Balade du Rougevin

La Balade du Rougevin est une fête carnavalesque étudiante parisienne. Avec le Bal des Quat'z'Arts et le Concours National des Fanfares des Beaux-Arts, c'est l'une des trois plus importantes fêtes traditionnelles des étudiants de l'École des beaux-arts de Paris. Elle consiste en une pittoresque course de chars attelés à bras depuis la Cour d'honneur de l'École des Beaux-Arts jusqu'à la place du Panthéon où ils finissent dans un grand feu de joie.

Sa première édition remonte à 1889. La dernière se déroule en 1965.

Sommaire

Histoire

Les étudiants des Beaux-Arts créent cette fête en 1889 suite au succès de leur hymne Le Pompier qu'ils ont adopté à partir de 1885.

Cet évènement annuel est aussi appelé de façon abrégée « Le Rougevin ». Il comporte à chaque fois un thème, par exemple : « la caravane d'Haroun al-Rachid. »

Les chars du Rougevin, réalisés au bord de la Seine par les étudiants, sont ensuite conduits dans la Cour d'Honneur de l'École des Beaux-Arts. Partant de là, trainés et escortés par les étudiants costumés, ils font la course jusqu'à la place du Panthéon.

Ils sont ensuite brûlés place du Panthéon. Le brasier est surveillé par des sapeurs-pompiers de Paris qui veillent à ce qu'il n'y ait pas d'accident.

Disparition de la fête

Durant la préparation des chars, les constructeurs avaient pris l'habitude de réaliser d'immenses pétards avec des grands tubes en carton remplis de poudre noire qu'ils lançaient en l'air où ils explosaient. Un participant, ancien militaire appelé en Algérie, commit l'imprudence en 1966 de fabriquer un de ces pétards avec un tube métallique de chantier. Au moment de son explosion, il fut blessé grièvement par un éclat. Comme il restait étendu sur le sol sans bouger ses amis crurent d'abord qu'il faisait une blague, l'entourèrent en l'encourageant à se relever et ne s'affolèrent pas pour appeler les secours. Quand ils réalisèrent la situation, il était trop tard.

Cet accident mortel entraîna la disparition de la Balade du Rougevin, victime d'une interdiction de la fête par la police et du découragement des organisateurs qui avait perdu un des leurs.

Origine du nom de la fête

Le nom du cortège de « la Balade du Rougevin » vient de ce que sa première édition fut organisée à l'occasion d'un « Concours Rougevin », concours annuel d'architecture qui portait le nom de son créateur : l'architecte Auguste Rougevin[1].

Extrait du règlement officiel de l'École des Beaux-Arts en 1889 :

Art. 56. (extrait) — Il y a chaque année :
1° Un concours d'ornement et d'ajustement, donnant lieu aux prix Rougevin ci-dessous mentionnés.
Ce concours se fait en loge et dure sept jours.
Art.87. — Le prix d'ornement et d'ajustement, institué par Auguste Rougevin, architecte, en mémoire de son fils feu Auguste Rougevin, élève de l'École des Beaux-Arts, consiste en deux sommes, l'une de 600 francs, l'autre de 400 francs, qui sont attribuées aux élèves classés les deux premiers dans le concours d'ornement et d'ajustement mentionné à l'article 56, sous la réserve que chacun de ces prix ne peut être obtenu qu'une fois[2].

Ce concours a disparu en 1968.

Notes

  1. Son portrait en buste orne le vestibule d'un escalier de l'École des Beaux-Arts.
  2. Alexis Lemaistre L'École des Beaux-Arts dessinée et racontée, Firmin-Didot éditeur, Paris 1889, pages 371 et 392.

Sources

  • Historique de l'air du Pompier de Jean-Paul Alaux, texte de juin 1926, reproduit en 1987, dans le livret des 60 ans de la Grande Masse des Beaux-Arts.
  • Article illustré de l'Adjudant Didier Rolland, consacré à la chanson Le Pompier, paru dans la revue des sapeurs-pompiers de Paris, Allo 18, publiée par l'ADOSSPP (numéro 557, avril 1998).

Photos de la fête visibles sur Internet

Liens internes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Balade du Rougevin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Le Pompier — Pour les articles homonymes, voir Pompier (homonymie). Le Pompier est une chanson du folklore étudiant français, introduite en 1885. Sommaire 1 Histoire de la chanson 2 Paroles …   Wikipédia en Français

  • Fanfare des Beaux-Arts — La fanfare de carabins « Les Plaies mobiles » fait une manche place du Châtelet à Paris le 14 avril 2010. Il s agit d une des deux fanfares genre Beaux Arts d étudiants en médecine de la région parisienne. L autre est celle des… …   Wikipédia en Français

  • Le Pompier, hymne national des Beaux-Arts — Le Pompier Pour les articles homonymes, voir Pompier (homonymie). Le Pompier est une chanson du folklore étudiant français, introduite en 1885. Sommaire 1 Histoire de la chanson 2 Paroles …   Wikipédia en Français

  • Mi-Carême au Carnaval de Paris — 15 mars 2009, 1re édition de la Mi Carême depuis 70 ans à Paris, ressorti sous le nom de « Carnaval des Femmes ». Mot d ordre : « Les hommes en femmes, s ils osent, et les femmes en reines ». Le costume et le suivi du mot …   Wikipédia en Français

  • École nationale supérieure des beaux-arts — Pour les articles homonymes, voir École supérieure d art. École nationale supérieure des beaux arts Informations Fondation 1682 Type établissement public national à caractère administratif …   Wikipédia en Français

  • 1966 en France — Années : 1963 1964 1965  1966  1967 1968 1969 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • Bal Des Quat'z'Arts — En 1899, la Revue des Quat saisons, parle du Bal des Quat z Arts. Organisé pour la première fois en 1892 à Montmartre, le Bal des Quat z Arts réunissait les élèves en architecture, peinture …   Wikipédia en Français

  • Bal des Quat'z'Arts — Affiche de Ricardo Florès pour le Bal des Quat z Arts de 1901 Le Bal des Quat z Arts est un très célèbre bal annuel parisien, dont la première édition fut organisée en 1892 et la dernière en 1966. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Bal des quat'z'arts — En 1899, la Revue des Quat saisons, parle du Bal des Quat z Arts. Organisé pour la première fois en 1892 à Montmartre, le Bal des Quat z Arts réunissait les élèves en architecture, peinture …   Wikipédia en Français

  • Beaux-Arts de Paris — École nationale supérieure des beaux arts Pour les articles homonymes, voir École supérieure d art. Cet article fait partie de la série Peinture …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”