Bajande

Estavar

Estavar

Escut d'Estavar.svg

Carte de localisation de Estavar
Pays France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Prades
Canton Saillagouse
Code Insee 66072
Code postal 66800
Maire
Mandat en cours
Jean-Louis Combalbert
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Pyrénées Cerdagne
Latitude
Longitude
42° 28′ 17″ Nord
       1° 59′ 53″ Est
/ 42.4713888889, 1.99805555556
Altitude 1 200m (mini) – 1 659m (maxi)
Superficie 9,24 km²
Population sans
doubles comptes
492 hab.
(206)
Densité 53,2 hab./km²

Estavar (en français et originellement en catalan) est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Estavarois.

Sommaire

Géographie

Histoire

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 mars 2008 Yvette Asencio
mars 2008 mars 2014 Jean-Louis Combalbert
Toutes les données ne sont pas encore connues.



Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
118 178 206 281 358 409 492
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Liens externes


  • Portail des Pyrénées-Orientales Portail des Pyrénées-Orientales
  • Portail des Pays catalans Portail des Pays catalans
Ce document provient de « Estavar ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bajande de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Iglesia de San Bartolomé de Bajande — La iglesia de Sant Bartomeu de Bajande (en castellano, San Bartolomé; en francés, Saint Barthélemy) se encuentra en la pequeña entidad de población de Bajande perteneciente al municipio de Estavar en la comarca de la Alta Cerdaña (Francia). Está… …   Wikipedia Español

  • Estavar — Saltar a navegación, búsqueda Estavar Escudo …   Wikipedia Español

  • Roussillon (province) — 43° 54′ 09″ N 5° 17′ 37″ E / 43.90255, 5.29350 …   Wikipédia en Français

  • Arte románico en la Baja Cerdaña — Saltar a navegación, búsqueda Lago de Puigcerdà, capital de la Baja Cerdaña …   Wikipedia Español

  • District de Prades — Le district de Prades est une ancienne division administrative française du département des Pyrénées Orientales de 1790 à 1795. Subdivisions Le district de Prades était divisé en onze cantons, savoir : Le canton de Prades[1], comprenant les… …   Wikipédia en Français

  • Communes of the Pyrénées-Orientales department — The département of the Pyrénées Orientales is composed of 226 communes. Most of the territory (except for the district of Fenolheda) formed part of the Principality of Catalonia until 1659, and Catalan is still spoken (in addition to French) by a …   Wikipedia

  • Anciennes Communes Des Pyrénées-Orientales — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Pyrénées Orientales qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes des Pyrenees-Orientales — Anciennes communes des Pyrénées Orientales Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Pyrénées Orientales qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes des Pyrénées-Orientales — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Pyrénées Orientales qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes des pyrénées-orientales — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Pyrénées Orientales qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”