Baltic Dry Index
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BDI.

Le Baltic Dry Index (BDI) est un indice des prix pour le transport maritime en vrac de matières sèches. Créé en 1998[1], cet indice est géré par la société britannique Baltic Exchange à Londres. Il est établi sur une moyenne des prix pratiqués sur 24 routes mondiales de transport en vrac de matières sèches, tels que les minerais, le charbon, les métaux, les céréales, etc.

Sommaire

Description

L'indice est détaillé en plusieurs indices en fonction de la capacité des navires : indices Baltic Supramax, Panamax et Capesize. Ces indices sont fondés sur les évaluations faites par plusieurs courtiers maritimes internationaux.

Sous-indices composant le BDI[2]
Classification du navire Tonnage à vide % de la flotte mondiale % du trafic de matières sèches[note 1]
Capemax 100000+ 10% 62%
Panamax 60000-80000 19% 20%
Supramax 45000-59000 37% 18% avec Handysize
Handysize 15000-35000 34% 18% avec Supramax[note 2],[3],[4]

L'évolution en temps réel de cet indice est accessible par abonnement auprès de Baltic Exchange, mais fait désormais[Quand ?] également partie des informations financières majeures des services de données et d'informations que proposent Thomson Financial, Reuters et Bloomberg.

Comme le coût du fret maritime varie avec la quantité de marchandises transportées et que le vrac sec constitue habituellement des marchandises précurseurs d'une production (comme le ciment, le charbon ou l'acier), cet indice est aussi vu comme un bon indicateur d'une croissance future de la production[5].

Selon l'un des vice-directeurs de BHP Billiton, le BDI est un indice volatil[6]. Par exemple, de mai 2008 à octobre 2008, il a perdu 85 % de sa valeur[6]. En septembre 2006, le BDI atteignait 8 270 points[1], les prix ayant doublé en un an faute de navires suffisants à la demande suite à l'explosion du trafic maritime avec la Chine. À la fin de mai 2008, il a atteint son plus haut niveau : 11 793 points[6].

Routes

Le baltic dry index s'étend sur 26 espaces maritimes définis comme suit:

  • 4 routes pour les capesizes:
    1. Gibraltar/Hamburg trans Atlantique
    2. Mediterranée vers Far Est
    3. Pacifique
    4. Chine/Japon vers Mediterranée
  • 4 routes pour les panamax:
    1. Transatlantique
    2. SKAW-GIB/FAR EST
    3. Japon-SK/Pacifique
    4. FAR EST/NOPAC/SK-PASS
  • 6 routes pour les supramax:
    1. Anvers -Skaw vers Far Est
    2. Canakkale vers Far Est 25%
    3. Japon -SK / NOPAC or Australie
    4. Japon -SK vers Gib-Skaw
    5. US Golf -Squaw-Passero
    6. Squaw-Passero- US Golf
  • 6 routes pour les handysize
    1. Skaw / Passero-Recalada/ Rio de Janeiro
    2. Skaw / Passero-Boston / Galveston
    3. Recalada/ Rio de Janeiro -Skaw / Passero
    4. US Golf / NC Amérique du Sud -Skaw / Passero
    5. SE Asie via Australie -Singapour / Japon
    6. S Corée/Japon -Singapour/Japon incl. China
  • 6 autres routes importantes à travers le monde
    1. Brésil (Tubarao)–Rotterdam
    2. Brésil(Tubarao) –Chine
    3. Richards Bay/Rotterdam
    4. Ouest Australie/China
    5. Columbie/Rotterdam
    6. Gladstone/Rotterdam

Histoire

Le BDI dépassait 11 000 points en juin 2008. En décembre de la même année, il était à 663 points. Au début de mai 2009, il vaut environ 2 000 points[7].

Notes et références

Notes

  1. Ce pourcentage se calcule en multipliant le tonnage du cargo par la distance parcourue.
  2. Les données sont un peu dépassées, car il y a eu augmentation de construction de navires de la classe Capemax de 2005 à 2008.

Références

  1. a et b La Chine fait exploser les prix du fret maritime, L'Expansion (7 septembre 2007).
  2. (en) Composition du Baltic Dry Index, Wikinvest
  3. (en) Thomas Lamb, Ship Design and Construction, Society of Naval Architects and Marine Engineers. ISBN 0939773406
  4. CIA World Factbook, édition 2005.
  5. (en) The best economic indicator you've never heard of, Le magazine Slate.com.
  6. a, b et c (en) Hurting the real economy, The Economist (15 octobre 2008). Consulté le 2008-10-17.
  7. La Presse canadienne, « Le trafic maritime chute à Montréal », dans Le Devoir, 7 mai 2009 [texte intégral (page consultée le 7 mai 2009)] 

Liens externes

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baltic Dry Index de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baltic Dry Index — (BDI) (Болтик Драй Индекс)  торговый индекс, ежедневно рассчитываемый Балтийской Биржей (Baltic Exchange). Индекс отражает стоимость перевозок сухого груза (уголь, руда, зерно и т. п.) морем по двадцати основным торговым… …   Википедия

  • Baltic Dry Index — Der Baltic Dry Index (BDI) wird von der Baltic Exchange in London veröffentlicht und ist ein wichtiger Preisindex für das weltweite Verschiffen von Hauptfrachtgütern (hauptsächlich Kohle, Eisenerz und Getreide) auf Standardrouten.… …   Deutsch Wikipedia

  • Baltic Dry Index — The Baltic Dry Index is an index covering dry bulk shipping rates and managed by the Baltic Exchange in London. According to Baltic Exchange, the index provides:The index is made up of an average of the Baltic Supramax, Panamax, and Capesize… …   Wikipedia

  • Baltic Dry Index — El Baltic Dry Index o Baltic Exchange Dry Index, también conocido por sus iniciales BDI o abreviatura BALDRY, es un índice de los fletes marítimos de carga a granel seca de hasta 20 rutas clave marítimas en régimen de fletamento de todo el mundo …   Wikipedia Español

  • Baltic Dry Index - BDI — A shipping and trade index created by the London based Baltic Exchange that measures changes in the cost to transport raw materials such as metals, grains and fossil fuels by sea. The Baltic Exchange directly contacts shipping brokers to assess… …   Investment dictionary

  • Baltic Exchange — Baltic Exchange, Ltd. Rechtsform Limited Gründung 1744 Sitz London, Großbritannien Leitung Jeremy Penn (CEO) Mitarbeiter 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Baltic — may refer to:;Places in Northern Europe * The Baltic Sea ** Baltic Ridge, hilly landscape at the southern coast of the Baltic Sea * Baltic states (also Baltics, Baltic countries or Baltic republics): Lithuania, Latvia, Estonia * The Baltic region …   Wikipedia

  • Baltic Exchange — Infobox Exchange name = Baltic Exchange nativename = type = Futures exchange city = London country = United Kingdom coor = founded = 1744 owner = Co operative key people = Jeremy Penn (CEO) currency = USD listings = mc volume = indexes = Baltic… …   Wikipedia

  • Index alphabétique maritime — Projet:Maritime/Index Projet maritime Bistro du port Participants Actualités   Agenda Outils À faire …   Wikipédia en Français

  • Baltic Exchange — An exchange that handles the trading and settlement of both physical contracts and derivatives relating to shipping and maritime transportation. The Baltic Exchange provides daily prices for freight, and tracks shipping costs through several… …   Investment dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”