Bahram Ariana (Hossein Manouchehri)

Bahram Ariana

Bahram Ariana, de son vrai nom Hossein Manouchehri (1906 à Téhéran - 1986 à Paris) était un général d’armée iranien.

Hossein Manouchehri change son nom en Ariana à cause de son amour de l’histoire et de la grandeur de la Perse antique. Après l’école Militaire de Téhéran, il suit des cours militaires à Paris. Il continue ses études universitaires en parallèle avec la carrière militaire et soutient une thèse de doctorat de droit à Paris. Il exerça les fonctions du commandant de l’Ecole Militaire, professeur de l’histoire et de la stratégie militaire.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il exprime des tendances favorables à la victoire des armées allemandes et cela uniquement par vengeance contre les anglais qui avaient la réputation d’intervenir dans la politique iranienne. Il collabore avec Habibollah Nobakht, un proche des mouvements extrémistes pro-nazi. Après l’invasion de l’Iran par les troupes alliées en 1941, il est arrêté par l’armée britannique. Il continue sa carrière militaire en devenant commandant de la 1ère division de la Garde Impériale.

En 1955, après avoir été attaché militaire à Paris, il est promu général de brigade. En 1962, il devient commandant en chef des opérations de pacification du sud de l’Iran pour mater la révoltes de tribus du sud. Après avoir pacifié la région, il fait sa déclaration, inspirée de la déclaration de Bonaparte après l’occupation de l’Egypte. Admirateur de Napoléon, il connaît l’histoire de toutes batailles de l’empereur et il enseigne les tactiques des guerres napoléoniennes à toutes les occasions.

Bahram Ariana a été chef d’état major de l’armée iranienne de 1965 à 1969. Durant ces années, il soutient et aide Hadi Sepehr, chef du mouvement Aria (un mouvement d’extrême droite ultra nationaliste, critique vis-à-vis du régime du Shah et défendant des thèses bonapartiste et proche du national-socialisme). Ariana est démis de ses fonctions à cause de son soutien à ce mouvement et à cause des rumeurs selon lesquelles il préparait un coup d’état contre la monarchie. Ses sentiments anti-arabes faisait de lui le chef de file de ceux qui, au sein de l’armée de terre, souhaitent en finir avec l’Irak en annexant la région de Bassorah, et en annexant également le Kurdistan irakien avec l’aide de l’armée turque.

Il meurt en 1986 à Paris après avoir essayé de rassembler les forces contre le régime islamique de Téhéran.

Lien externe

  • Portail de l’Iran Portail de l’Iran
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Bahram Ariana ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bahram Ariana (Hossein Manouchehri) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hossein Manouchehri — Bahram Ariana Bahram Ariana, de son vrai nom Hossein Manouchehri (1906 à Téhéran 1986 à Paris) était un général d’armée iranien. Hossein Manouchehri change son nom en Ariana à cause de son amour de l’histoire et de la grandeur de la Perse antique …   Wikipédia en Français

  • Bahram Ariana — Bahram Ariana, de son vrai nom Hossein Manouchehri (1906 à Téhéran 1986 à Paris) était un général d’armée iranien. Hossein Manouchehri change son nom en Ariana à cause de son amour de l’histoire et de la grandeur de la Perse antique. Après… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”