Bagne de Nouvelle-Caledonie

Bagne de Nouvelle-Calédonie

De 1864 à 1924 sur l'île de Nou, toute proche de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, l'administration pénitentiaire a tenu un bagne où furent déportés de nombreux prisonniers français de métropole (environ 21 000).

Répartis en quatre classes (selon leur condamnation), ces déportés pouvaient espérer être libérés sans pour autant obtenir de retour en métropole.

Les Communards à la Nouvelle

À partir de 1872 et jusqu'aux amnisties de 1880, les insurgés de la Commune de Paris furent déportés en Nouvelle-Calédonie au bagne, sur l'île de Nou pour les forçats, sur la presqu'île de Ducos pour les déportés en enceinte fortifiée, ou encore à l'île des Pins pour les déportés simples dont certains seront autorisés à séjourner à Nouméa. On envoya aussi les insurgés de la révolte kabyle de 1871, sur l'île des Pins.
Pendant la révolte de 1878, les déportés seront utilisés par l'administration coloniale dans la répression des kanaks (voir Ataï).
Louise Michel, qui obtint, au cours de sa déportation, un poste d'institutrice à Nouméa, est une des rares à s'être intéressée à la culture kanak et à s'opposer à la répression.
Alors que les Communards bénéficièrent d'une amnistie en 1880, les Kabyles du Pacifique finirent, pour la plupart, leur vie en Nouvelle-Calédonie.

Il existe une nouvelle écrite par Émile Zola parlant du bagne : Jacques Damour

La fin du bagne

La présence du bagne est peu à peu contestée par les colons qui subissent la concurrence de la main-d'œuvre des bagnards mais aussi de l'administration pénitentiaire qui s'accapare les meilleures terres. Un nouveau gouverneur nommé en 1894, Paul Feillet, se déclare contre le « robinet d'eau sale » que constitue la transportation. Elle sera interrompue en 1897, mais les prisonniers du bagne y finiront leur vie (en 1921, ils étaient encore 2 300). Le dernier détenu a été Cheikou Cissé, tirailleur condamné en 1919 à la déportation à perpétuité, et mort à Nouméa en 1933.

Lien interne

  • Portail de la Nouvelle-Calédonie Portail de la Nouvelle-Calédonie
Ce document provient de « Bagne de Nouvelle-Cal%C3%A9donie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bagne de Nouvelle-Caledonie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bagne De Nouvelle-Calédonie — De 1864 à 1924 sur l île de Nou, toute proche de Nouméa, en Nouvelle Calédonie, l administration pénitentiaire a tenu un bagne où furent déportés de nombreux prisonniers français de métropole (environ 21 000). Répartis en quatre classes… …   Wikipédia en Français

  • Bagne de nouvelle-calédonie — De 1864 à 1924 sur l île de Nou, toute proche de Nouméa, en Nouvelle Calédonie, l administration pénitentiaire a tenu un bagne où furent déportés de nombreux prisonniers français de métropole (environ 21 000). Répartis en quatre classes… …   Wikipédia en Français

  • Bagne de Nouvelle-Calédonie — L Évasion de Rochefort (Édouard Manet) 1881 143 × 114 cm. Kunsthaus, Zurich De 1864 à 1924 sur l île de Nou, toute proche de Nouméa, en Nouvelle Calédonie, l administration pénitentiaire a tenu un bagne où furent dé …   Wikipédia en Français

  • Indonésiens de Nouvelle-Calédonie — Calédoniens indonésiens Calédoniens javanais Javanais Populations Population totale 3 985 (2009[1]) Populations significatives par régions Province Sud 3 533 …   Wikipédia en Français

  • Élections provinciales de Nouvelle-Calédonie en 2004 — Élections provinciales néo calédoniennes de 2004 Les élections provinciales de 2004 sont un scrutin territorial qui a eu lieu en Nouvelle Calédonie le dimanche 9 mai 2004. Elles ont eu pour but d élire les assemblées des trois provinces de la… …   Wikipédia en Français

  • Bagne de Nouméa — Bagne de Nouvelle Calédonie De 1864 à 1924 sur l île de Nou, toute proche de Nouméa, en Nouvelle Calédonie, l administration pénitentiaire a tenu un bagne où furent déportés de nombreux prisonniers français de métropole (environ 21 000).… …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-Caledonie — Nouvelle Calédonie Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Calédonie (homonymie). Nouvelle Calédonie …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-calédonie — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Calédonie (homonymie). Nouvelle Calédonie …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle Calédonie — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Calédonie (homonymie). Nouvelle Calédonie …   Wikipédia en Français

  • Bagne De L'île De Ré — L Île de Ré, plus exactement la citadelle de Saint Martin de Ré fut, pendant plus de 50 ans (1873 1938), le point de regroupement des condamnés aux travaux forcés avant leur départ par bateau (La Loire, le Martinière) vers la Guyane française… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”