Bannissement

Le bannissement est une peine par laquelle un citoyen perd la nationalité d'un pays, devenant apatride s'il n'a pas d'autre nationalité.

Dans le droit nordique ancien le bannissement correspondait à la perte de la protection de la loi. Un banni pouvait être tué par quiconque le rencontrait après un délai lui permettant de disparaître, sans que l'assassin ne risque de poursuites. Il s'agissait de la peine la plus sévère pour les crimes de sang.

Le bannissement n'est pas un synonyme d'exil, bien qu'il y conduise la plupart du temps. C'est une peine comparable à la peine de galères et inférieure à la détention, à la déportation, aux travaux forcés à perpétuité et à la peine de mort (voir Droit de chasse en France). En effet, le bannissement est « infamant » mais non « afflictif », comme le sont ces autres peines réprimant des délits politiques.

Elle a été utilisée pendant le régime militaire du Brésil (1964-1985) à l'encontre des dissidents politiques coupables d'actes violents.

Bannis célèbres

Dans la culture

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bannissement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bannissement — [ banismɑ̃ ] n. m. • 1283; de bannir ♦ Action de bannir; résultat de cette action. Dr. Peine criminelle infamante temporaire, réservée aux crimes politiques et qui consiste à interdire à qqn le séjour dans son pays. Le bannissement entraîne la… …   Encyclopédie Universelle

  • bannissement — BANNISSEMENT. s. m. Condamnation à être banni par autorité de Justice. Être condamné à un bannissement perpétuel. Long bannissement …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bannissement — Bannissement. s. m. v. Exil. Condamné à un bannissement perpetuel. long bannissement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • BANNISSEMENT —     Bannissement à temps ou à vie, peine à laquelle on condamne les délinquants, ou ceux qu on veut faire passer pour tels.     On bannissait, il n y a pas bien longtemps, du ressort de la juridiction, un petit voleur, un petit faussaire, un… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • bannissement — (ba ni se man) s. m. Action de bannir ; résultat de cette action. Six ans après son bannissement. Le bannissement des Stuarts ne devait jamais finir. •   De son bannissement prenez sur vous l offense, RAC. Brit. II, 3. •   Mon règne ne sera qu un …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BANNISSEMENT — s. m. Peine infamante qui consiste à être banni. L arrêt qui prononce leur bannissement. Depuis son bannissement. Être condamné au bannissement. Être puni du bannissement. Dans notre législation actuelle, le bannissement est une peine… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BANNISSEMENT — n. m. Action de bannir ou Résultat de cette action. L’arrêt qui prononce leur bannissement. Depuis son bannissement. être condamné au bannissement. être puni du bannissement. Dans notre législation actuelle, le bannissement est une peine… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Bannissement —    Droit pénal: peine criminelle politique infamante consistant dans l interdiction de résider en France …   Lexique de Termes Juridiques

  • bannissement — nm. banismê (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Bannissement d'Odin — Le bannissement d Oðinn est un mythe nordique dont trois versions distinctes nous sont parvenues. Sommaire 1 Attestations 1.1 Par Snorri Sturluson 1.2 Par Saxo Grammaticus 1.2.1 L exil …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”