Balban

Balbân

Ghiyâs ud-Dîn Balbân (1200 – 1287) (en ourdou غیاث الدین بلبن), sultan de Delhi de la dynastie des esclaves de 1266 à sa mort en 1287.

Biographie

Esclave turc de la tribu des Ilbarî, il est vendu à Îltutmish et fait partie du corps des quarante officiers turcs d'origine esclave créé par ce-dernier, les cihilgani. Il est nommé nâ’ib (régent) par le sultan Nâsir ud-Dîn Mahmûd en 1249 qui épouse sa fille et exerce la réalité du pouvoir. Il parvient à éviter la désintégration de l'empire et réorganise l'administration. A la mort de Nâsir sans enfants, il devient sultan. Pendant son règne propre, il est confronté à plusieurs menaces : les complots de la noblesse turque, l'agitation des Hindous et les raids des Mongols. Pour résoudre le problème des intrigues entre les différentes factions de maliks, il impose une discipline stricte doublée d’une grande austérité : la prosternation devient obligatoire et le sultan est considéré comme l’ombre de Dieu sur la terre et comme un souverain divinement guidé. Balbân n'hésite pas à faire assassiner les nobles les plus récalcitrants à son autorité. Il parvient également à réprimer l'insurrection des Mewatis, ainsi que le soulèvement des Rajputs hindous du Doab. A cette époque, plusieurs raids des Mongols contre Lahore sont repoussés (1271, 1279). Un ensemble de fortification est construit pour stopper leur avance. Balbân doit intervenir contre les tentations séparatiste du Bengale (1280) et place son second fils Bughra Khan comme gouverneur de cette province. En 1285, un nouveau raid mongol est arrêté sur les rives de l’Indus par le fils aîné et préféré du sultan, Muhammad Shâh. Victorieux, il est tué dans la bataille. A la mort de Balbân en 1287, ses successeurs, souvent manipulés par des factions de maliks, se disputent son héritage. En 1290, le turc iranisé Khaldji Firuz Chah s’empare du pouvoir et fonde la dynastie des Khaljî.

Sources

Précédé par Balbân Suivi par
Nâsir ud-Dîn Mahmûd
Icone-Islam.svg Sultanat de Delhi Transparent.gif
Muizz ud-Dîn Kaiqûbâd
Ce document provient de « Balb%C3%A2n ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Balban de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Balban — Balban, s.u. Birkhuhn …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Balbān — Balbān, s. Birkhuhn …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Balban — Balbān (Balbhahn, Ballhahn, Pulwan), ausgestopfter oder aus Filz nachgebildeter Birkhahn zum Anlocken der Birkhähne …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Balbân — Ghiyâs ud Dîn Balbân (1200 – 1287) (en ourdou غیاث الدین بلبن), sultan de Delhi de la dynastie des esclaves de 1266 à sa mort en 1287. Biographie Esclave turc de la tribu des Ilbarî, il est vendu à Îltutmish et fait partie du corps des quarante… …   Wikipédia en Français

  • Balban — Bal|ban der; s, e <wohl zu russ. balaban »(Würg)falke«> (veraltet) künstlicher Lockvogel (Jagdw.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • Balban, Ghiyas al-Din — (? 1286)    One of the slaves of Sultan Il tutmish (1211 1236) who ascended the throne in 1266, Balban belonged to the Central Asian Turkish tribe of Ilbaris. The son of a chief commanding 10,000 families, Balban was captured in his early youth… …   Historical dictionary of Medieval India

  • Ghiyâs ud-Dîn Balbân — Balbân Ghiyâs ud Dîn Balbân (1200 – 1287) (en ourdou غیاث الدین بلبن), sultan de Delhi de la dynastie des esclaves de 1266 à sa mort en 1287. Biographie Esclave turc de la tribu des Ilbarî, il est vendu à Îltutmish et fait partie du corps des… …   Wikipédia en Français

  • Kushlu Khan, 'Izz al-Din Balban —    A slave noble who played an important role in the factional fights that continued during the reigns of Iltutmish s successors down to 1255. To distinguish him from Baha al Din Balban (later Sultan Ghiyas al Din Balban), he was often re ferred… …   Historical dictionary of Medieval India

  • Ghiyas ud din Balban — (1200 ndash; 1286) ( ur. غیاث الدین بلبن) was a of the Delhi Sultanate during the Mamluk dynasty (or Slave dynasty) from 1266 to 1286. He was a slave of Iltutmish, who at the orders of his own master, Qutbuddin Aibak, released him from slavery… …   Wikipedia

  • India — /in dee euh/, n. 1. Hindi, Bharat. a republic in S Asia: a union comprising 25 states and 7 union territories; formerly a British colony; gained independence Aug. 15, 1947; became a republic within the Commonwealth of Nations Jan. 26, 1950.… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”