Ziskakan
Gilbert Pounia photographié par le magazine 2512 en août 2006.

Ziskakan est un groupe de musique de La Réunion créé en 1979 et dont le leader est Gilbert Pounia.

Historique

Avant de devenir l'un des groupes phares de la scène réunionnaise, Ziskakan avait pour objectif "la valorisation et la propagation de la culture réunionnaise". Aussi, le groupe s'engage très rapidement dans la dénonciation de ce qu'il perçoit comme des politiques néfastes imposées par Paris, à commencer par celles du BUMIDOM. Il lui dédie une chanson en 1980.

Véritable laboratoire d'études de la langue et de la culture créole, Ziskakan est aussi un groupe musical qui, depuis 1983 et la sortie d'un double album "Péi Bato Fou", est connu et reconnu par le public réunionnais mais également par un public de plus en plus large.

En attestent les différents concerts et enregistrements en studio effectués à l'exterieur de l'île : New Delhi, Maurice, Seychelles, États-Unis, Londres, Bruxelles ... À Paris, il s'est déjà produit à l'Olympia.

Depuis sa création, le groupe dirigé par Gilbert Pounia, a permis à un grand nombre de découvrir et d'apprécier une musique à l'image de la diversité culturelle de l'île de La Réunion : musiques indiennes, percussions africaines, textes créoles ...

Avec les Danyèl Waro et autres Ti'Fock, musiciens de sa génération animés du même esprit, Ziskakan contribue à révéler au monde des années 80 les valeurs de la culture créole réunionnaise. Édition du magazine Sobatkoz, formation du Groupe d'étude et de recherches créoles (Grec), installation de la radio libre Ziskakan, spectacles de théâtre, de poésie, de musique et de danse en collaboration avec les associations de quartiers, aucun moyen n'est négligé pour aider la population à retrouver confiance en elle par la reconnaissance de ses racines.

Avec six albums produits localement dans les années 80, Ziskakan ouvre les portes aux groupes comme Zanzibar, Fenoamby, Persée Polis, Sabouk, Zetwal Katrer ou Maloya Zone 7.

La reconnaissance arrive aussi de la métropole pour Ziskakan avec Philippe Constantin, célèbre découvreur de talent disparu début 96, qui offre au groupe un contrat lui permettant d'aborder les scènes internationales. En 1994, dans la foulée de l'album Kaskasnikola, Africa Fête le programme sur sa tournée américaine aux côtés de Angélique Kidjo. Les batailles finissent par porter leurs fruits Sur le nouvel album, Soley Glasé, l'amertume des combats semble avoir stimulé la passion intérieure de Gilbert Pounia, qui s'y révèle à son plus haut niveau d'expression, complexe, secret, envoûtant.


En 2009, le groupe fête ses 30 ans[1].

Discographie

  • Ziskakan,Mango,1979.
  • Kaskasnikola,1981.
  • Moringer, 1983.
  • 10 zan,Discorama,1989.
  • Bato fou, Piros, 1992.
  • Soley glasé, Mercury, 1996.
  • 20 tan, Discorama, 1999.
  • 4 ti mo, Discorama ; Créon ; Virgin, 2000.
  1. Kozman
  2. Karambol
  3. 4 ti mo
  4. Gaoué
  5. Alkatraz (pou Kaya)
  6. MKM (Maya Kamati Mary)
  7. Blouz vativien
  8. Kisa lé mor
  9. Kilé ou la
  10. Wasis
  11. Maxime L
  12. Koko
  • Rimayer, Créon ; Virgin, 2001.
  • Live au Casino de Paris,2002.
  1. Gaoué
  2. Kozman
  3. 4 Ti Mo
  4. O Domin
  5. Alkatraz
  6. Bat' Tambour
  7. Intro Ral Si
  8. Ral Si Ton Koukoune
  9. Bato Fou (ek Richard Bohringer)
  10. Rico
  11. Wasis
  12. Intro Flûte
  13. Batkaré
  14. Dalon
  15. Missié L.Blanc Malhonnête
  16. Rimayer
  17. Non Prénom
  18. Siraz La Nuit
  19. Kilé Ou La
  20. Trozour
  21. Sanson Gazé
  22. Loul
  23. Baba Priyer Maloya
  24. Intro Koko
  25. Koko
  26. Fet Gro Néninn
  27. Saigon
  28. Ti Fanm 4 Kouler
  • DVD Live Réunion,Discorama,2004.
  1. Patporte
  2. Kozman
  3. 4 ti mo
  4. O domin
  5. Alkatraz
  6. Bat'tambour
  7. Ti joujoute
  8. Ral si ton koukoune
  9. Bato fou
  10. Yenk nout dé ou tousel
  11. Bal boukan
  12. Kilé ou la
  13. Trozour
  14. Sanson Gazé (Bonbon)
  15. Baba Priyer Maloya
  16. Koko
  17. Saïgon
  18. Ti fanm 4 kouler
  19. Rimayer
  • Banjara, 2006.
  1. Akshai
  2. Bal boukan
  3. Banjara
  4. Baskil l'amour
  5. Dalon
  6. Ked ker
  7. Mésazé
  8. Pié d'bwa l'tan
  9. Princess minuit
  10. Prinss vagabon
  11. Sukran
  12. Syklone valval
  13. Yenk nout dé ou tousel
  • Madagascar,2009.
  1. Madagascar
  2. Kont mon ker
  3. Léone Claire ek Augustin Mourougapin
  4. Moin
  5. Tsanga Tsang
  6. Patri
  7. Moin mi domand pardon
  8. Kem san KM
  9. Shaouvadiak
  10. Premié l'amour
  11. Mashokay
  12. Jeevan

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ziskakan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ziskakan — Gilbert Pounia, fotografiert vom Magazin 2512 (8/2006). Ziskakan ist eine französische Musikgruppe von der Insel La Réunion, die sich 1979 gründete. Seit ihrer Gründung wird die Gruppe Gilbert Pounia geleitet. Musikalisch verbindet sie indische… …   Deutsch Wikipedia

  • Gilbert Pounia — photographié par le magazine 2512 en août 2006. Leader du groupe de musique Ziskakan qu il a créé en 1979, Gilbert Pounia est un musicien de la Réunion né le 15 janvier 1953 à Saint Pierre. D août …   Wikipédia en Français

  • Dev Virahsawmy — (born 1942 in Quartier Militaire, Mauritius), is a politician, playwright, poet and advocate of the Mauritian Creole language. Contents 1 Early life 2 Political life 3 Works 4 Influenc …   Wikipedia

  • Bato Fou — Le Bato Fou est une salle de concert française. Sommaire 1 Historique du Bato Fou 1.1 1989 à 1993 : Origines du projet 1.2 1995 à 1999 : Structuration du projet …   Wikipédia en Français

  • Sakifo Musik Festival — SAKIFO, édition 2009 Le SAKIFO Musik Festival est un Festival de musique organisé chaque année la première semaine d août depuis 2004 à La Réunion. D abord situé à Saint Leu pour ses quatre premières éditions, le festival déménage à Saint Pierre… …   Wikipédia en Français

  • La Réunion — Cet article concerne la région française d outre mer. Pour les autres significations, voir La Réunion (homonymie). 21° 09′ S 55° 30′ E …   Wikipédia en Français

  • Maloya — Le Maloya * Patrimoine culturel immatériel de …   Wikipédia en Français

  • Maloïa — Maloya Avec le séga, le maloya est le genre musical majeur de La Réunion. Il se caractérise avant tout par un mélange de rythmes binaires et de rythmes ternaires de percussions, selon une pulsation noire double croche noire pause répétée. Si des… …   Wikipédia en Français

  • Trophées des arts afro-caribéens — Les Trophées des arts afro caribéens (TAAC) sont un ensemble de récompenses musicales décernées chaque année depuis 2006 aux artistes et personnalités de la diaspora noire francophone (originaires d Afrique, de l Océan Indien et des Antilles). La …   Wikipédia en Français

  • Maloya — is one of the two major music genres of Réunion, usually sung in Réunion Creole, traditionally with a purely percussion accompaniment.[1] It has origins in the music of slaves on the island, as has the other folk music of Réunion, sega. It is… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”