Électorat de Trèves

Électorat de Trèves
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trèves.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Diocèse de Trèves.

Électorat de Trèves
Kurfürstentum Trier (de)

8981801

Blason

armoiries

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

L'électorat de Trèves en 1648

Informations générales
Statut État du Saint-Empire
Capitale Trèves
Langue français, Latin, Luxembourgeois, Francique mosellan
Religion catholicisme
Histoire et évènements
772 Autonomie par Charlemagne
898 Statut de Reichsfreiheit
902 Confirmation
9 février 1801 Traité de Lunéville
9 juin 1815 Retour à l'Allemagne en tant que Grand-Duché du Bas-Rhin

Entités précédentes :

  • Comté palatin du Rhin

Entités suivantes :

La principauté archiépiscopale de Trèves, qui devint plus tard l’électorat de Trèves (en allemand Erzstift und Kurfürstentum Trier), était une principauté ecclésiastique du Saint-Empire romain germanique et l'un des trois électorats ecclésiastiques. Il appartenait au Cercle électoral du Rhin et se composait des biens séculiers des archevêques de Trèves.

Au XVIIe siècle, l'archevêque-électeur fixa sa résidence à Coblence.

Le dernier prince-électeur fut Clément Wenceslas de Saxe, fils du roi Auguste III de Pologne et oncle maternel des rois Louis XVI de France et Charles IV d'Espagne. Un de ses filleuls fut Clément Wenceslas de Metternich.

Ses liens familiaux avec la Maison royale de France, la proximité géographique de ses états (limitrophes de la France) amenèrent le comte d'Artois à se réfugier près de son oncle. Il fut bientôt suivi par un grand nombre de Français contre-révolutionnaires.

L'électorat fut envahi puis annexé par la France en 1795 (traité de Lunéville), puis devint une possession prussienne au congrès de Vienne.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Électorat de Trèves de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TRÈVES (ÉLECTORAT DE) — TRÈVES ÉLECTORAT DE Territoire sur lequel l’archevêque de Trèves exerce la souveraineté territoriale (Landeshoheit). L’électorat de Trèves se présente comme une bande allongée qui épouse d’abord le cours de la Moselle et s’étend ensuite au delà… …   Encyclopédie Universelle

  • Électorat de Mayence — Kurmainz de 780 – 1803 armoiries …   Wikipédia en Français

  • Treves — Trèves  Pour les articles homophones, voir Trève et Trêve. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Trèves (Trier), ville d Allemagne, dans le land de Rhénanie Palatinat …   Wikipédia en Français

  • électorat — ÉLECTORAT. s. masc. La dignité d Electeur. L Électorat dans l Empire est la plus grande dignité après celle de l Empereur, et du Roi des Romains. [b]f♛/b] Il signifie aussi L étendue de pays à laquelle est attaché un titre d Électorat. Dans tout… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • electorat — Electorat. s. m. La dignité d Electeur. L Electorat en Allemagne est la plus grande dignité aprés celle de l Empereur. Il signifie aussi, L estenduë de pays qui est sous la domination d un Electeur. Dans tout l Electorat de Treves …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Trèves (Allemagne) — Pour les articles homonymes, voir Trèves. Pour une définition du verbe « trier », voir l’article trier du Wiktionnaire. Trèves …   Wikipédia en Français

  • Trèves —  Pour les articles homophones, voir Trève et Trêve. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Trèves est un nom propre qui peut désigner des personnalités et des lieux. Personnalités T …   Wikipédia en Français

  • ÉLECTORAT — s. m. La dignité d électeur de l Empire. L électorat était, dans l Empire, la plus haute dignité après celle de l Empereur et du roi des Romains.   Il signifie aussi, L étendue de pays à laquelle était attaché un titre d électorat. Dans tout l… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉLECTORAT — n. m. La dignité d’électeur de l’ancien Empire d’Occident. Il désigne aussi l’étendue de pays à laquelle était attaché un titre d’électorat. Dans tout l’électorat de Trèves. Il signifie aussi Qualité d’électeur. On a conféré aux femmes… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Electorat de Cologne — Électorat de Cologne Principauté archiépiscopale, puis électorat de Cologne Vers 953   1803 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.