Ball trap

Ball-trap

Pas de tir à Andenne. On note le port de protections auditives par le tireur.

Le ball-trap ou balltrap[1], autrefois appelé « tir aux pigeons d'argile », est un exercice d'adresse, d'entraînement à la chasse ou pratiqué comme activité sportive, consistant à abattre au fusil des plateaux de terre cuite projetés en l'air.

Sommaire

Ses différentes disciplines

Machine à lancer les plateaux d'argile

Le ball-trap est un sport regroupant plusieurs disciplines. Il y a des disciplines non olympiques qui sont gérées par la Fédération Française de Ball Trap (FFBT) comme la Fosse Universelle (FU), le Parcours de Chasse (PC), le Compak Sporting (CS) et la Fosse Euro (DTL). Les disciplines olympiques sont quant à elles gérées par la Fédération française de tir (FFT) comme la fosse olympique (FO), le double trap (DT), et le skeet olympique (SO).

La Fosse Universelle[2]

La Fosse Universelle comporte 5 appareils de lancement qui sont placés dans une excavation munie d’un toit fixe ou articulé. Les 5 appareils sont disposés en ligne droite sur des supports scellés, rigoureusement alignés et parfaitement de niveau, ils sont numérotés de gauche à droite, de 1 à 5. Les 5 supports sont placés de telle sorte que les 5 lanceurs étant armés avec un plateau sur le bras de lancement de chacun d’eux, on ait : a) une distance horizontale de l m minimum et de 1,25 m maximum entre les centres des 2 plateaux disposés sur les deux appareils voisins, prêts pour le lancement. b) une distance verticale de 0,50 m entre le centre de chaque plateau pris à la calotte supérieure et la face supérieure du plafond recouvrant la fosse, étant entendu que cette face du plafond correspond exactement au niveau du pas de tir.

Pas de tir: Les pas de tir, constitués par des carrés de 1 m x 1 m, sont disposés en ligne droite, parallèlement aux 5 appareils de la fosse. Une distance horizontale de 15 m doit-être mesurée entre la ligne frontale des pas de tir et celle passant par les centres des plateaux en position de lancement sur les appareils. Une marque ou un plateau doit être disposé dans l’axe du pas de tir central sur le toit de la fosse (appareil n°3 réglé à O°) ou doit passer exactement par le centre des plateaux perpendiculairement à l’alignement des 5 appareils de lancement.

Les pas de tir sont disposés de sorte à ce qu’il y en ait 2 à gauche et 2 à droite du pas de tir n°3. Ils sont espacés de 2,5 m d’axe en axe, afin de laisser des intervalles de 1,5 m de largeur entre chacun des 5 pas de tir. Chaque pas de tir est équipé d’un support sur lequel les tireurs peuvent poser leurs cartouches.

Plateaux :

Plateaux alignés sur le lanceur

Les plateaux doivent avoir un diamètre de 11 cm, une hauteur de 25 à 28,5 mm et un poids compris entre 100 et 110 g. Pour les compétitions, les plateaux doivent être de la même couleur et de la même marque agrée. La situation du terrain et la couleur des plateaux doivent être telles, que ces derniers se détachent visiblement dans la zone de tir, sous des conditions de lumière normale.

Dispositif de lancement : Les lanceurs doivent être commandés par un dispositif, déclencheur au son (électrique ou électronique), avec un séquenceur de manière à ce que tous les tireurs puissent recevoir des plateaux identiques dans un ordre différent, mais sans savoir lequel des 5 appareils lancera le plateau.

Règlement des compétitions : Ces règlements concernent les trajectoires des plateaux, les armes et munitions à utiliser, les vêtements, les positions de tir, les règles de tir, l’arbitrage, et l’organisation proprement dite des compétitions. Ces règlement sont édictés par la FITASC et par la Fédération Française de Ball-trap.

Le Parcours de Chasse[3]

Selon la configuration du terrain, le stand de parcours de chasse doit être équipé d’un nombre suffisant de lanceurs de plateaux, pour que les tireurs retrouvent les conditions de tir de chasse au gibier naturel gibier  : perdreaux, canards, faisans, bécasses, lapins, etc... Devant soi, rasant, en battue, traversant, demi-traversant, rentrant, en plaine , au bois, gênés ou non par des arbres, des massifs d’arbustes ou obstacles naturels.

Les pas de tir sont délimités par des carrés de 1 mètre de coté ou par des cercles de 1 mètre de diamètre. Ils sont disposés au gré du traceur officiel, suivant les trajectoires, la visibilité et le degré de difficulté recherchée en fonction de l’épreuve.

Les plateaux utilisés sont des plateaux normaux, battue, rabbit, bourdon, flash et éventuellement des électro-cibles.

Un minimum de quatre lanceurs est exigé pour les épreuves officielles sur parcours conventionnel ou trois lanceurs sur le système de ligne de tir FITASC. Ces lanceurs doivent être repérés par des lettres alphabétiques (a.b.c.d...) partant obligatoirement de la gauche vers la droite du pas de tir.

Le Compak Sporting[4]

Pas de tir surélevé. A gauche, on note l'observation des normes de sécurité par les tireurs en attente, fusil à canon ouvert sur l'épaule. A droite, un tireur ayant achevé son tir vide les cartouches utilisées dans un seau.

Le Compak Sporting est pratiquement identique au Parcours de Chasse. Il est mis en place sur un stand ou existent une fosse, un parcours de skeet ou d'hélices, etc...

Cinq pas de tir, délimités par des carrés de 1 mètre de côté sont alignés en ligne droite et placés en arrière entre 8 et 15 mètres par rapport à une ligne virtuelle reliant la machine la plus proche du côté gauche à la machine la plus proche du côté droit des pas de tir.

Il doit y avoir un minimum de six (6) lanceurs, manuels, semi-automatiques ou automatiques, ou un mélange de ces différents types sont utilisés. Ils sont repérés A, B, C, D, E et F ou 1, 2, 3, 4, 5, 6 en allant de gauche à droite.

Les plateaux utilisés sont des plateaux normaux, battue, rabbit, bourdon, flash et éventuellement des électro-cibles.

La Fosse Euro[5] (DTL)

La Fosse Euro consiste en une machine de lancement placée dans une fosse surélevée. La fosse doit-être construite de matériaux qui doivent résister à l’impact des plombs tirés d’une cartouche à une distance de 14,6 mètres et garantir une protection totale de la personne desservant le lanceur. (pulleur)

Cinq pas de tir sont répartis sur un arc de cercle à l’arrière de la fosse.

Le lanceur doit être capable de lancer des plateaux simples ou des doublés, dans les limites angulaires, de hauteurs et de distances (vitesse). Le lanceur est équipé d’un dispositif rendant les trajectoires aléatoires et totalement imprévisibles.

L’envoi du ou des plateaux peut être déclenché soit manuellement ou par un dispositif de déclenchement à la voix qui doit posséder le même retard à l’envoi qu’un système manuel, fil et bouton poussoir.

La Fosse Olympique[6]

Sont autorisés pour cette compétition tous les fusils dont le calibre ne dépasse pas le 12 et des cartouches chargées avec 24 grammes de plomb maximum.

La Fosse Olympique est située à 15 mètres des 5 postes de tir qu'occuperont tour à tour les 6 tireurs constituant la « planche ».

5 groupes de 3 appareils de lancement distribuent les plateaux selon des angles différents suivant un schéma réglementaire.

Il existe dans le règlement international 9 schémas. Les angles de réglage des lanceurs sont établis entre 0° et 45˚ droit ou gauche. La distance de chute des plateaux est portée à 76 mètres (+ ou - 1 mètre).

La compétition s'effectue sur 125 plateaux pour les hommes, 75 plateaux pour les femmes tirés par séries de 25.

Le tireur épaule avant de déclencher le lanceur par microphone. Il peut utiliser 2 cartouches par plateau.

A l'issue de la compétition sur 125 ou 75 plateaux, les six meilleurs tireurs reprennent la compétition pour une ultime série de 25 plateaux « flash » ( flash : qui libère une poudre fluorescente lorsqu’il éclate) mais avec seulement une cartouche dans l’arme pour chaque plateau. Le résultat de la finale est ajouté au score du match éliminatoire.

Le Skeet Olympique[7]

Skeet.gif

Le Skeet Olympique se pratique sur un parcours comportant deux cabanes de lancement distantes de 40 mètres. L’une, haute, appelée PULL, l’autre, basse, appelée MARK. De ces cabanes partent des plateaux dont les trajectoires sont définies et constantes.

Les tireurs se déplacent sur 7 postes de tir équidistants placés sur un arc de cercle. Les cabanes de lancement des plateaux se trouvent à chaque extrémité de cet arc. Le premier poste de tir est situé au pied de la cabane Mark et le septième au pied la cabane Pull. Un huitième poste est situé au centre de l'axe passant par les deux cabanes.

Il est interdit au tireur d'épauler avant qu'il ne donne l'ordre de lancer le ou les plateaux. Les participants tirent des « simples » (plateaux uniques lancés depuis le PULL ou le MARK), ou des « doublés » (plateaux lancés simultanément de chacune des cabanes).

Ils disposent d’une seule cartouche par plateau. La compétition se déroule sur 125 plateaux pour les hommes, 75 plateaux pour les femmes, tirés par séries de 25.

A l’issue de la compétition sur 125 ou 75 plateaux, les six meilleurs tireurs reprennent la compétition pour une ultime série de 25 plateaux « flash ». Le résultat de la finale est ajouté au score du match éliminatoire.

Le Double Trap[8]

Le Double Trap se pratique sur les mêmes postes et installations que la fosse olympique. Seuls les appareils du groupe 3 sont utilisés. La distance de chute des plateaux est de 55 mètres. Les angles sont de 0° pour le plateau central, et de 5° pour celui de droite ou gauche. Il existe 3 schémas différents de doublé.

Les tireurs disposent d’une seule cartouche par plateau.

La compétition se déroule sur 150 plateaux pour les hommes ou 120 plateaux pour les femmes, par série de 25 ou 20 doublés soit une série par schémas réglementaires.

Les 6 meilleurs tireurs participent à une finale sur plateaux « flash ». Le résultat de la finale est ajouté au score du match éliminatoire.

Normes de sécurité

Les tireurs en attente de leur tour dans la zone du pas de tir doivent porter leur fusil à canon basculant ouvert et visible, généralement porté sur l'épaule. Le port de protections auditives est recommandé. Afin de minimiser le recul d'une arme à feu, le port d'un gilet absorbant les chocs est également recommandé afin d'éviter l'apparition d'hématomes sur le bras et l'épaule.

Armes utilisées

L'arme utilisée en ball-trap est le fusil de chasse à canons basculants à 2 coups en calibre 12, avec munitions à grenaille. L'utilisation sportive de fusil à répétition comme le fusil à pompe, à rechargement manuel ou semi-automatique, même en calibre 12, n'est pas autorisée dans tout les pays et sous certaines conditions.

Grande-Bretagne

En Grande-Bretagne, les fusil à pompe semi-automatique sont limités par la loi à 3 coups, mais les règles du ball-trap britanniques les limitent à 2 coups[9].

Impacts environnementaux

C'est un sport qui évoque la pratique de la chasse au fusil, où l'on ne tue pas d'animaux, mais qui présente des problèmes similaires de pollution au plomb, car le ball-trap utilise aussi des cartouches à grenaille de plomb, par millions chaque année, ce qui correspond à plusieurs milliers de tonnes de plomb annuellement dispersés dans l'environnement (à la fin du XXe siècle).

Le ball-trap se pratique sur une zone restreinte, les tireurs tirant globalement toujours dans la même direction avec donc une rapide accumulation au sol de billes de plomb qui peuvent intoxiquer des oiseaux, vaches, moutons, chèvres, etc. et le sol ou les plantes ou champignons en milieu naturellement acide (d'autant que le plomb de ces cartouches contient généralement de 5 à 8 % d'arsenic et d'antimoine également toxiques).

De nombreux terrains de ball-trap ou des champs proches se sont avérés pollués, avec des tonnages de plomb supérieurs à ce qu'on trouve dans les sols autour des usines les plus polluantes. Les cartouches sans plomb étant plus chères que les alternatives aciers (dont les billes éparpillées dans l'environnement ou dans l'eau peuvent être récupérées au moyen d'une simple barre aimantée), les pratiquant ne sont pas incités à les utiliser, d'autant que les règlements internationaux imposent l'utilisation de cartouches à grenaille de plomb.

Mais c'est du bruit que les riverains des sites de ball-trap se plaignent le plus et parfois (dans les cas des ball-trap temporaires) des débris de plateaux laissés au sol et susceptibles d'être ingérés par des vaches lorsqu'il s'agit de prés et prairies. Des cas mortels d'intoxication de vaches par des billes de plomb piégées à la base de feuilles de maïs fourrager, ou de moutons ayant brouté sur de l'herbe ayant poussé sur des zones acides utilisées pour des ball-trap, ont été signalés.

Impacts sur la santé

Outre l'excellent exercice visuel que sa pratique exige, il demande beaucoup de concentration ainsi qu'une grande maîtrise de soi. Le port de protections auditives et visuelles sont vivement conseillées.

Autres usages

Quelques tirs au ball-trap sont souvent recommandés aux tireurs qui chassent depuis longtemps avec des cartouches au plomb, et qui passent aux cartouches sans plomb, car ces dernières pour conserver une qualité balistique suffisante contiennent une charge de poudre augmentée, qui produit un recul légèrement plus important, lequel explique une erreur de visée lors des premiers coups de feu ; erreur que le ball-trap ou tir sur cible permet de corriger rapidement.

Liens externes

Notes et références

Gallerie d'images


  • Portail du sport Portail du sport
Ce document provient de « Ball-trap ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ball trap de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ball-trap — [ baltrap ] n. m. • 1880; de l angl. ball « balle » et trap « ressort » ♦ Anglic. Appareil à ressort qui lance une cible simulant un oiseau en plein vol, et que le chasseur doit toucher (cf. Tir au pigeon). S exercer au ball trap. Des ball traps …   Encyclopédie Universelle

  • Ball-trap — Pour les articles homonymes, voir Tir aux pigeons. Le ball trap ou balltrap[1], autrefois appelé « tir aux pigeons d argile », est un exercice d adresse, d entraînement à la chasse ou pratiqué comme activité sportive, consistant à… …   Wikipédia en Français

  • Ball Trap on the Cote Sauvage — is a 1989 British television comedy drama (transmitted on BBC1), written by celebrated screenwriter Andrew Davies, and set in France. The one off drama starred Michael Kitchen, Miranda Richardson, Erika Hoffman, and Zoe Wanamaker.External… …   Wikipedia

  • -trap — ball trap …   Dictionnaire des rimes

  • ball-traps — ● ball trap, ball traps nom masculin (anglais ball trap, de ball, boule, et trap, ressort) Appareil à ressort lançant en l air des disques d argile, dits « pigeons d argile », servant de cible ; tir au fusil pratiqué avec cet appareil. ● ball… …   Encyclopédie Universelle

  • trap|ball — «TRAP BL», noun. 1. an old game in which a player strikes a trap to throw the ball into the air and then hits the ball to some distance. 2. the ball used in this game …   Useful english dictionary

  • Trap shooting — is one of the three major forms of competitive clay pigeon shooting (shotgun shooting at clay targets). The others are Skeet shooting and sporting clays. There are many versions including Olympic Trap, Double Trap (which is also an Olympic event) …   Wikipedia

  • Trap — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Trap », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Trap est un terme anglais qui signifie… …   Wikipédia en Français

  • trap —  n.m. Fam. Ball trap …   Le dictionnaire des mots absents des autres dictionnaires

  • Trap-ball — Trap ball, Knur and Spell, or Nipsy is an old English game. It can be traced back to the beginning of the fourteenth century and was commonly played in northern England as late as 1825, but has since been practically confined to children. As late …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”