est une spécificité du Mobile Business adaptée au métier de la Banque. C’est en quelque sorte une adaptation du désormais canal de banque à distance classique de « Online Banking » sur terminal mobile.

En fonction des capacités techniques (téléphone voix, données, internet, SMS, WAP) et de la diversité des terminaux mobiles (téléphone mobile, Pocket PC, PDA, Smartphone), on peut classifier le Mobile Banking comme suit :

  • le PDA banking (1999-2000)
  • le SMS banking, le SMS Payment
  • le WAP banking
  • le Mobile Internet banking
  • le Mobile Embedded Software banking

Les pays en voie de développement et les pays émergents ont parfois adopté avant les pays dits développés des solutions de Mobile Banking, du fait de la meilleure couverture du réseau mobile par rapport au réseau filaire, et au nombre important de téléphones mobiles utilisés. C’est par exemple le cas du Maghreb, du Brésil, de l’Afrique du Sud ; ou l’on trouve des solutions de paiement par SMS également.

Le paiement par SMS est classé dans le Mobile Banking et non dans le Mobile Payment, car il ne se substitue par à une carte de paiement bancaire de type carte bleue ou carte VISA.

En France, les Caisses d’Epargne ont été la première banque à ouvrir un service de paiement par envoi de SMS, principalement à destination d’une clientèle jeune.

Dans un premier temps les solutions de Mobile Banking ont servi uniquement à consulter les informations personnelles d’un client au travers d’un mobile. Elles ont ensuite permis d’effectuer des transactions bancaires de type virement et achat/revente d’actions. C’est le Mobile Banking transactionnel.

Les principales fonctionnalités du Mobile Banking sont les suivantes :

  • synthèse des comptes bancaires de type chèque, carte bancaire, placements
  • liste des opérations d’un compte
  • virements internes et externes

Mobile Trading ou m-Trading

Le Mobile Trading est la transposition de la place de marché virtuelle Internet sur un terminal mobile. Plus adaptée aux écrans larges pour disposer de graphes de type Intraday (Mobile Internet Trading ou Mobile Embedded Software Trading), des solutions de SMS Trading existent.

Pair to Pair Lending ou P2P Lending

Article détaillé : Prêt entre particuliers.

Il s'agit d'un concept de communauté virtuelle de prêt entre particuliers né aux États-Unis. Adapté aux personnes fortement endettées, mais aussi aux porteurs de projets personnels (rénover sa maison) ou de société (financement d’un Business SoHo).

P2P Venture

Le P2P Venture est le concept de financement (prêt ou apport en fonds propres) d’un projet d’entreprise par une communauté d’investisseurs. La particularité d’un projet d’entreprise est qu’il est tout autant évalué sur la personne ou l’équipe qui porte le projet que sur le contenu du projet lui-même. De plus, un projet a une composante économique intrinsèque qui doit supporter la logique des flux financiers entrant sur des revenus futurs qui pourront justifier les investissements. Ces projections font appel à une forte connaissance industrielle de l’environnement où évolue chaque projet, ce qui fait que la sélection du projet doit faire appel à un réseau de connaissances industrielles disséminées potentiellement chez de nombreux acteurs. Le P2P Venture a en cela de particulier qu’il a vocation d’utiliser en mode P2P tout à la fois cette connaissance pour l’évaluation purement financière que pour le développement des projets avec la connaissance spécifique que pourront apporter les investisseurs pour augmenter les chances de réussite.

Gestionnaires de comptes

Les gestionnaires de comptes sont des outils Internet et/ou mobiles qui permettent à un utilisateur d’avoir une interface commune et unique de gestion de multiples comptes bancaires issus d’organismes financiers différents. Des services à valeur ajoutée sont proposés par l’intermédiaire de ces gestionnaires de comptes.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Banque 2.0 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bank 2.0 ou banque 2.0 — Banque 2.0 Bank 2.0 ou banque 2.0 en français est un concept qui se réfère aux nouveaux usages et terrains d’expérimentation marketing et technique liés au métier de la banque. Plus qu’une seule technologie c’est une mise en commun de nouveaux… …   Wikipédia en Français

  • Web 2.0 —  Ne doit pas être confondu avec Internet2. Cartographie sensible du web 2.0 …   Wikipédia en Français

  • Banque Calédonienne d'Investissement — Logo de Banque Calédonienne d Investissement Création 1988 …   Wikipédia en Français

  • Banque De France — Eurosystème Siège Paris (  France) Création 18  …   Wikipédia en Français

  • Banque de France — Eurosystème Entrée de l hôtel de Toulouse, siège de la Banque de France, dans la rue Croix des Petits Champs Siège …   Wikipédia en Français

  • Banque de france — Eurosystème Siège Paris (  France) Création 18  …   Wikipédia en Français

  • banque — [ bɑ̃k ] n. f. • 1458; it. banca « banc », puis « table, comptoir des changeurs » 1 ♦ Commerce de l argent et des titres fiduciaires de toute nature, effets de commerce et valeurs de Bourse. Les opérations de banque. ⇒ 2. bourse, change, crédit,… …   Encyclopédie Universelle

  • Banque Mondiale — Pour les articles homonymes, voir BM. Logo de la Banque mondiale La Banque mondiale, désigne deux institutions internationales : la …   Wikipédia en Français

  • Banque calédonienne d'investissement — Logo de Banque calédonienne d investissement Création 1988 For …   Wikipédia en Français

  • Banque mondiale — 38° 53′ 56″ N 77° 02′ 33″ W / 38.8989, 77.0425 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”