Bailliage de Guernesey

Guernesey

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guernesey (homonymie).
Guernsey
Guernesey
Drapeau de Guernesey Coat of arms of Guernsey.svg
Drapeau Armoiries
LocationGuernsey.png
Administration
Statut politique Dépendance de la couronne britannique
Capitale Saint-Pierre-Port
49°27′N 02°32′W / 49.45, -2.533
Gouvernement
- Chef d'État
 - Lieutenant gouverneur
 - Bailli
 - Premier ministre

Élisabeth II
Fabian Malbon
Geoffrey Rowland
Laurie Morgan
Géographie
Superficie 78 km²
Démographie
Population  (2007[2]) 61 811 (est,) hab.
Densité 792 hab./km²
Langue(s) Anglais, français[1]
Économie
Monnaie Livre de Guernesey[3]
Autres
Fuseau horaire UTC +0[4]
Domaine internet .gg
Indicatif téléphonique 44-1481

Le bailliage de Guernesey (anglais: Balliwick of Guernsey) est une dépendance de la couronne britannique dans la Manche au large des côtes françaises. En plus de l'île de Guernesey elle-même, il inclut également Aurigny, Sercq, Herm, Jéthou, Brecqhou, Burhou et d'autres petites îles. Avec Jersey, elles forment l'archipel connu sous le nom d'îles Anglo-Normandes.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire de Guernesey

Lors de la migration des Bretons vers l'Armorique au VIe siècle, ceux-ci occupèrent les îles de la Manche (alors appelées îles Lenur) qui se trouvaient sur leur route. À cette époque, Guernesey était appelée Lesia. Elle fit partie du royaume de Bretagne au IXe siècle, mais fut soumise aux incursions vikings dès cette époque. En l'an 933, le roi de France donna l'Avranchin et le Cotentin (dont dépendait Lesia/Guernesey) au duc de Normandie Guillaume Longue-Epée, à charge pour lui de les conquérir.

L'île de Guernesey et les autres îles Anglo-Normandes représentent les derniers vestiges du duché médiéval de Normandie, divisé depuis 1204 entre l'Angleterre et la France. Cette année-là, le roi de France Philippe-Auguste conquit la Normandie continentale, le roi d'Angleterre Jean sans Terre conservant quant à lui, les îles de la Manche. Malgré de nombreuses tentatives françaises, Guernesey et ses voisines resteront sous le sceptre du roi d'Angleterre, régnant ici sous le titre de « duc de Normandie ».

Ces îles furent les seuls territoires dépendants de la couronne britannique occupés par l'Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale et furent le théâtre de l'Opération Ambassador.

Politique

Article détaillé : Politique de Guernesey

Les États de Guernesey, nommés officiellement les « États de la Délibération », sont constitués de 59 membres, dont 45 sont députés, élus par des districts à un ou plusieurs membres tous les 4 ans, et 10 sont des douzainiers paroissiaux représentant les autorités paroissiales. Il y a 2 représentants d'Aurigny et de Sercq, qui sont des dépendances auto-gouvernantes du bailliage. Il y a également 2 membres non-votants - le procureur-général et l'avocat-général, tous deux nommés par le monarque. Les lois votées par les États s'appellent des 'Ordonnances'.

Depuis 2004 il y a un système de gouvernement ministériel. Le système légal est dérivé des lois normandes et anglaises, la justice étant administrée par la Cour Royale.

Statut international

Les bailliages de Jersey et de Guernesey ainsi que l'île de Man sont considérés par le Conseil de l'Europe (par le Bureau des Traités et ses services juridiques) comme des territoires dont le Royaume-Uni assure les relations internationales. Ces territoires n'ont pas la personnalité juridique internationale qui leur permettrait d'être partie à des traités du Conseil de l'Europe. En revanche, lorsque le Royaume-Uni est partie à un traité du Conseil de l'Europe, il peut (en accord avec les territoires concernés) déclarer que ledit traité s'applique (ou pas) à ces territoires.

L'absence de personnalité juridique ne veut pas dire pour autant qu'ils sont assimilés au Royaume-Uni, dont l'État a été formé par l'Union des anciens Royaumes d'Angleterre et d'Écosse et le Duché du Pays de Galles). Mais historiquement, le Duché de Normandie n'a jamais formellement cessé d'exister en tant qu’État (devenu indépendant du Royaume de France) alors même qu'il ne subsistait plus ensuite que sur ses dernières terres insulaires.

Bien qu'auparavant regroupés sous l'appellation "îles britanniques" (British Isles, à ne pas confondre avec British Islands), les bailliages ont acquis une autonomie plus importante avec la création des États comme ici à Guernesey, indépendant des États de Jersey.

La question se pose donc aujourd'hui sur la reconnaissance des bailliages de la Couronne en tant qu'État, même dépourvus de personnalité juridique au plan international (ce qui semble ne plus être le cas depuis la création des "États de Jersey", "des États de Guernesey" et de "ceux de Man" (noter le pluriel), et la modernisation en cours de l'ancienne législation médiévale.

Géographie

Carte des paroisses de Guernesey

Article détaillé : Géographie de Guernesey

L'île de Guernesey est divisée en dix cantons administratifs, appelés paroisses :

paroisse gentilé
1 Saint-Pierre-Port Villais
2 Le Valle Valais
3 Sainte-Marie-du-Câtel Câtelains
4 Saint-Samson Saint-Samsonnais
5 Saint-Martin-de-la-Bellouse Saint-Martinais
6 Saint-Sauveur Saint-Sauveurais
7 Saint-André-de-la-Pommeraye Saint-Andriais
8 Saint-Pierre-du-Bois Saint-Pierrais
9 La Forêt Forêtains
10 Torteval Tortevalais

Lihou, une île accessible à marée basse, fait partie de la paroisse de Saint-Pierre-du-Bois.

Économie

Culture de tomates sous serre
Article détaillé : Économie de Guernesey

À la différence de beaucoup de pays, Guernesey n'a pas délégué la création de sa monnaie à une banque centrale depuis 1816. En conséquence[réf. nécessaire], le gouvernement n'a pas dû employer des quantités croissantes de recettes fiscales pour rembourser des dettes à la banque centrale (ou aux autres banques), ce qui donne des taux d'imposition fiscale très faibles sur les revenus, et aucun impôt sur les plus-values, les marchandises et les services.

Les services financiers - banque, assurance, etc. - comptent pour environ 55 % des revenus totaux de cette petite île. Le tourisme, l'artisanat, et l'horticulture, principalement la tomate en culture sous serre et les fleurs coupées sont sur le déclin. Les faibles taxes font de Guernesey un paradis fiscal populaire. Bien que Guernesey ne fasse pas partie directement de l'Union européenne, son voisinage proche a un impact important sur la manière dont fonctionne le bailliage.

Poste

La poste a longtemps été une compétence de la Couronne depuis l'ouverture du premier bureau postal à Jersey, en 1894. Les îles Anglo-Normandes, et notamment celles du bailliage de Guernesey ont donc utilisé les timbres-poste anglais depuis la création de ces derniers en mai 1840. Il s'y est ajouté pendant l'occupation allemande de 1940 à 1945 des timbres apparemment locaux, mais en réalité émis pour le compte de la poste britannique, par les Postmasters des deux îles pour faire face à l'impossibilité de s'approvisionner en timbres en Angleterre.
Mais depuis 1969, la compétence postale a été transférée par la Grande Bretagne aux bailliages de Jersey et de Guernesey. Dès lors ceux-ci ont émis chacun leurs propres timbres. et les figurines de Guernesey ont remplacé les timbres anglais dans cette île, ainsi qu'à Aurigny, Sercq et Herm.
De nombreuses études philatéliques ont porté sur les marques postales et timbres anglais oblitérés à Jersey avant 1969, et notamment pendant l'occupation allemande de 1940 à 1945.

Démographie

Signalisation bilingue en anglais et en français à Guernesey
Apprenez le guernesiais à la BBC !
Article détaillé : Démographie de Guernesey

Les habitants sont les Guernesiais. En 2001, la population de Guernesey était recensée à 59 807 habitants.

Les Jersiais appellent les Guernesiais « ânes » ou « donkeys » selon leur langue et ces derniers les appellent en retour les « crapauds », car cet animal n'existe pas sur Guernesey.

Culture

Article détaillé : Culture de Guernesey

Le guernesiais, langue normande de Guernesey, est encore parlé par une minorité de la population.

Un roman de Frédéric Lenormand raconte l'exil de Victor Hugo à Saint-Pierre-Port sous Napoléon III : "Les fous de Guernesey", éditions Robert-Laffont 1991.

Célébrités

Victor Hugo

Statue de Victor Hugo à Guernesey
Victor Hugo en exil dans les îles Anglo-normandes
  • Le 5 août 1852, Victor Hugo arrive à Jersey et s'y installe.
  • En 1853, il publie les Châtiments. Les 98 poèmes des Châtiments décrivent sa colère et son indignation suite au coup d'état de Louis-Napoléon Bonaparte.
  • En octobre 1855, les autorités de Jersey expulsent Victor Hugo. Il quitte Jersey pour Guernesey, une île plus petite et plus sauvage que Jersey.
  • Pendant quinze ans, Victor Hugo restera en exil, écrivant des satires contre celui qu'il appelle "Napoléon le petit". Mais c'est aussi l'époque où il produit ses plus grandes œuvres : Les contemplations, La légende des siècles et Les misérables.
  • En avril 1856, publication des Contemplations. Avec ses droits d'auteur, il achète Hauteville-House, une grande maison qui donne sur la mer . En décembre, Adèle, sa fille, qui supporte difficilement cet exil tombe gravement malade. Fin juin Victor Hugo tombe gravement malade. Pendant plus d'un mois il doit garder la chambre. Il ne sort, très affaibli, pour la première fois que le 4 août.
  • En août 1859, Napoléon III accorde l'amnistie aux proscrits républicains. Victor Hugo se refuse pourtant à regagner la France. Il publie en septembre La Légende des siècles.
  • En mars 1861, pour la première fois, il quitte Guernesey pour se rendre en Belgique. Il termine Les Misérables. En septembre il regagne Guernesey sans son fils Charles qui préfère rester sur le continent.
  • 1865, Victor Hugo quitte Guernesey pour s'installer à Bruxelles. Il reviendra encore une fois à Guernesey cette année là.

Galerie

Annexes

Liens internes

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes

  1. Le guernesiais n'est pas une langue officielle, mas est reconnu officiellement comme langue régionale. L'anglais est la langue prédominante, le français n'est qu'à usage législatif.
  2. Faits et chiffres 2008, page 5 Site officiel du gouvernement de Guernesey.
  3. À parité avec la livre sterling.
  4. UTC+1 à l'heure d'été


  • Portail de la Normandie Portail de la Normandie
Ce document provient de « Guernesey ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bailliage de Guernesey de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Livre De Guernesey — La livre guernesiaise est, avec la livre sterling, l unité monétaire principale du bailliage de Guernesey. Liens externes Unités monétaires principales actuelles d’Europe Zone euro : euro (certains pays de l’Union européenne …   Wikipédia en Français

  • Livre de guernesey — La livre guernesiaise est, avec la livre sterling, l unité monétaire principale du bailliage de Guernesey. Liens externes Unités monétaires principales actuelles d’Europe Zone euro : euro (certains pays de l’Union européenne …   Wikipédia en Français

  • Livre de Guernesey — La livre guernesiaise est, avec la livre sterling, l unité monétaire principale du bailliage de Guernesey. Liens externes v · Unités monétaires principales actuelles d’Europe Zone euro …   Wikipédia en Français

  • Drapeau de Guernesey — Utilisation Proportions 2:3 Adoption 30 avril 1985 …   Wikipédia en Français

  • Paroisses de Guernesey — Carte de Guernesey présentant son découpage en paroisses. Les paroisses sont les subdivisions territoriales de Guernesey. Sommaire 1 Caractéristiques …   Wikipédia en Français

  • Lieutenant-gouverneur de Guernesey — (en) Lieutenant Governor of Guernsey …   Wikipédia en Français

  • Service des archives de l'île et états de Guernesey — Le Service des archives de l île et états de Guernesey (States of Guernsey Island Archives) est un service d archives d État du bailliage de Guernesey, dans les anglo normandes. Ce « service des archives de l île » a été créé le 23 juin …   Wikipédia en Français

  • Guernesey — Pour les articles homonymes, voir Guernesey (homonymie). Guernsey Guernesey …   Wikipédia en Français

  • Guernesey (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le Bailliage de Guernesey est une dépendance de la couronne britannique dans la Manche au large des côtes françaises. Guernesey est un film belgo… …   Wikipédia en Français

  • Bailliage — et sénéchaussée Pour les articles homonymes, voir Baillie. En France et en Belgique, avant la Révolution française, le terme de bailliage se reportait à la fois à une entité territoriale (circonscription administrative, financière et judiciaire)… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”