Bannier

Crieur public

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir crieur.
Crieur de ville dans le Massachusetts en 1909

Le crieur public est une personne chargée d'annoncer au public de l'information. Il se promène dans la localité, s'arrête à certains endroits, annonce sa présence par un appel sonore (tambour, clochette, trompette...) et commence à lire son texte.

Sommaire

Histoire et géographie

Son existence était importante dans l'Antiquité (notamment en Grèce), au Moyen Âge, et même jusque dans les années 1960 dans les villages suisses. L'Angleterre, le Canada et l'Australie ont encore un énorme contingent de crieurs publics avec un renouveau depuis 1980.

En Basse-Bretagne jusqu'à la fin du XIXe siècle , les crieurs se colportaient en criant les informations locales d'une ville, d'un village ou d'un hameau à l'autre, à la manière d'un véritable relais de transmission oral. L'un d'eux, Youenn Daougabel, aurait bénéficié à l'époque d'une certaine notoriété.

Au Canada, Peter Cox d'Halifax (35 ans de métier) et Daniel Richer (dit « Laflêche d'Ottawa », 27 ans de métier) exercent encore le métier de crieur à plein temps. On peut les entendre lors d'évènements sociaux, artistiques ou à connotation amoureuse.

Dans de nombreuses villes africaines, la fonction de crieur public existe encore, mais l'individu a été remplacé par un véhicule sonorisé. Ainsi, à Douala, ces « véhicules-crieurs publics » ont été affectueusement surnommés les papas-Douala. En Afrique du Sud, on retrouve aussi le crieur de baleine, chargé d'annoncer l'arrivée de baleines dans la baie et à quel endroit on peut les observer.

Le retour des crieurs en France

Dans son roman Pars vite et reviens tard publié en 2001, Fred Vargas remet au goût du jour le métier de crieur public avec le personnage de Joss Le Guern.

La lecture de ce roman a conforté un jeune acteur lyonnais, Gérald Rigaud, dans son projet d'exercer le métier de crieur public. Il fait alors du quartier de la Croix-Rousse son secteur d'activités à partir de 2003. Durant la semaine, les messages à publier sont glissés dans des boites mises à disposition chez les commerçants, puis le dimanche matin, il les crie et les mets en valeur sur la place publique. Il se présente comme mandaté par le « Ministère des Rapports Humains », et indique « contribuer au dialogue entre citoyens et à leur conscience politique ». Il rejette l'idée de subvention et tire son revenu de l'argent librement joint aux messages déposés et de demande de dons aux spectateurs assistant à sa prestation. Celle-ci dure près de deux heures. S'il effectue un tri dans la multitude des messages qui lui sont soumis, ceux-ci sont cependant très variés et vont de la petite annonce classique jusqu'à des messages plus personnels. Son initiative et sa verve ne sont cependant pas complètement appréciées par la classe politique, d'un bord comme de l'autre [1].

Le concept a été repris depuis, puisque Bazas dispose désormais des services de son crieur public, le samedi matin sur le marché. Un comédien de la Compagnie Gargantua dont la devise est : « Le crieur public de Bazas, vos messages, mes cordes vocales. »

Auvers-sur-Oise accueille également un crieur tous les dimanches à 12h sur la place de la mairie : « T'écris, je crie. Le crieur public crie vos poèmes, messages personnels, avis de recherche, mots d'amour, petites annonces... Les messages d'amour sont gratuits, car l'amour n'a pas de prix. 1 euro les autres messages. » Les bénéfices sont reversés à une association de solidarité, la Marmite auversoise, qui distribue des colis alimentaires aux plus démunis.

En Franche-Comté, la « Compagnie de la Trotte-Vieille », inspirée elle aussi par le roman de Fred Vargas, participe à de nombreuses manifestations avec les « Crieurs de Vent ». Les deux crieurs clament les annonces et messages ainsi que les "nouvelles du monde".

Compétition

Les crieurs publics du monde entier se retrouvent tous les deux ans pour des compétitions de voix, de projection et d'élégance. Le dernier championnat international de crieurs fut tenu à Sidney en Colombie-Britannique (Canada) et fut remporté par Daniel Richer dit Laflêche (crieur bilingue amérindien).

Bibliographie

Ouvrages
  • « Cris, crieurs » in Dictionnaire du Moyen Age, Claude Gauvard, Alain de Libera, Michel Zink (éd.), Paris, PUF, 2002
  • Nicolas Offenstadt, « Les crieurs publics à la fin du Moyen Âge. Enjeux d’une recherche », C. Boudreau, K. Fianu, C. Gauvard et M. Hébert (éd.), Information et société en Occident à la fin du Moyen Âge, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004, pp. 203-217.
Articles
  • « Oyez, oyez, braves gens, petites annonces à la criée » (portrait du crieur public lyonnais Gérald Rigaud), in Libération, 15 mai 2004.
  • « Chacun peut, grâce à ses petites annonces, informations, astuces ou poésie, se réaproprier la parole publique (Animation sur le marché : le Crieur public est de retour) » in Le Républicain, 24 mai 2007.

Sources

  1. Émission de France-Culture du 13? décembre 2008 (référence à un article dans Le Progrès).


  • Portail du travail et des métiers Portail du travail et des métiers
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
Ce document provient de « Crieur public ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bannier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bannier — ist der Name folgender Personen: Adolf Bannier (* 1937), deutscher Politiker (FDP) Theodor Bannier (1883–unbekannt), deutscher Politiker (parteilos) Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit dems …   Deutsch Wikipedia

  • Bannier — Nom fréquent en Bretagne (22). Désigne en principe le héraut chargé de proclamer les bans. On peut aussi envisager un rapprochement avec le breton banner (= lanceur), mais cela paraît moins probable. Variantes : Banner, Le Banner, Le Bannier …   Noms de famille

  • Bannier — Bannier, so v.w. Banner 1) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Banniēr — Banniēr, 1) Joh., so v.w. Baner. 2) Joh., Schneider zu Stargard ums Jahr 1620; verbreitete in Schriften theosophische Meinungen, wurde vertrieben u. in Schweden als Irrlehrer enthauptet …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bannier — Banner …   Wörterbuch der deutschen familiennamen

  • Canton d'Orleans-Bannier — Canton d Orléans Bannier Canton d Orléans Bannier Administration Pays France Région Centre Département Loiret Arrondissement Orléans Code cantonal 45 23 Chef lie …   Wikipédia en Français

  • Canton d'Orléans-Bannier — Situation du canton d Orléans Bannier dans le département Loiret Administration Pays France …   Wikipédia en Français

  • Kanton Orléans-Bannier — Region Centre Département Loiret Arrondissement Orléans Hauptort Orléans Einwohner 20.059 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Le Bannier Hotel Restaurant — (Орлеан,Франция) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: 13 Rue du Fa …   Каталог отелей

  • Theodor Bannier — (* 2. November 1883 in Tating; † Todestag unbekannt) war ein deutscher Politiker. Von März bis November 1946 gehörte der parteilose Bankdirektor Bannier dem ersten ernannten Landtag von Schleswig Holstein an. Hier war er Hospitant bei der CDU… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”