Baillestavy

42° 33′ 56″ N 2° 31′ 33″ E / 42.5655555556, 2.52583333333

Baillestavy
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Prades
Canton Vinça
Code commune 66013
Code postal 66320
Maire
Mandat en cours
Jacques Taurinya
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Vinça Canigou
Démographie
Population 90 hab. (2007)
Densité 5 hab./km²
Gentilé Baillestavyen(ne)s
Géographie
Coordonnées 42° 33′ 56″ Nord
       2° 31′ 33″ Est
/ 42.5655555556, 2.52583333333
Altitudes mini. 468 m — maxi. 1720 m
Superficie 17,89 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Baillestavy est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon.

Sommaire

Géographie

Accès

Hydrographie

Géologie

Toponymie

En catalan, le nom de la commune est Vallestàvia[réf. nécessaire].

Le nom du village conserve la trace d’un des propriétaires fonciers de l’Antiquité, Stevus (né vers 285, mort en 358), qui possédait une villa romaine qui a donné son nom au village : "Villa Stevi" en latin signifiant « Villa de Stevus ». Propriétaire également d'une résidence qui a donné son nom au village minier de Corsavy : "Cohors Stevi" en latin signifiant « 2e résidence de Stevus ».[réf. nécessaire]

Le "a" après le "v" vient d'une réinterprétation erronée par les moines carolingiens (Valle Stavia au Xe siècle). Ils avaient fait de même une "Valle Balagueria"(965) d'une "Villa Balagari"(855) (localisée à Prats-Balaguer).[réf. nécessaire]

Économie

Histoire

Il était probablement le propriétaire d'un vaste domaine sur les flancs du Canigou. Il a laissé une œuvre étrange encore méconnue, car découverte en 2006. Cette œuvre, continuée par son fils et son petit-fils, est un témoignage d'un des premiers chrétiens de la "civitas de Ruscino". Le texte de Stevus contient environ 200 mots latins ayant servi à créer les noms des 123 villages existant à son époque dans la civitas.

Ce texte a été retrouvé directement en reconstituant le latin à partir des mentions anciennes (datant du 9e à 13e siècles en général) de ces villages. Plus de cent communes actuelles portent encore la mémoire d'une partie de ce texte dans leur nom.

Héraldique

Armes de Baillestavy

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

D'or à la croix de Saint André de sable.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
193? 1959 Jean Guerre . .
1959 1971 Remy Maler . .
1971 1989 Alain Taurinya . .
1989 2001 Claude Maynéris . .
mars 2001 réélu en 2008[1] Jacques Taurinya[2] DVG Vice-président du Syndicat Mixte Canigó Grand Site

Démographie

Évolution démographique
(Source : Insee[3])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
75 54 55 50 53 58 90
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

Bibliographie

Notes

  1. Préfecture des Pyrénées-Orientales, Liste des maires élus en 2008, consultée le 22 juillet 2010
  2. Jacques Taurinya Quintane est l'un des 500 élus ayant parrainé la candidature de José Bové à l'élection présidentielle de 2007, cf. Liste des citoyens ayant présenté les candidats à l'élection du Président de la République
  3. Baillestavy sur le site de l'Insee
  4. http://www.grandsitedefrance.com/document.php?pagendx=67/

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baillestavy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baillestavy — Vallestàvia Escudo …   Wikipedia Español

  • Baillestavy — is a town and commune in the Pyrénées Orientales département , in southwestern France …   Wikipedia

  • Clara (Pyrenees-Orientales) — Clara (Pyrénées Orientales) Pour les articles homonymes, voir Clara. Clara …   Wikipédia en Français

  • Villerach — Clara (Pyrénées Orientales) Pour les articles homonymes, voir Clara. Clara …   Wikipédia en Français

  • Sahorle — Vinça Vinça Vinçà …   Wikipédia en Français

  • Syndicat Mixte Canigó Grand Site — Le Syndicat mixte Canigó Grand site (catalan : Sindicat Mixte Canigó Gran Paratg), est un établissement public administratif chargé de la protection et de la valorisation du patrimoine pyrénéen du massif du Canigou. Il a été créé en 2002, à… …   Wikipédia en Français

  • District de Prades — Le district de Prades est une ancienne division administrative française du département des Pyrénées Orientales de 1790 à 1795. Subdivisions Le district de Prades était divisé en onze cantons, savoir : Le canton de Prades[1], comprenant les… …   Wikipédia en Français

  • Communes of the Pyrénées-Orientales department — The département of the Pyrénées Orientales is composed of 226 communes. Most of the territory (except for the district of Fenolheda) formed part of the Principality of Catalonia until 1659, and Catalan is still spoken (in addition to French) by a …   Wikipedia

  • Céret — Devil s bridge …   Wikipedia

  • Collioure — Cotlliure …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”