Baie d'Edo

Baie de Tōkyō

東京湾
Baie de Tōkyō
Tokyobay landsat.jpg
Superficie 1 320 km2
Type Baie
Localisation Océan Pacifique
Pays côtier(s) Japon Japon

35°25′N 139°47′E / 35.417, 139.783

La baie de Tōkyō (東京湾, Tōkyō-wan?) est une anse naturelle le long de la côte est de l'île d'Honshū, au Japon, au sud de la plaine du Kantō.

Géographie

La baie de Tōkyō est encadrée par la péninsule de Miura à l'ouest et la péninsule de Bōsō à l'est. Plusieurs rivières s'y jettent dont la Sumida qui irrigue Tōkyō. À l'entrée de la baie s'élève à l'ouest le mont Fuji.

Autour de la baie de Tōkyō se concentrent les villes de Yokohama et Kawasaki (préfecture de Kanagawa), Tōkyō, et Chiba (de la préfecture éponyme). On y trouve également l'aéroport international de Tōkyō-Haneda. Les préfectures de Kanagawa et Chiba sont reliés par une route souterraine appelée Tōkyō Wan Aqua-Line.

Au sens strict, la baie de Tokyo ne comprend que la partie nord de la zone, au-dessus d'une ligne imaginaire reliant le cap Kannon (観音崎, Kannon-zaki?) à l'ouest au cap Futtsu (富津岬, Futtsu-misaki?) à l'est. La partie sud est appelée chenal d'Uraga (浦賀水道, Uraga-suidō?), et relie la baie à la baie de Sagami à l'ouest.

Iles artificielles

Tōkyō a ceci de particulier qu'elle s'étend sur de nombreuses îles artificielles (polders ou umetate-chi), dont Odaiba reliée par le Rainbow Bridge. Les premiers polders attestés remontent au Moyen Âge et sont actuellement à plusieurs kilomètres du rivage. Ce port fut un emplacement stratégique pour les japonais et la marine de guerre nipponne durant la deuxième guerre mondiale.

Les derniers polders sont pour la plupart des feuillets de détritus et de terre superposés depuis le fond de la baie et délimités par un mur de béton.

Il est prévu que l'une de ces décharges soit transformée en parc pour les Jeux olympiques d'été de 2016 pour lesquels Tokyo est candidate. Ce parc de 88 ha, conçu par Tadao Ando et baptisé Umi no mori (海の森? lit. « forêt de la mer »), accueillerait des épreuves olympiques de VTT et d'équitation[1]. Les arbres du parc (hêtres, lauriers) en partie financés par le don des citoyens (500 000 donations de 1 000 yens attendues), pourraient permettre de refroidir les vents du large et d'abaisser la température de Tokyo[1].

Notes et références

  1. a  et b Patrice Novotny, « Une forêt sur une décharge au milieu de la baie de Tokyo » sur Aujourd'hui le Japon, AFP. Mis en ligne le 3 juin 2009, consulté le 3 juin 2009
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « Baie de T%C5%8Dky%C5%8D ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baie d'Edo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Edo Terglav — Données clés Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Aizu — 会津戦争 Attaque du château d Aizuwakamatsu durant la bataille d Aizu. Informations générales Date Octobre novembre 1868 Lieu Aizu …   Wikipédia en Français

  • Préfecture d'Aichi — Pour les articles homonymes, voir Aichi (homonomie). Préfecture d Aichi 愛知県 Aichi ken …   Wikipédia en Français

  • Chute du château d'Osaka — Les rempart du château d Osaka en 1865 …   Wikipédia en Français

  • Rivière Edo — Pour les articles homonymes, voir Edo. Rivière Edo La rivière Edo à Ichikawa …   Wikipédia en Français

  • Repechage d'entree dans la LNH 1998 — Repêchage d entrée dans la LNH 1998 Le repêchage d entrée dans la Ligue nationale de hockey 1998 eut lieu au HSBC Arena à Buffalo dans l état de New York le 27 juin. Sélections par ronde Les sigles suivants seront utilisés dans les tableaux pour… …   Wikipédia en Français

  • Repêchage d'entrée dans la LNH 1998 — Vincent Lecavalier, premier choix du repêchage Généralités Sport Hockey sur glace Ligue Ligue n …   Wikipédia en Français

  • Repêchage d'entrée dans la lnh 1998 — Le repêchage d entrée dans la Ligue nationale de hockey 1998 eut lieu au HSBC Arena à Buffalo dans l état de New York le 27 juin. Sélections par ronde Les sigles suivants seront utilisés dans les tableaux pour parler des ligues mineures:… …   Wikipédia en Français

  • Mythologie des Aborigènes d'Australie — Mythologie aborigène Les mythes aborigènes (également connus sous le nom d histoires du Temps du rêve) sont les histoires traditionnelles racontées par les peuples aborigènes, au sein de chaque groupe linguistique de l Australie[1]. Tous ces… …   Wikipédia en Français

  • Parc naturel d'Urkiola — Parc naturel d’Urkiola Mugarra avec le massif d Euskaratz et son sommet Arrietabaso. Catégorie UICN V (paysage terrestre/marin protégé) Identifiant …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”