Backa Palanka

Bačka Palanka

Bačka Palanka
Бачка Паланка
Blason
[[Image:|100px|center|Drapaeau]]
Héraldique Drapeau

L'église Saint-Jean-Baptiste à Bačka Palanka (XVIIIe siècle)
L'église Saint-Jean-Baptiste à Bačka Palanka (XVIIIe siècle)

Latitude
Longitude
45° 15′ 03″ Nord
       19° 23′ 31″ Est
/ 45.2508, 19.3919
 
Pays Serbie Serbie
Partie / Province Voïvodine
Région Bačka
District Bačka méridionale
Municipalité Bačka Palanka
Code Postal 21 400
Altitude
Superficie
Population (2002) 29 449 hab.
Densité de population Erreur d’expression : opérateur round inattendu hab/km2
Gentilé
Maire
Mandat en cours

Divers
Site Web Site de Bačka Palanka
Carte de la Serbie
Bačka Palanka
Municipalité de Bačka Palanka
Superficie 579 km2
Population (2002) 60 966 hab.
Densité de population 105,3 hab/km2
Président
Mandat en cours
Dragan Bozalo
2008-2012
Site Web Site officiel de la municipalité de Bačka Palanka

Bačka Palanka, en serbe cyrillique Бачка Паланка, en slovaque Báčska Palanka, en hongrois Bácspalánka, en allemand Plankenburg et en turc Küçük Hisar, est une ville et une municipalité de Serbie situées dans la province autonome de Voïvodine, sur la rive gauche du Danube. Elles font partie du district de Bačka méridionale. En 2002, la ville comptait 29 449 habitants et la municipalité dont elle est le centre 60 966[1].

Le nom de Bačka Palanka peut se traduire par « Le Plessis de la Bačka » ou Le « Plessis en Bačka ».

Sommaire

Géographie

Histoire

Les fouilles archéologiques ont montré que la région de Bačka Palanka était déjà habitée à la Préhistoire. On y a trouvé des objets remontant à l'âge de la pierre, à l'âge du bronze et à l'âge du fer. Des vestiges ont été également retrouvés, datant de l'Empire romain.

En 1486, une localité est pour la première fois mentionnée à proximité de la ville d'Ilok : elle s'appelait Iločka. Au début du XVIe siècle, elle faisait partie du domaine d'un certain Lovro Iločki, duc de Syrmie. Elle fut détruite par les Ottomans après la bataille de Mohács en 1526. Elle fut reconstruite et devint une petite forteresse ottomane appelée Palanka (Plessis en turc).

En 1687, Palanka devint autrichienne et de nombreux Serbes orthodoxes vinrent s'y installer. En 1699, les Turcs quittèrent Palanka.

De 1702 à 1744, la ville servit à des fins militaires. Entre 1765 et 1770, une ville nommée Nova Palanka fut établie à deux kilomètres de Palanka et une autre ville, Nemačka Palanka, la « Palanka allemande », fut fondée en 1783, avec un peuplement germanique. Les trois cités furent réunies au XIXe siècle sous le nom de Bačka Palanka.

Le développement industriel de Palanka commença en 1765, avec l'installation d'une briquetterie. La ville se dota d'une poste en 1828 et, en 1875, y fut ouverte une des premières bibliothèques de Voïvodine. En 1886, la première école publique ouvrit ses portes.

Dans les années 1990, environ 5 000 personnes, venues de Croatie et de Bosnie-Herzégovine s'y intallarèrent à cause des guerres de Yougoslavie.

Localités de la municipalité de Bačka Palanka

Certaines localités de la municipalité sont situées sur la rive gauche du Danube, dans la région de la Bačka :

La municipalité de Bačka Palanka en Serbie

Deux localités sont situées sur la rive droite du Danube, en Syrmie (Srem) :

Bačka Palanka est officiellement classée comme une « localité urbaine » (en serbe : градско насеље et gradsko naselje) ; toutes les autres localités sont considérées comme des « villages » (село/selo).

Démographie

Ville

Évolution historique de la population dans la ville

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002
12 830 13 625 16 475 21 104 25 001 26 780 29 449[1]

En 2008, la population de Bačka Palanka était estimée à 30 917 habitants[2].

Pyramide des âges de la ville (2002)

Répartition de la population par nationalités dans la ville (2002)

Municipalité

Répartition de la population par nationalités dans la municipalité (2002)

La plupart des localités possèdent une majorité de peuplement serbe, à l'exception de Pivnice qui possède une majorité de Slovaques.

Politique

Pendant de nombreuses années, Zvezdan Kisić, membre du Parti socialiste de Serbie, fut le maire de la ville et le président de la municipalité.

Élections locales de 2004

Aux élections locales de 2004, l'Assemblée municipale était composée de la manière suivante :

Parti Sièges
Parti radical serbe 16
Parti démocratique 9
Parti socialiste de Serbie 6
Parti démocratique de Serbie 4
Mouvement Force de la Serbie 3
Mouvement Renouveau de la Serbie 2
Liste « Citoyens de Pivnice » 2

Sport

La municipalité de Bačka Palanka possède un club de football, le FK ČSK Pivara Čelarevo.

Tourisme

Bačka Palanka est une cité qui attire de nombreux touristes. Sur le territoire de la municipalité se trouvent quatre espaces protégés : les réserves naturelles de Karađorđevo et de Bagremara, le parc naturel de Tikvara et le monument naturel du parc du château de Čelarevo[5].

Le municipalité compte 33 sites archéologiques. À Bačka Palanka se trouve l'église Saint-Jean-Baptiste ; cette église, qui date du XVIIIe siècle est l'une des plus anciennes de Voïvodine.

Économie

L'industrie s'est développée à Bačka Palanka à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Une briquetterie a ouvert ses portes en 1765 et une usine de tabac fut créée l'année suivante. En 1974, le Pont de la jeunesse fut construit pour relier Bačka Palanka et Ilok. Aujourd'hui, la municipalité est à la fois une région agricole et un centre industriel. Les industries principales y sont l'agro-alimentaire, la métallurgie, l'industrie textile, l'électronique et la production de machines. Les usines les plus importantes ont pour nom Sintelon, Tarkett, Nectar, Čelarevo Brewery, Marina, Majevica, Žitoprodukt, Budućnost etc. Sintelon est spécialisée dans la production de revêtements de sols ; à travers ses filiales et ses projets de coentreprise, elle propose des tapis, des moquettes, du linoleum, du mélaminé et du parquet[6] ; l'entreprise entre la composition du BELEXline, l'un des trois indices de la Bourse de Belgrade[7].

Personnalités

  • Nataša Janić
  • Dragan Zorić
  • Milan Janić
  • Žarko Šešum
  • Milan Kurepa
  • Ratko Nikolić
  • Dragan Sudžum
  • Kalman Konrad
  • Sanja Papić
  • Vojislav Brajić
  • Aleksandar Rađenović - Lepi
  • Goran Rađenović

Jumelages

Notes et références

Notes

  1. a  et b (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  2. (fr) Bačka Palanka sur http://gazetteer.de, World Gazetteer. Consulté le 30 juillet 2008
  3. Population par âge (Serbie)
  4. a  et b (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  5. (en) Protected natural assets in the municipalité of Bačka Palanka sur http://www.toobap.org.yu, Site de l'Office du toursime de Bačka Palanka. Consulté le 1er août 2008
  6. (en) Sintelon a.d. Backa Palanka sur http://finance.google.com, Google finance. Consulté le 27 juin 2008
  7. (sr) BELEXline sur http://www.belex.rs, 4 juin 2008, Site officiel de la Bourse de Belgrade. Consulté le 27 juin 2008 - Liste des entreprises du BELEXline

Références

  • Slobodan Ćurčić, Broj stanovnika Vojvodine, Novi Sad, 1996.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

Informations

Données géographiques

  • Portail de la Serbie et du peuple serbe Portail de la Serbie et du peuple serbe
Ce document provient de « Ba%C4%8Dka Palanka ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Backa Palanka de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bačka Palanka — Бачка Паланка   Municipality and Town   View of Bačka Palanka from Ilok fortress …   Wikipedia

  • Bačka Palanka — Бачка Паланка Héraldique …   Wikipédia en Français

  • Backa Palanka — Бачка Паланка Bačka Palanka Bácspalánka Báčska Palanka …   Deutsch Wikipedia

  • Bačka Palanka — Бачка Паланка Bačka Palanka Bácspalánka Báčska Palanka …   Deutsch Wikipedia

  • Backa Palanka — Original name in latin Baka Palanka Name in other language Alt Palanka, Bachka Palanka, Bachka palanka, Bachka Palanka, Backa Palanka, Baka Palanka, Deutsch Palanka, Gorad Bachka Palanka, Nemet Palanka, Nova Palanka, Nmet Palnka, Opalanka,… …   Cities with a population over 1000 database

  • Bačka Palanka — Sp Bãčka Pãlanka Ap Бачка Паланка/Bačka Palanka L Serbija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Bačka Palanka — Bačka Pạlanka   [ baːtʃka ], Stadt in der Provinz Wojwodina, Serbien, Jugoslawien, am linken Donauufer, 26 700 Einwohner; überwiegend Serben, starke ungarische Minderheit;   Wirtschaft:   Hanf , Jute , Nahrungsmittel , chemische Industrie und… …   Universal-Lexikon

  • Sintelon Backa Palanka — Sintelon Bačka Palanka Logo de Sintelon a.d. Bačka Palanka Création 1884 Dates clés 1946 : nationalisation 1990 : privatisation …   Wikipédia en Français

  • Sintelon Bačka Palanka — Logo de Sintelon Bačka Palanka Création 1884 Dates clés 1946 : nationalisation 1990 : privatisation …   Wikipédia en Français

  • Karađorđevo (Bačka Palanka) — Pour les articles homonymes, voir Karađorđevo. Karađorđevo Карађорђево …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”