Baie-James
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne municipalité du Québec. Pour la région géographique, voir Baie James.
Baie-James

{{{texte}}}

Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Nord-du-Québec
Statut municipal Ville
Constitution 14 juillet 1971
Maire Gérald Lemoyne
Démographie
Population 2 010 hab. (2008)
Densité 0,00603 hab./km2
Gentilé Jamésien, ienne
Géographie
Coordonnées
géographiques
52° 00′ 00″ N 76° 00′ 00″ W / 52.000005, -76.00000552° 00′ 00″ N 76° 00′ 00″ W / 52.000005, -76.000005
Superficie 333 255,55 km2
Code géographique 99060

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Baie-James

La Municipalité de Baie-James est une municipalité située dans la province canadienne du Québec comprenant la plus grande partie de la Jamésie, dans la région administrative du Nord-du-Québec[1]. Les principales installations du complexe hydroélectrique La Grande se trouvent sur son territoire.

Avec 297 329,66 km², il s'agit, au niveau territorial, de la municipalité la plus étendue du Canada. Le recensement de 2006 y dénombre 1 394 habitants[2].

Sommaire

Organisation

Créée en même temps que la Société de développement de la Baie James et la Société d'énergie de la Baie James, entre 1971 et 1972, la Municipalité de Baie-James est une municipalité de type spécial dirigée par les maires des quatre villes de la Jamésie (Chapais, Chibougamau, Lebel-sur-Quévillon et Matagami), par les présidents des localités de Radisson, Valcanton et Villebois ainsi que par un représentant du territoire non urbanisé. La Municipalité de Baie-James peut également demander au gouvernement du Québec d'exercer les pouvoirs de municipalité régionale de comté.

Les huit villages cris de la région ne sont pas compris dans le territoire de la Municipalité de Baie-James depuis leur création peu de temps après la signature de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois en 1975. Ainsi, les terres de catégorie I (les villages cris) sont exclues de la Municipalité de Baie-James. Les terres de catégorie II, où les Cris ont le droit exclusif de chasse, de pêche et de piégeage, par contre, font partie de la Municipalité de Baie-James et sont administrées conjointement par l'Administration régionale crie et la Municipalité de Baie-James dans le cadre du Conseil régional de zone de la Baie James.

La Municipalité de Baie-James et les quatre villes enclavées ont une population d'environ 17 000 personnes, centrée dans les villes de Chapais (1 800), de Chibougamau (7 900), de Lebel-sur-Quévillon (3 200) et de Matagami (1 900). La plupart des autres résidents habitent des petites localités du territoire, dont environ 500 personnes à Radisson, près de la Centrale hydroélectrique Robert-Bourassa. Les huit villages cris de la région de la Jamésie sont regroupés au sein de l'Administration régionale crie.

Le maire de la Municipalité de Baie-James est Gérald Lemoyne, également maire de la ville de Lebel-sur-Quévillon.

Toponymie

Thomas James (sea captain) (en) (Royaume-Uni, 1593-1635) était capitaine de navire. Il a exploré la baie d'Hudson et la baie James en 1631 et en 1632 pour trouver un passage vers le Nord-Ouest. Avec un seul navire, le Henrietta Maria, il s'aventura dans la baie James et passa un hiver difficile sur l'Île de Charleton[3]. Il continua son voyage en 1632 dans l'océan Arctique avant de revenir en octobre au port de Bristol. Il raconta son aventure et décrivit en détail ses découvertes en 1633 dans The Strange and Dangerous Voyage of Captaine Thomas James (L'étrange et dangereux voyage du capitaine Thomas James)[4].

Notes et références

Article connexe

Liens externes


Municipalités limitrophes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baie-James de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baie James —  Pour l’article homonyme, voir Baie James.  Baie James Image satellite de la baie James. G …   Wikipédia en Français

  • Baie-James — Municipality of Baie James   Municipality   Municipalité de Baie James Welcome sign along R …   Wikipedia

  • Baie James — Die James Bay (franz: Baie James; selten eingedeutscht: Jamesbai oder James Bucht) ist der südliche Teil der Hudson Bay in Kanada. Sie grenzt an die Provinzen Québec und Ontario. Die in der Bucht liegenden Inseln sind Teil des Territoriums… …   Deutsch Wikipedia

  • Baie-James-Wasserkraftprojekt — 53.777123 77.4646 Koordinaten: 53° 46′ 38″ N, 77° 27′ 53″ W …   Deutsch Wikipedia

  • Baie-James, Quebec — Infobox Settlement official name = Municipality of Baie James other name = native name = nickname = settlement type = Municipality motto = imagesize = 220px image caption = Welcome sign along Route 109. flag size = image seal size = image shield …   Wikipedia

  • Baie-James (région) — Jamésie Carte de localisation de la Jamésie La Jamésie (ou région de la Baie James) comprend la Municipalité de Baie James et les quatre villes qu elle enclave. La municipalité de Baie James exerce la plupart des pouvoirs associés aux… …   Wikipédia en Français

  • Projet de la Baie-James — 53° 46′ 38″ N 77° 27′ 53″ W / 53.77712, 77.4646 …   Wikipédia en Français

  • Projet de la Baie James — La centrale LG 1. Le Projet de la Baie James (ou Complexe La Grande) désigne une série d aménagements hydroélectriques construits pour Hydro Québec sur la Grande Rivière, dans le Nord du Québec, entre 1974 et 1996. Le bassin versant du Complexe… …   Wikipédia en Français

  • Projet de la baie-james — La centrale LG 1. Le Projet de la Baie James (ou Complexe La Grande) désigne une série d aménagements hydroélectriques construits pour Hydro Québec sur la Grande Rivière, dans le Nord du Québec, entre 1974 et 1996. Le bassin versant du Complexe… …   Wikipédia en Français

  • Histoire du projet de la Baie James — L histoire du projet de la Baie James couvre une période de 40 ans de l histoire du Québec contemporain. À la fois une infrastructure énergétique destinée à satisfaire aux besoins croissants, un projet de développement économique, ainsi qu un… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”