Bah Ibrahima Caba

Ibrahima Kaba Bah

Ibrahima Kaba Bah est un enseignant retraité guinéen.

Il est né à Labé en Guinée en 1931. Il a fait ses études primaires à Labé et ses études universitaires à Nancy en France. Bah Ibrahima Caba fut membre du Syndicat des Enseignants de la République guinée. Il fut incarcéré au camp de concentration de Camp Boiro.

Professeur de Physique, Ibrahima Kaba Bah était directeur de l'école normale de Kindia (Guinée) lorsque éclata la révolte des étudiants contre le chef de l'Etat Sekou Touré, en 1961. Le dictateur fit alors fermer l'école et entama une longue politique de représailles, basée sur la thèse de l'existence d'un "complot des enseignants".

Ibrahima Kaba Bah fut arrêté et transféré au camp de concentration de Camp Boiro alors appelé Camp de Camayenne. Il fut condamné, avec les autres dirigeants syndicalistes guinéens comme Keïta Koumandian, en 1961 à la suite d'un simulacre de procès, à 6 ans de prison. Ces condamnations entrainèrent une révolte générale des élèves et étudiants guinéens qui fut réprimée dans le sang.

Libéré en 1966, Ibahima Kaba Bah fut affecté à l'Institut Polytechnique de Kankan. Arrêté brièvement lors de la grande purge de 1971, il rejoindra Labé en 1972 suite à la mort de son oncle Baldé Chaïkou, le patriarche de la famille des N'Duyèbhé de Labé. En 1974, suite à un rapport secret de Aboubacar Somparé, Bah Ibrahima Caba est affecté à l'Institut Polytechnique Gamal Abdel Nasser de Conakry où il enseigna avant d'occuper le poste de premier Directeur du Bureau Guinéen des Droits d'Auteurs

Ibrahima Kaba est l'auteur de plusieurs ouvrages en langue Pulaar, notamment des traductions des grandes oeuvres d'auteurs français. Il a écrit la biographie de Elhadj Bah Thiernö Abdourahamane, ancien ministre des affaires religieuses de Guinée.

Ibrahima Kaba Bah est retraité et vit à Labé où il assure la gestion de l'école privée de Télidjé.

Il est marié à Diallo Aminatou, professeur à la retraite et est père de 5 enfants vivants: Bah Thiernö Lamine, Bah Boubacar Caba, Bah Misbahou, Bah Khalirou et Bah Marlyatou

Ce document provient de « Ibrahima Kaba Bah ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bah Ibrahima Caba de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ibrahima Kaba Bah — Pour les articles homonymes, voir Bah. Ibrahima Kaba Bah est un enseignant retraité guinéen. Il est né à Labé en Guinée en 1931. Il a fait ses études primaires à Labé et ses études universitaires à Nancy en France. Bah Ibrahima Caba fut membre du …   Wikipédia en Français

  • Thierno Aliou — Bhoubha Ndian (Thierno Aliou Bah, né vers 1850 à Donghol Guinée AOF, décédé le 23 mars 1927 à Labé Guinée AOF)[1] fut un écrivain, un grand théologien (Islam) et un homme politique peul important du Fouta Djalon[2] …   Wikipédia en Français

  • Thierno Aliou Bhoubha Ndian — Thierno Aliou Thierno Aliou Bhoubha Ndian (Thierno Aliou Bah, né vers 1850 à Donghol Guinée AOF, décédé le 23 mars 1927 à Labé Guinée AOF) fut un écrivain, un grand théologien (Islam) et un homme politique peul important du Fouta Djalon. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Thierno aliou — Bhoubha Ndian (Thierno Aliou Bah, né vers 1850 à Donghol Guinée AOF, décédé le 23 mars 1927 à Labé Guinée AOF) fut un écrivain, un grand théologien (Islam) et un homme politique peul important du Fouta Djalon. Sommaire 1 Biographie 1.1 Ascendance …   Wikipédia en Français

  • Thierno aliou boubha ndyan — Thierno Aliou Thierno Aliou Bhoubha Ndian (Thierno Aliou Bah, né vers 1850 à Donghol Guinée AOF, décédé le 23 mars 1927 à Labé Guinée AOF) fut un écrivain, un grand théologien (Islam) et un homme politique peul important du Fouta Djalon. Sommaire …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”