Bahreïn
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bahreïn (homonymie).
مملكة البحرين (ar)
Royaume de Bahreïn (fr)
Drapeau de Bahreïn Armoiries du Bahreïn
(Drapeau de Bahreïn) (Armoiries du Bahreïn)
Devise nationale : aucune
carte
Langues officielles Arabe
Capitale Manama
26°13′N 50°35′E / 26.217, 50.583
Plus grande ville Manama
Forme de l’État Monarchie
 - Roi
 - Premier ministre
Hamad ben Issa al-Khalifa
Khalifa ben Salman al-Khalifa
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 174e
665 km2
Négligeable
Population
 - Totale (2008)
 - Densité
Classé 156e
1 234 596[1] hab.
1 857 hab./km2
Indépendance
 -
Royaume-Uni
14 août 1971
Gentilé Bahreïnien, bahreïnienne
IDH (2006) 0,859 (élevé) (39)
Monnaie dinar bahreïni (BHD)
Fuseau horaire UTC +3
Hymne national Bahrainouna
Code ISO 3166-1 BHR, BH
Domaine internet .bh
Indicatif
téléphonique
+973


Le Bahreïn (en arabe البحرين et مملكة البحرين, littéralement « les deux mers »), en forme longue le Royaume de Bahreïn, est un pays situé sur un archipel du Golfe Persique au Moyen-Orient dont l'essentiel du territoire est constitué par l'Île de Bahreïn. Celle-ci est reliée à son voisin le plus proche, l'Arabie saoudite, grâce à la chaussée du roi Fahd. Le 27 avril 2010, la population de l'archipel comptait 1 234 596 habitants, dont 666 172 expatriés (soit 54 % de la population)[1]. Localisée dans l'ouest du Golfe Persique, elle est dirigée par la famille royale d'Al Khalifa.

Sommaire

Protestations bahreïniennes de 2011

Article détaillé : Protestations bahreïniennes de 2011.

Histoire

Article détaillé : Histoire du Bahreïn.

Politique

Le Bahreïn est une monarchie, dirigée par le roi Hamad ben Issa el-Khalifa. Le parlement est composé de deux chambres, Majlis an-Nouwwab (chambre des députés) et Majlis ach-Choura, de 40 sièges chacun, depuis la proclamation de la nouvelle Constitution par le roi Hamad Al Khalifa le 14 février 2002.

Contexte politique

La découverte du pétrole dans l'entre-deux-guerres apporta modernisation à Bahreïn et augmenta son influence politique mondiale, doublant l'intérêt qu'avait la Grande-Bretagne pour l'Île[2].

En 1973, l'émir Sheikh Issa bin Salman Al Khalifa fonde ses réformes sur une constitution. Celle-ci soulignait le caractère héréditaire de la domination du clan et créait une assemblée nationale de 44 membres, dont 30 étaient élus et 14 nommés. Cette assemblée fut dissoute en 1975 après qu’un décret relatif à la sécurité nationale et violant les droits individuels fut la source d’intenses débats. Cette assemblée fut restaurée quand Sheikh Hamad bin Isa Al Khalifa prit le pouvoir après son père.

Subdivisions

Article détaillé : provinces du Bahreïn.

Géographie

Article détaillé : Géographie du Bahreïn.

Économie

Article détaillé : Économie du Bahreïn.

L’économie de Bahreïn est fortement tributaire du pétrole qui représente 60 % des exportations du pays, 70 % des revenus du gouvernement et 30 % du PIB. La santé économique du pays fluctue avec la variation du prix de l’or noir : ainsi, pendant et après la crise du golfe Persique de 1990 à 1991. Une grande part des exportations se compose des produits pétroliers transformés à partir de brut importé. Avec des équipements de communication et de transport fortement développés, Bahreïn accueille de nombreuses multinationales ayant des activités dans la région. Le secteur du bâtiment, avec de nombreux projets, est un autre moteur de l’activité.

Néanmoins le chômage, particulièrement chez les jeunes, et l'épuisement des réserves de pétrole et d’eau souterraine sont des problèmes économiques à long terme.

Bahreïn possède un aéroport (Aéroport international de Bahreïn (Muharraq International), code AITA : BAH).

Démographie

Article détaillé : Démographie du Bahreïn.
Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

En 2011, la population du pays est de 1,2 millions.

La moitié de la population du Bahreïn est composée d’Arabes nationaux (570 000 personnes) alors que 84 % des 666 000 étrangers proviennent surtout d'Iran ou de l'Asie du Sud-Est[3],[4]. Les deux tiers de ces Asiatiques sont des hommes[4].

Religions

La religion d'État est l'Islam. Selon le recensement national officiel de 2001, la population serait à 81,2 % musulmane. Les chrétiens, en majorité issus de l'immigration, représenteraient 9 % des habitants, les 9,8 % restants se répartiraient entre les fidèles d'autres religions et les non-croyants. 30 juifs vivraient dans le pays[5].

Culture

Article détaillé : Culture du Bahreïn.

La majorité des historiens[Qui ?] pense que l'île de Bahreïn pourrait être la Dilmun antique, un pays insulaire que l'on retrouve mentionné durant toute l'histoire de la Mésopotamie ancienne, depuis le IIIe millénaire av. J.‑C. jusqu'au milieu du Ier millénaire av. J.‑C., bien que l'île de Failaka au Koweït et, à un moindre titre, l’îlot de Tarut, sur les territoires côtiers du nord-est de la péninsule d'Arabie, soient également candidats. Dilmun pourvoyait les royaumes mésopotamiens en bois, en pierres précieuses et en cuivre mais ces produits venaient en fait d'autres régions, comme Magan (Oman) pour le cuivre ou Meluhha (la vallée de l'Indus), et ne faisaient que transiter par l'île. Dilmun est mentionnée dans de nombreux textes mythologiques mésopotamiens, en particulier dans Enki et Ninhursag qui attribue la création de Dilmun au dieu sumérien Enki (qui en fit sa résidence et un Jardin d'Abondance présentant des similitudes avec le paradis terrestre ou Jardin d'EdenDieu aurait créé l'Homme), dans le récit sumérien de la Création Enûma Elish (qui présente des parallèles marquées avec le récit de la Genèse), dans le Poème du Supersage où est décrit le mythe mésopotamien de la Création des hommes (créés, sur proposition du dieu Ea / Enki, à l’image des dieux, et façonnés dans de l’argile, argile auquel la déesse-mère Ninmah insuffla la vie), et dans le passage de l’Epopée de Gilgamesh où est décrit le Déluge : on y voit le héros de l'Arche, appelé Ziusudra / Atrahasis / Uta-Napishtim (alias Noé), aller s'établir dans le Jardin de Dilmun en compagnie d’Ea, après qu’Enlil le dieu suprême lui eut accordé l’immortalité.

Bahreïn est l'un des pays les plus actifs dans le domaine de l'art contemporain. Il compte 3 associations nationales pour les arts plastiques et un certain nombre de galeries. Le Centre d'art Riwaq est fondé en 1998 par Bayan Kanoo. Cet espace qui a commencé avec la structure d'une galerie présente la génération des jeunes artistes du pays (Waheeda Malullah, Anas Al-Cheikh). Un certain nombre d'entre eux ont participé à la Biennale de Charjah.

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques
16 décembre Fête nationale

Statistiques

Bahrain map-fr.svg

Population : 645 361 habitants (en 2001). 0-14 ans : 29,6 % ; 15-64 ans : 67,43 % ; + 65 ans : 2,97 %
Superficie : 707 km²
Densité : 1 040 hab./km²
Frontières terrestres : 0 km
Littoral : 161 km
Extrémités d'altitude : 0 m > + 122 m
Espérance de vie des hommes : 71 ans (en 2001)
Espérance de vie des femmes : 76 ans (en 2001)
Taux de croissance de la population : 1,73 % (en 2001)
Taux de natalité : 20,07 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité : 3,92 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité infantile : 19,77 ‰ (en 2001)
Taux de fécondité : 2,8 enfants/femme (en 2001)
Taux de migration : 1,1 ‰ (en 2001)
Indépendance : 15 août 1971 (ancienne colonie britannique)
Lignes de téléphone : 194 200 (en 2006)
Téléphones portables : 250 000 (en 2003)
Postes de radio : 338 000 (en 1997)
Postes de télévision : 275 000 (en 1997)
Utilisateurs d'Internet : 250 000(en 2007)
Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 3 (en 2010)
Routes : 3 498 km (dont 2 768 km goudronnées) (en 2003)
Voies ferrées : 0 km
Voies navigables : 0 km
Nombre d'aéroports : 3 dont 1 international (en 2007)
Nombre de circuits automobiles : 1 (opérationnel depuis avril 2004 accueillant un Grand Prix de Formule1)

Codes

Bahreïn a pour codes :

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bahreïn de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bahréin — Saltar a navegación, búsqueda مملكة البحرين Mamlakat al Baḥrayn Reino de Bahréin …   Wikipedia Español

  • BAHREÏN — Archipel de dimension restreinte (678 km2), Bahreïn se distingue des autres émirats du Golfe par ses possibilités agricoles, par sa population chiite majoritaire (60 p. 100 de la population nationale), par sa très faible production pétrolière,… …   Encyclopédie Universelle

  • Bahrein — Bahreïn Pour les articles homonymes, voir Bahreïn (homonymie). مملكة البحرين (ar) …   Wikipédia en Français

  • Bahrein — n. an island in the Persian Gulf; same as {Bahrain}. Syn: Bahrain. [WordNet 1.5] 2. an island country in the Persian Gulf. Syn: Bahrain. [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bahréin — País del sudoeste de Asia: «Un apagón eléctrico afectó el lunes a los residentes de Bahréin» (NHerald@ [EE. UU.] 23.8.04). Dado que se trata de una forma transcrita del árabe, lengua que utiliza un alfabeto no latino, debe someterse a las reglas… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • Bahrein — Bahrein, 1) (Perlenbucht), Bucht des Persischen Meerbusens u. darin 2) (Avalinseln), Inselgruppe, zur arabischen Landschaft Lachsa gehörig, fruchtbar (Baumwolle, Wein), Perlenfischerei auf der großen, sich durch einen beträchtlichen Theil des… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bahrein — oder Avalinseln, Inselgruppe in der Bucht gleiches Namens, im persischen Meerbusen, Hauptplatz der Perlenfischerei, deren jährlicher Ertrag auf 21/2 Mill. Frks. geschätzt wird. Die bedeutendste Insel ist B. oder Aval, 6 M. lang, 2 M. breit,… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bàhrein — (Bàhrain) m geogr. država na Bahreinskom otočju u Perzijskom zaljevu, glavni grad Manama (arap. Al Manamah) …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • Bahrein — Bàhrein (Bàhrain) m DEFINICIJA geogr. država na Bahreinskom otočju u Perzijskom zaljevu, 694 km2, 598.000 stan. (1996), glavni grad Manama (arap. Al Manamah) …   Hrvatski jezični portal

  • Bahréin — El Reino de Bahréin (Mamlakat al Bahrain), Bahrein o Bahrain, es un país del Medio Oriente. Es uno de los más pequeños de la región y esta integrado por cinco islas, de las cuales la mayor es la isla de Bahréin y existen entre 25 y 28 islotes… …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”