Bahir

Sefer HaBahir

Judaïsme
Pensée juivePhilosophie juive
Cet article fait partie de la série sur la
Kabbale

Catégorie
Concepts kabbalistiques
Sephiroth · Pardès · Sod
Merkabah · Anges de la Kabbale
Méthodes herméneutiques
Gematria · Temura · Notariqon
Midrash · Quatre sens de l'Écriture
Textes fondamentaux
Sefer Ha Zohar · Sefer Yetsirah
Sefer Ha Bahir
Personnalités
Isaac l'Aveugle · Isaac Luria
Moïse de Léon · Moïse Cordovero
Moché Haïm Luzzatto
Gershom Scholem · Cervantès
Eliphas Lévi · Paul Vulliaud
Sabbataï Tsevi · Baruch Ashlag ·
Abraham Aboulafia
Carlo Suarès · Marc-Alain Ouaknin
Autres
Hassidisme · Safed

Le Sefer HaBahir (ou livre de la Clarté) date de la fin du douzième siècle de l'ère courante et réinterprète un traité plus ancien, le Sefer Yetsirah. Bahir peut se traduire par "dans la Lumière", mais aussi par "dans la Sérénité". Ce livre développe un système de mystique juive appuyé sur la notion rabbinique fort ancienne de Shekhina, conçue comme l'Immanence Divine de l'Ineffable et Saint Nom dont la vie intérieure s'organiserait en dix puissances créatrices, les Sefirot énumérées déjà dans ce traité plus ancien dit Sefer Yetsirah (livre de la Création). Cette doctrine semble s'apparenter au gnosticisme qui, depuis l'époque hellénistique ancienne, pénétra progressivement toute l'Europe médiévale, et s'inscrit dans le mouvement mystique juif de la Kabbale.

Une Sefirah, dix Sefiroth

Le Sefer Yetsirah énumérait dix Sefirot , qui sont dix nombres cosmologiques primitifs créés par Celui dont le Nom (HaShem) soit sanctifié.

Le Sefer HaBahir, plus audacieux, se distingue du traité antérieur en ce qu'il ne considère plus que le Saint Nom possède ces dix Sefiroth, en quelque sorte indépendantes de son Essence, mais conçoit désormais ces puissances créatrices comme constituantes fondamentales intimes de cette Essence Divine, qui émergent de l'intériorité profonde de son Être lui-même, et se manifeste dans la Création du monde, de la langue hébraïque, et de l'écriture sacrée, mais aussi dans le développement des prières et rituels de la religion judaïque traditionnelle. Les auteurs du Sefer HaBahir parvinrent ainsi à judaïser le vieux gnosticisme hérité de l'antiquité grecque, ce qui fut diversement apprécié (!) par les différents courants rabbiniques contemporains de cette nouvelle conception.

Le Sefer HaBahir distingue parmi les dix Sefiroth trois puissances supérieures :

  • la Pensée est la Couronne Suprême (dite aussi Palais très Saint), Premier Nombre et Première Lettre (aleph), associée à l'oreille humaine qui peut l'écouter et l'entendre,
  • la Sagesse est la seconde, identifiée à la Loi primordiale, la Torah,
  • la troisième est la Connaissance, Mère du monde créé en harmonie avec le développement de cette Torah,
  • les sept Sefiroth subséquentes sont nommées Filles du Grand Roi, associées à sept Formes Saintes, à sept Louanges à la Gloire du Très Haut, aux sept jours de la Création primitive.

A l'époque du Sefer HaBahir la Kabbale n'avait encore ni adopté ni adapté toutes les notions philosophiques du néo-platonisme, comme la conception émanationiste de l'Être Suprême dans le monde, ou celle de l'Essence cachée dans Sa Transcendance qui donnera le concept kabbalistique ultérieur du En Sof. Ces notions nouvelles se développeront dans la phase suivante de la Kabbale, celle qui générera le Sefer Ha Zohar.

Bibliographie

Kalman P. Bland, Professeur associé de Religion et d'études judaïques à la Duke University (USA), nombreux articles concernant la mystique juive dans The Perennial Dictionary of World Religions publié originellement sous le titre de Abingdon Dictionary of Living Religions, Keith Crim éditeur général, Roger A.Bullard & Larry D.Shinn éditeurs associés, HARPER & ROW Publishers, San Francisco 1981 / 1989.

  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances
Ce document provient de « Sefer HaBahir ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bahir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bahir — or Sefer Ha Bahir סֵפֶר הַבָּהִיר (Hebrew, Book of the Brightness ) is an anonymous mystical work, attributed pseudepigraphically to a first century rabbinic sage Nehunya ben ha Kanah (a contemporary of Yochanan ben Zakai) because it begins with… …   Wikipedia

  • Bahir —   der, s, Buch der jüdischen Mystik aus dem 12. Jahrhundert, enthält ältere Texte und gilt daher als ein frühes gnostisch kabbalistisches Dokument. (Kabbala)   Ausgabe: Das Buch Bahir, übersetzt und herausgegeben von G. Scholem (1923, Nachdruck… …   Universal-Lexikon

  • Bahir — (d.i. berühmtes Buch), kabbalistisches Buch der Juden, von welchem ein Theil, Amst. 1651 u. Berl. 1706, herauskam, soll lange in Palästina gelegen haben, wird von den Juden für die älteste unter allen rabbinischen Schriften gehalten …   Pierer's Universal-Lexikon

  • bâhir — bahir belli; besbelli; açık; apaçık …   Hukuk Sözlüğü

  • Bahir — Dieser Artikel oder Abschnitt ist nicht hinreichend mit Belegen (Literatur, Webseiten oder Einzelnachweisen) versehen. Die fraglichen Angaben werden daher möglicherweise demnächst gelöscht. Hilf Wikipedia, indem du die Angaben recherchierst und… …   Deutsch Wikipedia

  • Bahir — Provenance. Prénom d origine arabe. Signifie: brillant, resplendissant Histoire. Depuis maintenant quatorze siècles, la plupart des musulmans, de par le monde, qu ils soient asiatiques, africains, européens ou américains, ont à coeur de choisir… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • bahir — ébahir …   Dictionnaire des rimes

  • Bahir — Ba|hir 〈m.; Gen.: s; Pl.: unz.〉 Buch der Kabbala [Etym.: hebr.] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • bahir — is., hri, esk., Ar. baḥr 1) Deniz Ben o yârin çölünde kum / Bahrinde su, elinde mum. M. S. Sutüven 2) Mevlidin bölümlerinden her biri 3) ed. Aruzdaki vezin takımlarından her biri Birleşik Sözler tahtelbahir …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • Bahir — Ba|hir der; s <aus gleichbed. hebr. b’ahîr> Buch der Kabbala …   Das große Fremdwörterbuch

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”