Badis al-Muzaffar

Badis ben Habus

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Badis.

Badis ben Habus[1] (? -1073) a été un émir ziride du royaume de Grenade (règne 1038-1073)

Sommaire

Biographie

En 1038, Badis succède à son père Habus à la tête du royaume de Grenade. Comme son père avant lui, il se considère d'abord comme un vassal des Hammoudides qui ont régné sur Cordoue, Malaga et Algésiras et refuse de reconnaître les derniers Omeyyades de Cordoue[2]. Pour assurer sa position, il doit éliminer la concurrence de son cousin Yiddîr et celle de l'émir d'Alméria qui convoitait la royaume[3].

Au cours de d'un règne long de trente-six ans, il doit combattre continuellement contre d'autres princes musulmans et en particulier contre le roi abbadide de Séville Abû Amr Abbad Al-Mu`tadid. Malgré cela, il parvient à étendre son domaine[2].

Badîs est le premier à faire de Grenade une capitale. Il en fonde la citadelle, bâtit des palais et l'entoure de fortifications[4]. Il s'empare de Malaga en 1053, pour lui-même ou pour le compte de son suzerain hammoudide Idrîs II al-`Âlî qui a été évincé en 1047 et rétabli en 1054[2] comme co-émir avec son cousin germain Idris III as-Sami al-Muwaffaq. Muhammad III al-Musta`li, fils d'Idrîs II al-`Âlî règne ensuite à Malaga jusqu'en 1058. En 1057, Badis occupe la ville de Malaga et l'incorpore dans ses états. La dynastie hammoudide s'éteint alors à Malaga et à Algésiras[4].

En 1065, Bologhin, le fils de Badis, décède. Badis désigne alors comme successeur son petit fils Abdallah, lui donnant la préférence avant son autre fils Maksan et avant l'aîné de ses petits fils Tamim[5].

En 1066, Samuel ibn Nagrela, le vizir juif en place depuis 1027, décède. Sa mort est l'occasion de troubles dans le royaume. Al-Mu`tadid, émir hammoudide de Séville, tente de lui prendre Malaga. Son fils Al-Mu`tamid lui prend Guadix et d'autres forteresses. Badis les reprend ensuite. Il dépossède de Jaén, son fils rebelle Maksan. Celui-ci est définitivement écarté de la succession[5].

Badis meurt en 1073. Les fils du défunt Bologhin se partagent le pouvoir entre Grenade et Malaga. Abdallah lui succède à Grenade et Tamim, lui succède à Malaga[5]. La lignée s'éteint en 1090, renversée par les Almoravides.

Précédé par Badis ben Habus Suivi par
Habus
Icone-Islam.svg Zirides du royaume de Grenade Transparent.gif
(1038-1073)
Abdallah
Muhammad III al-Musta`li (Hammoudides)
Icone-Islam.svg Zirides du royaume de Malaga (es) Transparent.gif
(1058-1073)
Tamim

Notes et références

  1. Badis ben Habus, en arabe : al-nāṣir bādīs ben ḥabūs, الناصر باديس بن حبوس surnommé An-nasir « le défenseur » (c.f. (ar) الزيريون/بنو زيري/آل زيري/الصنهاجيون).
  2. a , b  et c Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, L'Art de vérifier les dates depuis l'année 1770 jusqu'à nos jours..., vol. 2, Arthus-Bertrand, libraire, 1821 
  3. (en) 'Abd Allāh B. Buluggīn, op.cit., « Introduction », p. 15 
  4. a  et b Ibn Khaldoun, op. cit., vol. 2, « Histoire de la dynastie Sanhadjienne fondée à Grenade par Habbous-Ibn-Makcen-Ibn-Zîri. », p. 63 
  5. a , b  et c (en) 'Abd Allāh B. Buluggīn, op.cit., « Introduction », p. 16 

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Portail des Berbères Portail des Berbères
  • Portail de l’Andalousie Portail de l’Andalousie
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
Ce document provient de « Badis ben Habus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Badis al-Muzaffar de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Habbus al-Muzaffar — Habbus bin Makhsen al Muzaffar of the Zirid dynasty was ruler of Granada from 1025 1037. He was the successor to his uncle Zawi ben Ziwi. His first minister was Shmuel ha Nagid, renowned Jewish scholar. Under his rule, the prestige of the teif… …   Wikipedia

  • Muhammad ibn Zakariya al-Razi — Al Razi redirects here. For the Islamic theologian and philosopher, see Fakhr al Din al Razi. For other uses, see Razi (disambiguation). Muhammad ibn Zakariyā Rāzī Razi was the preeminent pharmacist and physician of his time. Full name Muhammad… …   Wikipedia

  • Joseph ibn Nagrela — …   Wikipédia en Français

  • Joseph ibn Naghrela — or Joseph ha Nagid (Hebrew: רבי יהוסף בן שמואל הלוי הנגיד Rabbi Yehosef ben Sh muel ha Levi han Nagid ; Arabic: ابو حسين بن النغريلة Abu Hussein bin Naghrela ) (September 15, 1035 [In his preface to one of his father s collections of Hebrew… …   Wikipedia

  • Abdallah ben Bologhin — Abdallah ben Bologhin[1] (? après 1090) surnommé Al Muzaffar[2] « le vainqueur, » est le petit fils[3] de Badis ben Habus auquel il succède comme dernier émir ziride du royaume de Grenade (règne 1073 1090) …   Wikipédia en Français

  • Zawi ibn Ziri — Zawi ibn Ziri[1] (? 1037/1038) a été le fondateur de la dynastie ziride de Grenade (règne 1012 1019). Il est le frère de Bologhin qui règne en Ifriqiya. Tous deux sont des fils de Ziri ibn Menad, l’éponyme de la dynastie ziride. Zawi a su… …   Wikipédia en Français

  • Habus ben Maksan — Habus ben Maksan[1], surnommé al Muzaffar « le vainqueur » est le second Ziride régnant à Grenade. Il succède à son oncle Zawi ben Ziri en 1019 et va régner à Grenade jusqu en 1038. Son fils Badis lui succède. Biographie L arrivée au… …   Wikipédia en Français

  • Ziríes — Mapa de los territorios dominados por la dinastía zirí hacia el año 1000 El Albayzín en …   Wikipedia Español

  • Samuel ibn Naghrela — ( he. שמואל הלוי בן יוסף הנגיד, Sh muel HaLevi ben Yosef HaNagid ; ar. أبو إسحاق إسماعيل بن النغريلة Abu Ishaq Isma il bin Naghrillah ), also known as Samuel HaNagid ( he. שמואל הנגיד, Shmuel HaNagid , lit. Samuel the Prince ), 993 1056, was a… …   Wikipedia

  • Schmuel ha-Nagid — oder Schmuel ibn Naghrela (auch Samuel Ibn Nag(h)rela, * 993 in Córdoba; † 1056) war Großwesir des Königreichs von Granada und einer der bedeutendsten jüdischen Dichter des mittelalterlichen Spanien.[1] Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”