Baldwin Locomotive Works

39°51′33″N 75°19′38″O / 39.85917, -75.32722

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baldwin.
Plaque de constructeur Baldwin Locomotive Works.

Baldwin Locomotive Works est un ancien constructeur de locomotives aux États-Unis.

Sommaire

Histoire

Locomotives à vapeur

Son fondateur, Mathias W. Baldwin débute son activité en 1832, en Pennsylvanie, par la construction de petites machines à vapeur mais sa firme devint dans les années 1920 le plus grand constructeur mondial de locomotives.

Dès 1850, il construit nombre de machines de type 220 dont le nom American traduit bien le fait que ce type était le standard du début des chemins de fer aux États-Unis.

En 1866, Baldwin avait déjà construit et livré plus de 1 500 locomotives dont les Consolidation que l'ingénieur Alexander Mitchell avait imaginées pour la remorque de trains de marchandises de la compagnie Lehigh & Mahoning. Ce nom vient d'ailleurs de l'effet bénéfique qu'eut cette machine sur la compagnie !

En 1900, Baldwin présente à l'exposition universelle de Paris, une locomotive « compound à 4 cylindres, système Vauclain, à 2 essieux accouplés et bogie, tender à bogies »[1]. Elle porte le numéro 2 805 des chemins de fer de l'État.

La production de locomotive à vapeur, déjà d'environ 1 500 machines par an, est de plus de 2 666 unités pour l'année 1906[2].

Locomotive Mallet Baldwin,type 020-020, construite pour le chemin de fer Tananarive-Cote Est (TCE),à Madagascar

Après la première guerre mondiale, la firme construit de puissantes locomotives de type Mikado mais aussi d'imposantes locomotives articulées Mallet comme les Cab-forward et même les gigantesques Triplex Mallet (1-4-4-4-2) à 3 trucks moteurs dont un sous le tender.

Locomotives électriques

Dès 1906, la production comportait aussi des locomotives électriques de type EP-1, EP-2, EP-3 mais la plus fameuse fut la série des puissantes GG1 en 1935 pour la compagnie Pennsylvania Railroad.

Locomotives diesels

  • Durant la Grande Guerre, Baldwin a produit des locotracteurs pour l'Armée Française (les 50Hp). Deux sont conservés à l'APPEVA
  • En 1939, Baldwin propose une gamme de locomotives de manœuvres diesel appelées "Switchers".
  • En 1950 Baldwin fusionna avec la Lima-Hamilton Corporation,

La firme connut des difficultés de financement dans les années 1950, et c'est le 6 octobre 1956 que sortit la dernière Locomotive diesel sous le numéro de construction 76125.

Locomotives à vapeur

  • En 1942, la firme participe à la construction de locomotives pour l'US Army, dans le cadre de l'USATC. Elle produira les S100 type 140 (2-8-0) et les S 160 (2-8-2) ainsi que les S160, des 150 (2-10-0) qui seront livrées en Europe, Asie, Afrique du Nord, Russie et Chine. Des versions sont prévues à voie étroite, du type S119, appelées Mac Arthur et de configuration 141,(2-8-2),
  • En 1945, Baldwin est une des trois firmes américaines qui construira une partie des 141 R commandées par la France pour rénover son parc de locomotives à vapeur.
  • En novembre 1952 la dernière Locomotive à vapeur sortit des ateliers de la Baldwin-Lima-Hamilton-Corporation sous le numéro de construction 75503.

Sources

Notes et références

  1. Source : rapports du jury international de l'exposition universelle de 1900, Paris, p.68 (CNAM 8° Xae 570.2).
  2. Jean-Pierre Poussou, François Crouzet, 2000, p. 286 lire(consulté le 25/08/2009)

Bibliographie

  • Jean-Pierre Poussou, François Crouzet, L'économie française du XVIIIe au XXe siècle, Presses Paris Sorbonne, 2000, p. 286 (ISBN 2840501392)

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baldwin Locomotive Works de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baldwin Locomotive Works — Rechtsform Company Gründung 1831 Sitz Eddystone …   Deutsch Wikipedia

  • Baldwin Locomotive Works — Baldwin Locomotive Works …   Википедия

  • Baldwin Locomotive Works — The Baldwin Locomotive Works was an American builder of railroad locomotives. It was located in Philadelphia, Pennsylvania originally, and later in nearby Eddystone, Pennsylvania. Although the company was very successful as a producer of steam… …   Wikipedia

  • Norris Locomotive Works — Locomotive England, built in America for the British Birmingham Gloucester Railway The Norris Locomotive Works was a steam locomotive manufacturing company based in Philadelphia, Pennsylvania, that produced about a thousand railroad engines… …   Wikipedia

  • Lima Locomotive Works — was an American firm that manufactured railroad locomotives from the 1870s through the 1950s. The company took the most distinctive part of its name from its main shops location in Lima, Ohio. The shops were located between the Baltimore Ohio s… …   Wikipedia

  • Whitcomb Locomotive Works — was founded by George Dexter Whitcomb (1834 1914), of Chicago, Illinois, who started a modest machine shop in 1878, and began the manufacture of coal mining machinery, laying the foundation for the concern that became known as The Whitcomb… …   Wikipedia

  • LIMA Locomotive Works — Dieser Artikel oder Abschnitt bedarf einer Überarbeitung. Hilf mit, ihn zu verbessern, und entferne anschließend diese Markierung. Die Lima Machine Works in Lima (Ohio), USA, wurden 1869 als Fabrik für landwirtschaftliche Maschinen und Sägewerke… …   Deutsch Wikipedia

  • Lima Locomotive Works — Die Lima Machine Works in Lima (Ohio), USA, wurden 1869 als Fabrik für landwirtschaftliche Maschinen und Sägewerke gegründet. 1878 wurde bei Lima eine Getriebelokomotive des Shay Typs nachgebaut. 1891 wurde die Firma in die Lima Locomotive… …   Deutsch Wikipedia

  • Montreal Locomotive Works — Pour les articles homonymes, voir MLW. Montreal Locomotive Works (MLW) était une compagnie canadienne de fabrication de locomotive de chemin de fer ayant eu plusieurs noms et propriétaires entre 1883 et 1985. La MLW produisit des locomotives à… …   Wikipédia en Français

  • Lima Locomotive Works — 40° 43′ 02″ N 84° 06′ 35″ W / 40.71714, 84.10961 La société Lima Locom …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”