Bamni

Porak

Porak
Le principal cône volcanique du Porak dominant une coulée de lave en bloc en Arménie.
Le principal cône volcanique du Porak dominant une coulée de lave en bloc en Arménie.
Géographie
Altitude 2 800 m
Massif Petit Caucase
Longueur  km
Largeur  km
Superficie  km2
Coordonnées 40° 01′ Nord
       45° 47′ Est
/ 40.02, 45.78
40° 01′ N 45° 47′ E / 40.02, 45.78
Administration
Pays Arménie Arménie
Azerbaïdjan Azerbaïdjan
'
'
Géologie
Âge
Roches
Type Volcan rouge
Activité Endormi
Dernière éruption env. 778 av. J.-C.
Code [1] 0104-09-
Observatoire Aucun

  Géolocalisation sur la carte : Azerbaïdjan

(Voir situation sur carte : Azerbaïdjan)
Porak

  Géolocalisation sur la carte : Arménie

(Voir situation sur carte : Arménie)
Porak

Le Porak, aussi appelé Bamni[1], Mont Bamni[2] ou encore Mont Bam[3], est un volcan situé sur le haut-plateau arménien, à cheval entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan[2]. Sa dernière éruption aurait facilité la prise d'une ville assiégée par un roi urartéen entre 782 et 773 av. J.-C.[3].

Sommaire

Géographie

Le Porak est situé sur le haut-plateau arménien, dans la chaine volcanique de Vardenis qui fait partie du Petit Caucase[2]. Il est situé dans l'Est de l'Arménie et dans l'Ouest de l'Azerbaïdjan, à cheval sur la frontière entre ces deux pays, la partie Nord du volcan étant située en Arménie et la partie Sud en Azerbaïdjan[2]. Toutefois, cette région de l'Azerbaïdjan entre l'Est de l'Arménie et le Haut-Karabagh est contrôlée par les forces arméniennes depuis la fin de la guerre du Haut-Karabagh en 1994[4],[5]. Le Porak est entouré par le lac Sevan à vingt kilomètres au nord-ouest[2], par les villes arméniennes de Vardenis au nord, Martouni au nord-ouest et Djermouk au sud-ouest ainsi que les villes azerbaïdjanaises de Kəlbəcər au nord-est et İstisu au sud-est.

Le Porak est constitué d'un cône volcanique principal culminant à 2 800 mètres d'altitude entouré de dix autres cônes et fissures éruptives satellites[2]. De ces multiples bouches éruptives se sont échappées de nombreuses coulées de lave qui s'étendent aujourd'hui de part et d'autre de la frontière arméno-azerbaïdjanaise[2]. Deux de ces coulées se sont dirigées vers le nord et le nord-ouest sur une distance de vingt-et-un kilomètres tandis qu'une autre s'est dirigée vers le lac Alagyol en Azerbaïdjan où elle y forme une petite péninsule[2]. La plus récente de ces coulées est constituée de blocs de lave échappés du cône principal du Porak situé en Arménie[6].

Histoire

Le Porak s'est formé dans la chaîne volcanique de Vardenis, le long de la faille de décrochement Pambak-Sevan qui a découpé en deux le volcan Khonarassar dont les deux moitiés se retrouvent distantes d'environ 800 mètres[2] ainsi que le volcan Tsursar dont les deux parties sont éloignées de 350 à 400 mètres[3]. Les éruptions sur le Porak se sont déroulées du milieu du Pléistocène jusqu'au VIIIe siècle av. J.-C. avec l'émission de laves d'abord rhyolitiques-dacitiques et andésitiques-basaltiques puis basaltiques à l'Holocène[2],[3].

La dernière des éruptions du Porak entre 782 et 773 av. J.-C. est rapportée dans le manuscrit d'Arghishti, du nom d'un roi d'Urartu[3]. Ce dernier participe à une campagne militaire dans la région du lac Sevan et notamment la prise de la ville fortifiée de Behoura[3]. La chute de cette cité est facilitée par l'éruption du Porak accompagné d'un tremblement de terre qui secoue la ville dont les bâtiments et les fortifications sont endommagés, comme en témoignent la « fumée et la suie qui s'élèvent de la ville en masquant désormais le Soleil »[3]. Au cours de cette éruption sera émise une coulée de lave en bloc depuis le cône principal du Porak[6],[7].

Toutefois, des pétroglyphes datant du Ve siècle av. J.-C. représenteraient des éruptions volcaniques, ce qui laisse présager d'une activité plus récente[2].

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Porak, Global Volcanism Program. Consulté le 25 octobre 2008

Références

  1. (en) Global Volcanism Program - Synonymes
  2. a , b , c , d , e , f , g , h , i , j  et k (en) Porak, Global Volcanism Program. Consulté le 25 octobre 2008
  3. a , b , c , d , e , f  et g (en) Hervé Philip, Ara Avagyan, Arcadi Karakhanian, Jean-Francçois Ritz, Samira Rebai, Estimating slip rates and recurrence intervals for strong earthquakes along an intracontinental fault: example of the Pambak–Sevan–Sunik fault (Armenia), Laboratoire de Géophysique, Tectonique et Sédimentologie - Université Montpellier II, 28 p., p. 17-20 
  4. (en) Thomas de Waal, Black Garden: Armenia and Azerbaijan Through Peace and War, New York University Press, New York, 2003 (ISBN 0-8147-1945-7)
  5. (en) Gary Bertsch, Crossroads and Conflict: Security and Foreign Policy in the Caucasus and Central Asia, Routledge, London, 1999 (ISBN 0-415-92273-9), p. 167–171, 172–173, 297
  6. a  et b (en) Global Volcanism Program - Photo
  7. (en) Global Volcanism Program - Histoire éruptive
  • Portail de l’Arménie Portail de l’Arménie
  • Portail de l’Azerbaïdjan Portail de l’Azerbaïdjan
  • Portail de la montagne Portail de la montagne
  • Portail de la volcanologie Portail de la volcanologie
Ce document provient de « Porak ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bamni de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mont Bamni — Porak Porak Le principal cône volcanique du Porak dominant une coulée de lave en bloc en Arménie. Géographie Altitude …   Wikipédia en Français

  • Companiganj Upazila, Noakhali — Companiganj কোম্পানিগঞ্জ   Upazila   …   Wikipedia

  • Meghna River — A Map showing major rivers in Bangladesh including Meghna. The Meghna River (Bengali: মেঘনা নদী) is an important river in Bangladesh, one of the three that forms the Ganges Delta, the largest on earth fanning out to the Bay of Bengal. Being a… …   Wikipedia

  • Mont Bam — Porak Porak Le principal cône volcanique du Porak dominant une coulée de lave en bloc en Arménie. Géographie Altitude …   Wikipédia en Français

  • Porak — Le principal cône volcanique du Porak dominant une coulée de lave en bloc en Arménie. Géographie Altitude 2 800 m …   Wikipédia en Français

  • Noakhali District — Noakhali নোয়াখালী জিলা   District   Location of Noakhali in Bangladesh …   Wikipedia

  • Rawatbhata — Infobox Indian Jurisdiction native name = Rawatbhata | type = town | latd = 24.93 | longd = 75.58 locator position = right | state name = Rajasthan district = Chittorgarh leader title = leader name = altitude = 325 population as of = 2001… …   Wikipedia

  • Raipur Upazila — Infobox of upazilas native name = Raipur locator position = right latd = 23.0333 longd = 90.7750 division name = Chittagong Division district = Lakshmipur District population as of = 1991 population total = 213573 population density = 1061 area… …   Wikipedia

  • Surma-Meghna River System — A Map showing major rivers in Bangladesh including Meghna. The Surma Meghna River System is a river complex in South Asia, one of the three that form the Ganges Delta, the largest on earth.[citation needed] It rises in …   Wikipedia

  • Manbazar — Infobox Indian Jurisdiction native name = Manbazar | type = city | latd = 23.0667| longd =86.6500 state name = West Bengal district = Purulia leader title = MLA leader name = Shamya Pyari Mahato altitude = 153 population as of = 2001 population… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”