Z 6100
Z 6100 (SNCF)
 La Z 6171 à Auvers-sur-Oise.
La Z 6171 à Auvers-sur-Oise.

Identification
Exploitant(s) : SNCF
Désignation : Z 6101 à 6185
Type : automotrice
Motorisation : électrique
Composition : 3 caisses
ZBD+ZRB+ZRABx
Couplage : 1 à 3 unités
Construction : 85 automotrices
Constructeur(s) : Carel et Fouché,
Alsthom, CEM
Effectif : 50/85 en 2011
Affectation : Transilien
Séries
série dépl. retrait masse
Z 9056-9059
Z 6101-6120
Z 6121-6150
Z 6151-6185
1960-1961
1965-1967
1969-1970
1970-1971
1995-1997
1996-2004
2003-…
prototypes
113 t
107,5 t
107,5 t
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux : B'2'
Écartement : standard
Alimentation : 25 kV 50 Hz
Moteurs de traction : 1 * CEM GRLM 792 A
850 V autoventilé
Puissance continue :
Effort de traction :
615
147
kW
kN
Longueur :
Largeur :
Hauteur :
74,450
2,850
4,280
m
m
m
Empattement : 18,600 m
Empattement du bogie :
Diamètre des roues :
2,200 motrice
Ø1020 motrices 800 remorques
m
Accès : 3 par flanc
Portes : coulissantes
2 vantaux
Places assises : 1e   36
2e 237
pl.
pl.
Vitesse maximale : 120 km/h
[1],[2],[3],[4]

La Z 6100 est une rame automotrice électrique monocourant 25 kV assurant des missions de train de banlieue en Île-de-France pour la SNCF. Les Z 6100 ont été livrées de 1965 à 1971 en trois sous-séries. Elle desservent depuis le réseau Transilien Paris-Nord.

D'un confort aujourd'hui dépassé, en particulier en matière de suspension, les Z 6100 (tout comme les Z 5300) resteront pourtant en service au moins jusqu'à l'été 2012. Elles sont actuellement remplacées par du matériel automoteur Z 50000 dont les premiers éléments sont arrivés sur le réseau Nord fin 2009.

Sommaire

Caractéristiques

Les Z 6100 marquent le paysage de la banlieue Nord de Paris depuis les années 1960. Courtes mais pouvant circuler en unité multiple de trois éléments (soit neuf caisses), elles ont été conçues pour accompagner l'électrification du réseau Nord à la fin des années 1960 et ont définitivement remplacé les anciennes locomotives à vapeur 2-141 TC 1 à 72 en 1970.

Ces éléments sont équipés de la vitesse imposée et de semelles de frein en composite. Ils reçoivent la radio sol-train durant les années 1970, puis, les rideaux orange qui équipent les baies sont démontés au milieu des années 1980, trop fréquemment victimes d'un vandalisme croissant.

Les éléments sont pour l'essentiel dotés du contrôle de vitesse par balises (KVB) en 1992, ainsi que du signal d'alarme par interphonie en 1995, hormis quelques éléments réformés. Ce système permet au conducteur de marquer ou non l'arrêt en fonction du motif donné, en raison de la multiplication des signaux d'alarmes abusifs. Ces rames se différencient par un préfixe « S » peint en rouge sur le haut de leur attelage.

Enfin, les poignées montoires, ou rembardes, sont déposées lors de la mise en place de la fermeture automatique des portes avec blocage en marche, imposé par une directive européenne et effective le 1er janvier 2004. Les éléments sont alors dotés de ronfleurs annonçant la fermeture des portes, similaires à deux des Z 5300. Seuls les Z 6101 à 6120, radiés en 2003, n'en sont pas équipés.

Histoire

Premières automotrices en acier inoxydable sous courant monophasé, les Z 6100 se répartissent en trois sous-séries successives et restent affectées toute leur carrière au dépôt de la Chapelle.

Les éléments automoteurs à trois caisses Z 6101 à Z 6120 sont attendus depuis 1959. Ils sont dérivés des prototypes Z 9056 à 9059, ultérieurement renommés Z 6006 à 6009, livrés en 1960.

La première série d'éléments Z 6100 est livrée du 8 juillet 1965 au 27 février 1967 au dépôt de La Chapelle. Elle conserve les mêmes caractéristiques techniques autant qu'esthétiques des Z 6000 prototypes, avec un graduateur classique, des sablières et des suspensions mécaniques, ainsi que les mêmes baies vitrées. Ces éléments sont engagés sur les lignes Paris - Crépy et Paris - Creil[5].

L'électrification progressive de la banlieue Nord amène la SNCF à commander une seconde tranche de 65 éléments triples Z 6121 à Z 6150, afin d'assurer la relève de la traction vapeur. Cette nouvelle tranche est plus confortable que la première, avec notamment le choix de la suspension pneumatique, tandis que la motorisation à graduateur et les sablières sont conservées. Cette seconde sous-série est dotée de baies vitrées individuelles, identiques à celles des RIB 70.

Intérieur d'une remorque.

Une troisième sous-série (Z 6151 à 6185) complète le parc ; elle ne se distingue de la seconde que par sa motorisation à thyristors, directement dérivée des BB 15000. Les sablières sont alors supprimées des éléments du parc, et remplacées par un système d'antipatinage. Ces deux séries ont été livrées du 7 décembre 1969 au 22 octobre 1971[6].

En 2004, la première série (Z 6101 à 6120) a été totalement réformée, tandis que 50 éléments de la seconde et troisième série, dont la dernière révision générale se déroule en 2006, achèvent leur carrière sur le réseau Transilien Paris-Nord, dans l'attente de leur radiation, conséquence de la livraison des Z 50000, de décembre 2009 à mi-2012, destinées à les remplacer.

Services

Les Z 6100 sont d'abord utilisées sur la relation Paris - Crépy-en-Valois et Paris - Creil avant de desservir également Pontoise puis Persan - Beaumont par Montsoult - Maffliers et Valmondois après l'électrification de ces radiales achevée en 1970. Elles ont par la suite circulé sur Pontoise - Creil et enfin Paris - Beauvais à partir de 1999.

Fin 2011, elles ne circulent plus que sur la ligne H du réseau Transilien Paris-Nord où elles sont progressivement remplacées par le nouveau matériel Z 50000 dit Francilien. Plusieurs éléments ont été revendus à la Căile Ferate Române, compagnie des chemins de fer roumains et à la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois.

Photos et vidéos

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, N.M. La Vie du Rail, 1978
  2. Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, page 175, 177, La Vie du Rail, 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3)
  3. Revue bimestrielle Voies Ferrées, Le matériel moteur de la SNCF, en plusieurs articles sur plusieurs numéros par année
  4. Revue mensuelle Rail Passion, État trimestriel du matériel moteur SNCF, un article par trimestre
  5. Bernard Collardey, Les Trains de Banlieue, Tome II, p. 295
  6. Bernard Collardey, Les Trains de Banlieue, Tome II, p. 299

Bibliographie

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Z 6100 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 6100 Kunitomoikkansai — Infobox Planet minorplanet = yes width = 25em bgcolour = #FFFFC0 apsis = name = Kunitomoikkansai symbol = caption = discovery = yes discovery ref = discoverer = A. Sugie discovery site = Dynic Astronomical Observatory discovered = November 9,… …   Wikipedia

  • Power Macintosh 6100 — The Power Macintosh 6100 was Apple Computer s first computer to use the new PowerPC RISC type processor created by IBM and Motorola. It came in the Centris 610 s pizza box low profile case, and superseded the Quadra series that used Motorola s… …   Wikipedia

  • Power macintosh 6100 — Date de commercialisation 14 mars 1994 Prix au lancement 1 820 $ Arrêt de la production 18 mai 1996 …   Wikipédia en Français

  • LMS Royal Scot Class 6100 Royal Scot — London Midland and Scottish Railway (LMS) Royal Scot Class 6100 (British Railways number 46100) Royal Scot is a preserved British steam locomotive. History The original 6100 was the first of its class, built in 1927 by the North British… …   Wikipedia

  • Power Macintosh 6100 — Date de commercialisation 14 mars 1994 Prix au lancement 1 820 $ Arrêt de la production 18 mai 1996 …   Wikipédia en Français

  • Intersil/Harris 6100 — Центральный процессор Производство: с 1976 по 1994 Производители: Intersil Harris DEC CESI Частота ЦП: 3,3 8 МГц Наборы инструкций: PDP 8 Разъём: DIP40 Intersil/ …   Википедия

  • Nokia 6100 — Для улучшения этой статьи желательно?: Найти и оформить в виде сносок ссылки на авторитетные источники, подтверждающие написанное. Проставить шаблон карточку, который существует для предмета статьи. Пример использования шаблона есть …   Википедия

  • Nokia 6100 — The Nokia 6100 is a popular mid range Nokia mobile phone that was available from 2002 to 2005. It has since been discontinued in favour of more advanced models. The Nokia 6100 was Nokia s lightest phone ever with a full 12 key keypad. Combined… …   Wikipedia

  • Nokia 6100 — Le Nokia 6100 est un téléphone mobile Nokia qui était disponible de 2002 à 2005. Il a depuis été abandonné en faveur de modèles plus avancés. Le Nokia 6100 est le téléphone le plus léger jamais produit par Nokia avec un clavier complet de 12… …   Wikipédia en Français

  • NGC 6100 — Галактика История исследования Дата открытия 3 июля 1886 Обозначения NGC 6100, UGC 10307, MCG 0 41 12, ZWG 23.32, PGC 57706 Наблюдательны …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”