Bandidos
Bandidos
Image illustrative de l'article Bandidos
Patch Bandidos Washington

Date de fondation 1966
Fondé par Donald Eugene Chambers
Lieu San Leon, Texas Texas,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Territoire Chapitres en Australie, Belgique, Canada, Costa Rica, Danemark, Angleterre, Finlande, France, Allemagne, Italie, Luxembourg, Malaisie, Norvège, Singapour, Suède, Thaïlande et États-Unis[1]
Année active 1966-présent
Éthnies présentes Blancs (essentiellement) et Latinos
Nombre de membres 2 000 à 2 500
Activités criminelles Trafic de stupéfiant,
Trafic d'armes,
vols,
extorsion d'argent.
Alliés Mongols, Outlaws
Rivaux Comancheros, Hells Angels, Sons of Silence et les Original Gangsters

Bandidos est un gang de motards présent partout à travers le monde. Le club a été créé en 1966 par Don Chambers au Texas (États-Unis). Son slogan est « We are the people our parents warned us about » (« Nous sommes les gens que nos parents nous disaient d'éviter »). Ses effectifs sont estimés à 2 800 membres répartis en 195 sous-organisations ou chapitres (chapters en anglais), localisés dans 14 pays[2]. Il est cité comme un club illégal dans les dossiers du FBI.

Sommaire

Histoire

Le gang fut formé en 1966 à San Leon, Texas par Donald Eugene Chambers. Chambers créa le logo après avoir servi au Vietnam comme marine, utilisant le logo or et écarlate du drapeau de son corps d'appartenance. Chambers dut laisser sa place de président du club après avoir été condamné pour meurtre à El Paso au Texas. Ronnie Hodge fut élevé au poste de président, et depuis, le club s'agrandit mondialement jusqu'à devenir le club de motards 1 % le plus grand et le plus important du monde[3].

Organisation

Les Bandidos aussi appelés Bandidos Nation, est le club de motard ayant évolué le plus vite dans le monde avec près de 90 chapitres aux États-Unis, 90 chapitres en Europe, et 17 autres en Australie. Aux USA, le club se concentre au Texas, mais s'est étendu à la Louisiane, au Mississippi, à l'Alabama, l'Arkansas, le Nouveau-Mexique, le Colorado, le Montana, le Wyoming, le Dakota du Sud, l'Utah, l'Idaho, le Nevada, l'État de Washington, l'Oklahoma, et le Nebraska. En 2000, le club canadien des Rock Machine fusionne avec les Bandidos. Les Bandidos se sont aussi implantés en Australie, malgré la forte présence du club des Nomads (apparenté aux Hells Angels), le club s'est installé un peu partout dans le pays. Dans les dernières années, le club s'est fortement implanté en Europe, majoritairement en Allemagne, au Danemark, en Norvège, en Suède, en Finlande, en Belgique, en Italie, au Luxembourg, et en France.

Affaires criminelles du Club

États-Unis

En novembre 2006, Glenn Merritt, du chapitre de Bellingham (Washington), fut arrêté et condamné pour possession de stupéfiants et trafic de drogue. Durant l'enquête, près de 32 membres du chapitre furent impliqués dans l'affaire; durant l'investigation, les différentes charges pesant sur les membres furent conspiration, violation des lois sur la drogue ainsi que port d'armes illégal. Douze des membres plaidèrent coupables[4]. En octobre 2006, le président international d'alors plaida coupable lui aussi et se vit condamné à une peine de deux ans de prison pour conspiration et racket.

En mars 2006, la police d'Austin, au Texas, annonça que les Bandidos étaient les principaux suspects suite à la mort d'un motard de 44 ans nommée Anthony Benesh. Ce dernier allait ouvrir dans la ville un chapitre du club rival, les Hells Angels; il fut assassiné d'une balle dans la tête après avoir quitté un restaurant du nord d'Austin en compagnie de sa compagne et de ses deux enfants. Selon la police, Benesh avait auparavant reçu plusieurs appels de membres des Bandidos lui ordonnant d'abandonner l'idée d'ouvrir un chapitre ennemi à Austin et de porter sa veste des Hells Angels en ville[5].

Canada

Le 8 avril 2006, quatre véhicules furent trouvés en Ontario contenant huit cadavres d'hommes assassinées. Six des hommes morts étaient membres des Bandidos, l'un des hommes étant un prospect (stade « intermédiaire » parmi la hiérarchie des membres de clubs de bikers, comparable à un « aspirant membre »). La police interpréta l'incident comme un règlement de compte interne entre membres des Bandidos.

Australie

En Australie les Bandidos sont connus pour leur implication dans le Milperra Bikie Massacre, un face-à-face avec le Comanchero Motorcycle Club, un club rival. Sept personnes trouvèrent la mort à cette occasion.

Le 22 octobre 2008, Ross Brand, membre des Bandidos, fut assassiné devant le local du club et la police soupçonna un club rival d'être à l'origine du meurtre.

Allemagne

Le 11 juin 2008, deux membres des Bandidos furent enfermés à vie pour le meurtre d'un membre des Hells Angels à Ibbenbüren. L'enquête de police démontra que les deux membres du club avaient assassiné le Hells Angels dans son magasin d'Harley Davidson. À la suite du jugement, des affrontements éclatèrent entre les deux clubs.

Scandinavie

Entre 1994 et 1997, une guerre entre Bandidos et Hells Angels éclata suite à des histoires de drogues : cette guerre fut connue sous le nom de « la Grande Guerre des Bikers nordiques ». Il en résulta 11 meurtres, 74 intentions de meurtres et 94 bikers blessés durant les affrontements. Le Danemark alla jusqu'à faire passer une loi interdisant aux clubs de motards de louer des propriétés ou locaux pour leurs clubs.

Références

Liens externes


la cour de HELSINKI à refusé de statuer sur la qualification d'association criminelle du Bandidos Mc préferant conformément aux souhaits des membres condamner individuellement les "contrevenants"


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bandidos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bandidos — MC Patch des Bandidos MC Gründung 1966 in San Leon, Texas Vertreten in USA Australien Belgien Costa Rica Dänemark Finnland Frankreich Deutschland Italien Malay …   Deutsch Wikipedia

  • Bandidos — The Bandidos Motorcycle Club is a one percenter motorcycle gang [http://www.segag.org/mcgang.html] [http://www.dw world.de/dw/article/0,2144,3404293,00.html] [ [http://www.cisc.gc.ca/annual reports/annual report 2003/document/cisc annual report… …   Wikipedia

  • Bandidos MC (мотоклуб) — Название клуба Девиз: Мы те самые, кем пугали нас наши родители Тип: Outlaw Motorcycle Club Дата основания: 1966 год …   Википедия

  • Bandidos sociales — Saltar a navegación, búsqueda Bandido social es un término inventado por el historiador Eric Hobsbawm en su estudio clásico de 1965 sobre las formas populares de resistencia, Rebeldes primitivos. Posteriormente expandió el tema en el estudio de… …   Wikipedia Español

  • Bandidos MC — Clubheim der Bandidos in Bochum Die Bandidos sind ein Motorradclub und wurden 1966 in Houston, Texas durch Donald Eugene Chambers gegründet. Chambers wählte einen mexikanischen Banditen („Bandido“) mit großer Machete und einer Pistole als Center… …   Deutsch Wikipedia

  • Bandidos (Film) — Filmdaten Deutscher Titel Bandidos Produktionsland Italien, Spanien …   Deutsch Wikipedia

  • Lucha contra bandidos — La Lucha Contra Bandidos es un acontecimiento histórico que tuvo lugar en Cuba y que duró seis años: desde 1960 a 1966, siendo la región del Escambray el lugar donde más fuerza cobró el mismo. Fueron los combates que realizaron las milicias del… …   Wikipedia Español

  • Los Amigos del Beta Bandidos — EP de The Beta Band Publicación 20 de julio de 1998 Género(s) Indie Duración 17:12 Discográfica Regal …   Wikipedia Español

  • Los Amigos del Beta Bandidos — Infobox Album | Name = Los Amigos del Beta Bandidos Type = EP Artist = The Beta Band Released = July 20 1998 Genre = Indie rock Length = 17:12 Label = Regal Producer = The Beta Band Last album = The Patty Patty Sound (1998) This album = Los… …   Wikipedia

  • Sois hOnrados Bandidos — El título tiene su origen en un epíteto nada cariñoso que dirigió William Holden a unos productores. Los llamó Sons of a bich (hijos de puta). En España, queriendo borrar la intención original, la película fue subtitulado como S.O.B. Sois… …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”