1er régiment de tirailleurs sénégalais
1er Régiment de Tirailleurs Sénégalais
1er RTS.jpg

insigne régimentaire du 1er R.T.S

Période 18841948
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment de Tirailleurs Sénégalais
Rôle Infanterie
Inscriptions sur l’emblème Sénégal-Soudan 1890
Dahomey 1892
Côte d'Ivoire1893-1895
Madagascar 1895
Congo-Tchad 1900
1904-1913
Maroc 1908-1913
Grande Guerre 1914-1918
Guerre 1939-1945
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Fourragères aux couleurs du ruban de la Médaille Militaire
Décorations Légion d'honneur
Croix de guerre 1914-1918
4 palmes

Le 1er Régiment de Tirailleurs Sénégalais (ou 1er RTS) est un régiment français. Créé en 1884 et dissout en 1948.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 1884: Création du 1er Régiment de Tirailleurs Sénégalais
  • du 21 mars 1919, par décision le 43e Bataillon de tirailleurs sénégalais, titulaire de quatre citations à l’ordre de l’armée, se voit attribuer la fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille militaire. Formation constituée pour le conflit, le bataillon est dissous le mois suivant. Sa Croix de guerre 1914-1918 avec quatre palmes et sa fourragère sont alors transmises au 1er Régiment de tirailleurs sénégalais.
  • 1939: Devient le 1er Régiment Mobile de Tirailleurs Sénégalais.
  • 1940: Redevient 1er Régiment de Tirailleurs Sénégalais.
  • 1948: dissous puis recréé comme groupe de commandos de l'afrique occidental Française. Le 1er juillet de la même année devient le 4e Bataillon colonial de commandos parachutistes (4e BCCP). Stationné à Dakar de 1954 à 1955 dissous en 1957, devient le 7e RPIMa. Le 1er avril 1965 réorganistion des forces stationnées outre-mer au sein du 1er RIAOM, héritier du 1er régiment de tirailleurs sénégalais dont il porte son drapeau. Il sera dissous le 31 juillet 1974. Le 23e BIMA y séjour actuellement au camp Bel-Air.

Colonels/chef-de-brigade

Historique des garnisons, combats et batailles du 16er RTS

Première Guerre mondiale

1914

1915

1916

1917

1918

Entre-deux-guerres

Seconde Guerre mondiale

Fin 1944, le 1er RTS est cantonné à Dakar. Il participe à l’opération de répression de la manifestation du camp de Thiaroye[1].

De 1945 à nos jours

  • En 2006, Abdoulaye Wade, président de la République du Sénégal, finance la fabrication d’une nouvelle réplique du drapeau. Destiné à rejoindre le 21e Régiment d’Infanterie de Marine à Fréjus, régiment gardien des traditions des troupes indigènes, ce nouveau drapeau doit remplacer le drapeau du 6e RTS, largement marqué par l’usure du temps[2].

Les neuf inscriptions de batailles brodées sur la soie de l’emblème du 1er RTS, la croix de la Légion d’honneur, la croix de guerre avec quatre palmes et la fourragère aux couleurs de la médaille militaire accrochés à sa cravate, témoignent désormais à Dakar comme à Fréjus, des sacrifices consentis par les tirailleurs, les sous-officiers et les officiers, africains et français, frères d’armes, qui ont servi glorieusement au sein de l’armée française pendant plus d’un siècle

Drapeau

Il porte dans ses plis les inscriptions suivantes[3] :

fourragère aux couleurs du ruban de la médaille militaire

1er régiment de tirailleurs sénégalais.svg


Décorations

Le drapeau du 1er R.T.S est décoré de :


Décision conférant la Croix de Guerre avec quatre palmes et la Fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille Militaire au drapeau du 1er Régiment de Tirailleurs Sénégalais

«  Les Troupes Sénégalaises ont participé d'une façon particulièrement brillante aux opérations de la Grande Guerre. En plus des Sénégalais qui servaient sous nos Drapeaux au 2 août 1914, il n'a pas été recruté, de 1914 à 1918, moins de cent quatre-vingt mille militaires indigènes dans l'Ouest Africain, sur lesquels environ cent trente-cinq mille ont été transportés dans la Métropole. Nombreux sont les Bataillons Sénégalais qui ont été l'objet de citations collectives. Certains de ces Bataillons ont été supprimés. Il importe que le souvenir des hauts faits d'armes accomplis par nos Sujets Africains soit perpétué de façon concrète. […] le Drapeau du 1er Régiment de Tirailleurs Sénégalais pourrait porter la Croix de Guerre avec quatre palmes et la Fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille Militaire, distinctions conférées au 43e Bataillon de Tirailleurs Sénégalais, unité indigène à laquelle ont été attribuées les plus hautes récompenses. La Légion d'Honneur a été décernée le 14 juillet 1913 au Drapeau du 1er Régiment de Tirailleurs Sénégalais pour reconnaître et récompenser les services rendus par les Sénégalais pendant la période d'expansion coloniale succédant à la guerre de 1870-1871. La Croix de Guerre et la Fourragère viendront reconnaître et récompenser les Troupes Sénégalaises pendant la guerre actuelle. Elles symboliseront le loyalisme et le courage de nos Sujets Africains. »

— Décision conférant la Croix de Guerre avec quatre palmes et la Fourragère aux couleurs de la Médaille Militaire au drapeau du 1er Régiment de Tirailleurs Sénégalais, Ordre Général N° 46 du Général de Division Bonnier, commandant Supérieur des Troupes du Groupe de l'A.O.F., 10 Juin 1919[7]

Devise


Insigne

Case, palmier et écu au sigle 1er RTS, sur une ancre posée en biais.

Personnages célèbres ayant servi au 1er régiment de tirailleurs sénégalais


Sources et bibliographie


Notes et références

  1. Julien Fargettas « La révolte des tirailleurs sénégalais de Tiaroye », Vingtième Siècle. Revue d'histoire 4/2006 (no 92), p. 124
  2. Musée des troupes de marine, route de Bagnols en Forêt - BP 94 83608 FRÉJUS cedex
  3. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  4. Décret est signé par le président Raymond Poincaré le 23 février 1913
  5. La Légion d'Honneur a été décernée le 14 juillet 1913 au Drapeau du 1er Régiment de Tirailleurs Sénégalais pour reconnaître et récompenser les services rendus par les Sénégalais pendant la période d'expansion coloniale succédant à la guerre de 1870-187
  6. Par câblogramme 1352 du 27 mars 1919, le Ministre des Colonies a fait connaître que la Fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille Militaire avait été attribuée au drapeau du 1er Régiment de Tirailleurs Sénégalais ; à l'exclusion du personnel de ce Régiment. Dakar, le 10 juin 1919, Le Général de Division Bonnier, Commandant Supérieur des Troupes du Groupe de l'A. O. E.
  7. Armée Française, Les armées françaises d'outre-mer, Impr. nationale, 1931, v3, p.70


Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1er régiment de tirailleurs sénégalais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”