1er regiment de chasseurs d'Afrique

1er régiment de chasseurs d'Afrique


1er régiment de chasseurs d'Afrique
Insigne du 1er RCA.JPG
Période 1er Mars 1832
Pays France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment de blindés
Rôle Cavalerie
Garnison camp de Canjuers
Devise Ubique Primus
Partout premiers ne pas subir
Inscriptions sur l’emblème Isly 1844
Balaklava 1854
Solférino 1859
San Pablo del Monte 1863
Extrême-Orient 1884-1885
Madagascar 1895
Maroc 1907-1908-1934
Flandres 1914
Uskub 1918
Montbéliard 1944
Tubingen 1945
Anniversaire Le 5 mai 1863
Guerres Guerre de Crimée
Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Fourragères Aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918
Décorations Légion d'honneur
Croix de Guerre 1914-19182 palmes
Croix de Guerre 1939-19451 palme
Mérite Militaire chérifien
Ordre serbe de Kara-Georges
Croix de Guerre serbe 1 citation
Médaille d'or de la Ville de Milan

Le 1er régiment de chasseurs d'Afrique (ou 1er RCA) est un régiment de cavalerie de l'armée française actuellement basé au camp de Canjuers où il contribue à la formation de l'arme blindée cavalerie.

Sommaire

Création et différentes dénominations

Créé le 1er mars 1832 par ordonnance royale avec 2 escadrons de chasseurs algériens ou zouaves à cheval dont 20 Turcs ayant servi sous les ordres de Joseph Vantini

Historique des garnisons, campagnes et batailles

Chasseurs d'Afrique (1842)

De 1815 à 1848

6 avril 1832 affaire d’El Ouffia premier combat

Bataille de l’Isly

Second Empire

Guerre de Crimée le 25 octobre 1854 à Balaclava dégage la cavalerie anglaise après la Charge de la brigade légère

Campagne d'Italie (1859) Solférino, embrigadé avec le 5e régiment de hussards.

Expédition du Mexique, bataille de San Pablo del Monte où périt le Commandant Aymard de Foucauld et où s'illustre le 6e escadron commandé par Oswald Bénigne de Montarby. C'est au cours de cette campagne que les chasseurs furent surnommés par les Mexicains los carcineros azules les Bouchers bleus.

1862 Intervention en Syrie pour protéger les chrétiens.

Guerre franco-prussienne Sedan 1er septembre 1870 Charge du régiment : 350 hommes tués ou disparus

insigne de chasseurs d'Afrique.

De 1871 à 1914

Première Guerre mondiale

Entre-deux-guerres

Seconde Guerre mondiale

Débarquant en Provence en septembre 1944, il participe avec ses chars Sherman à la libération du territoire national.

De 1945 à nos jours

En 1945, le régiment participe aux opérations en Algérie avant d'être dissous en 1964. Mais recréé le 10 février 1998, au camp de Canjuers dans le Var; ses traditions avaient été conservées par le 1er régiment de chasseurs à cheval, qui est désormais Thierville-sur-Meuse. Un escadron contribue également à la formation à Carpiagne.

Matériels

Deux champs de tir canon dont l'un est un parcours de 7 km de long, trois champs de tir missiles, un simulateur de tir peloton blindé (il n'en existe que 2 en France), 1 entraîneur aux techniques de tourelle Leclerc, 107 blindés (Leclerc, AMX 30 B2, AMX 10 RC, ERC 90).

Le régiment est le premier à avoir reçu le nouveau blindé de combat d'infanterie (VBCI), offrant une meilleure protection des personnels et une puissance de feu supérieur à son prédécesseur l'AMX-10 P. Doté d'un canon de 25 mm et d'une mitailleuse calibre 7,62, ce blindé, qui dispose une puissance de feu de 117 obus explosifs, 52 obus perforants et de près de 2 000 cartouches, il est équipé de caissons antimines et de protections contre les roquettes, il devrait être déployé, en 2009, sur terrains extérieurs[1].

Traditions

Devise

"Ubique Primus" "Partout premiers" ne pas subir

Insigne

Drapeau

Fourragère CG.png

Les noms des batailles s'inscrivent en lettres d'or sur l'étendard[2] :

1er régiment de chasseurs d'Afrique - drapeau.svg

Décorations

  • Lors de la campagne du Mexique, durant le second Siège de Puebla, le 5 mai 1863, le chasseur Jean Bordes (né le 6 juin 1837 à Montboyer - Charente) du 6e escadron s'empare de l'étendard des Lanciers de Durango au cours de la bataille de San Pablo del Monte et permet la victoire face à un millier de mexicains. La Légion d'honneur est alors décernée au régiment, privilège unique dans l'Arme Blindée Cavalerie. De même, le simple chasseur Bordes, ayant pris le drapeau à l'ennemi, est fait chevalier de la Légion d'honneur, le 6 mai 1863.

sa cravate est décorée de la Légion d'honneur Medaille-legion-chevalier.jpg[3].[4] de la croix de guerre 1914-1918 avec 2 palmes Photo Croix de guerre recto.jpg, de la croix de guerre 1939-1945 avec 1 palme Croix de guerre 1939-1945 (France) du Colonel brébant avec palmes de bronze et d'argent..jpg, de la médaille du mérite militaire chérifien, de l'ordre serbe de Kara-Georges de 4e rang avec glaives, de la croix de guerre serbe avec une citation à l'ordre de l'armée puis de la médaille d'or de la ville de Milan.

Il porte la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918.

Chant

Chefs de corps

  • 1832 colonel de Schauenbourg
  • 1838 colonel Thierion
  • 1839 colonel Le Pays de Bourjoly
  • 1840 colonel Korte
  • 1843 colonel Martin de Bourgon
  • 1845 colonel Richepance
  • 1851 colonel Cassaignolles
  • 1852 colonel de Ferrabouc
  • 1855 colonel de Salignac-Fénelon
  • 1859 colonel de Montalembert 9/1859 mort 2 mois après de choléra pendant l'expédition du Maroc
  • 1859 colonel Reinaud Boulogne de Lascours
  • 1864 colonel Jean-Auguste Margueritte
  • 1866 colonel Clicquot de Mentque (tué à Sedan lors de la charge)
  • 1871 colonel Rouher
  • 1874 colonel Palanque
  • 1876 colonel Donnay
  • 1879 colonel Brunetière
  • 1883 colonel Vuillemot
  • 1886 colonel Bonnefous
  • 1892 colonel de Chalendar
  • 1896 colonel de Laforcade
  • 1998 colonel Jean-François Collot d'Escury (1998-1999)
  • 1998 colonel Daniel Postec (1998-2000)
  • 2000 colonel Robert Herubel (2000-2002)
  • 2002 colonel Jean-Pierre Fritsch (2002-2004)
  • 2004 colonel Bruno Lacarrière (2004-2006)
  • 2006 colonel Olivier Sastre (2006-2008)
  • 2008 colonel Richard Lakin

(*) Officier qui devint par la suite général de brigade (**) Officier qui devint par la suite général de division (¤) Officier qui devint par la suite maréchal

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment

Personnalités ayant servi au sein du régiment

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sources et bibliographie

  • Fernand Hue, Aventures de cinq chasseurs d'Afrique au Mexique, les Bouchers bleus, roman historique. SFIL
  • Fernand Hue, Histoire du 1er régiment de chasseurs d'Afrique - H. Lecène et H. Oudin Éditeurs Paris 1889
  • Le 1er régiment de chasseurs d'Afrique - campagne contre l'Allemagne et Autriche-Hongrie, 12 août 1914 - 31 août 1919, Paris, Lavauzelle, 1920, 80 p.
  • Historique du 1er régiment de chasseurs d'Afrique de 1832 à 1964, Coêtquidan, Presse de l'EMI, 1964, 136 p.

Notes et références

  1. Article du Ouest France du jeudi 20 novembre 2008
  2. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  3. En 1859, lors de la bataille de Magenta, Napoléon III décide que les régiments ayant pris un drapeau à l'ennemi pourront être décorés de la Légion d'Honneur. Le 2e Zouaves est ainsi le premier à recevoir la légion d'Honneur le 4 juin 1859. Suivront ensuite les 51e, 57e, 76e et 99e de ligne, le 3e Zouaves, le 3e RTA, le 1e Chasseurs d'Afrique et le Drapeau des chasseurs (unique pour l'ensemble des bataillons)
  4. Histoire de l'armée française, Pierre Montagnon, éditions Pygmalion, 1997


  • Portail du monde équestre Portail du monde équestre
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « 1er r%C3%A9giment de chasseurs d%27Afrique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1er regiment de chasseurs d'Afrique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1er régiment de chasseurs d'Afrique — Période 1er Mars 1832 Pays …   Wikipédia en Français

  • 3e regiment de chasseurs d'Afrique — 3e régiment de chasseurs d Afrique Le 3e régiment de chasseurs d Afrique (ou 3e RCA) fut créé le 1er février 1833 à Bône en Algérie, suite à une décision royale du 27 novembre 1832, avec les effectifs des 7e et 8e escadrons du 1er régiment de… …   Wikipédia en Français

  • 3e régiment de chasseurs d'Afrique — Le 3e régiment de chasseurs d Afrique (ou 3e RCA) fut créé le 1er février 1833 à Bône en Algérie, suite à une décision royale du 27 novembre 1832, avec les effectifs des 7e et 8e escadrons du 1er régiment de chasseurs d Afrique. Il a été dissous… …   Wikipédia en Français

  • 12e régiment de chasseurs d'Afrique — 12e régiment de chasseurs d’Afrique Insigne régimentaire du 12e RCA Période 1941 – 1963 …   Wikipédia en Français

  • 9e regiment de chasseurs d'Afrique — 9e régiment de chasseurs d Afrique 9e régiment de chasseurs d Afrique Période 1er juillet 1941 – 1er octobre  …   Wikipédia en Français

  • 9e régiment de chasseurs d'Afrique — 9e régiment de chasseurs d Afrique …   Wikipédia en Français

  • 4e régiment de Chasseurs d'Afrique — Insigne régimentaire du 4e RCA Période 1839 – 1962 …   Wikipédia en Français

  • 4e régiment de chasseurs d'Afrique — Insigne régimentaire du 4e RCA Période 1839 – …   Wikipédia en Français

  • 5e regiment de chasseurs d'Afrique — 5e régiment de chasseurs d Afrique Le 5e régiment de chasseurs d Afrique (ou 5e RCA) est un régiment de cavalerie de l armée française créé en Algérie en 1887 . 5e régiment de chasseurs d Afrique …   Wikipédia en Français

  • 5e régiment de chasseurs d'Afrique — Le 5e régiment de chasseurs d Afrique (ou 5e RCA) est un régiment de cavalerie de l armée française créé en Algérie en 1887 . 5e régiment de chasseurs d Afrique …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”