Balmont martin

Martin Balmont

Martin Balmont est un écrivain d'heroic fantasy policier.

Il a publié quatre romans, publiés aux Presses du Centre UNESCO de Besançon :

  • 1996 : La Conquête du Thorland, roman épistolaire retraçant une expédition militaire mêlant les Croisés du dieu Ukko, les prêtres du dieu Odin, les magiciens et les adeptes du dieu Thor. Un dizaine de personnages s'écrivent, s'espionnent et s'assassinent sur fond de croisade contre les orcs. Il appartient à un cycle de quatre romans composé de La Conquête du Thorland, unique roman épisolaire écrit à ce jour dans le genre, La Chair et le bronze, Bienvenue à Galata, au déroulement policier, et Enquête dans un pays en guerre, à l'ambiance noire, semblable à Sleepy Hollow de Tim Burton (tous publié aux Presses du Centre Unesco de Besançon (PCUB.fr). On suit les enquête du ménestrel Eorin Forêtnoire dans des aventures magiques et souvent noires.
  • 1999 : Enquête dans un pays en guerre : alors que la cité de Constantinopolia est assaillie par une armée d'orcs sanguinaires, le roi-magicien est assassiné dans les Thermes de son palais. A qui profite le crime ?
  • 2000 : Bienvenue à Galata, enquête policière sur la mort du Baron d'une cité frontalière en période d'invasion et de pactes militaro-religieux.
  • 2001 : La chair et le souffre, exploration d'une dimension parallèle après l'arrêt du temps dans les Terres civilisées, lieu général où se déroule les quatre romans.

Particulièrement marqués par un humour décapant et une tension à la fois policière et épique, les romans de Martin Balmont explorent des dimensions encore vagues de l'héroic fantasy : ses relations avec les genres voisins que sont le roman comique et le roman policier.

Il est également l'auteur d'un Dictionnaire des poètes latins antiques (Presses du Centre UNESCO de Besançon, 2000).

  • Portail de la fantasy et du fantastique Portail de la fantasy et du fantastique
Ce document provient de « Martin Balmont ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Balmont martin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Balmont — ist der Familienname folgender Personen: Florent Balmont (* 1980), französischer Fußballspieler Konstantin Dmitrijewitsch Balmont (1867–1942), russischer Lyriker Martin Balmont, französischer Romanautor Balmont hieß auch eine ehemals selbständige …   Deutsch Wikipedia

  • Martin Balmont — est un écrivain d heroic fantasy policier. Il a publié quatre romans, publiés aux Presses du Centre UNESCO de Besançon : 1996 : La Conquête du Thorland, roman épistolaire retraçant une expédition militaire mêlant les Croisés du dieu… …   Wikipédia en Français

  • Balmont — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. l ancienne commune française de la Haute Savoie, absorbé par la commune Seynod le poète symboliste russe Constantin Balmont, 1867 1942 l écrivain français …   Wikipédia en Français

  • Madame de Saint-Balmont — Alberte Barbe de Saint Baslemont. Alberte Barbe de Saint Baslemont (* 14. Mai 1606 als Alberte Barbe d Ernécourt; † 22. Mai 1660 in Neuville en Verdunois) war eine lothringische Adelige, die im Dreißigjährigen Krieg als die christliche Amazone… …   Deutsch Wikipedia

  • Le cycle d'Eorin — Martin Balmont Martin Balmont est un écrivain d heroic fantasy policier. Il a publié quatre romans, publiés aux Presses du Centre UNESCO de Besançon : 1996 : La Conquête du Thorland, roman épistolaire retraçant une expédition militaire… …   Wikipédia en Français

  • Saison 2009-2010 du LOSC Lille Métropole — LOSC 2009 2010 Généralités Président(s) Michel Seydoux Entraîneur(s) …   Wikipédia en Français

  • Saison 2009-2010 du Lille OSC — LOSC 2009 2010 Président Michel Seydoux Entraîneur(s) Rudi Garcia …   Wikipédia en Français

  • Seynod — 45° 53′ 23″ N 6° 05′ 48″ E / 45.889722, 6.096667 …   Wikipédia en Français

  • Vieugy — Seynod Seynod Détail …   Wikipédia en Français

  • Saison 2010-2011 du LOSC Lille Métropole — Saison 2010 2011 du LOSC Lille Métropole …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”