Back to the golden age

Back to the Golden Age

Back to the Golden Age
Écran titre du jeu

Éditeur Ubi Soft
Développeur Power Concept
Concepteur Laurent Lichnewsky (programmeur)
T. Chetcuti (graphiste)
G. Briffaud (graphiste)
Alexis Smadja-Felous (musique et sons)
R. Briffaud (scénario)
O. Guillerminet (compactage)

Date de sortie 1990
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Amstrad CPC, Atari ST
Média Disquette
Langue Français ou Anglais
Contrôle Clavier ou joystick

Back to the Golden Age est un jeu vidéo d'Action-RPG, édité par Ubi Soft et sorti en 1990. Il s'agit d'un jeu d'exploration dans un univers de type Heroic fantasy permettant au joueur de visiter de nombreuses régions et de mener un certain nombre de combats en vue de libérer le royaume d'un tyran.

C'est également la première et dernière production du développeur Power Concept. Parmi le catalogue d'Ubi Soft, Back to the Golden Age est l'un des titres les plus confidentiels, en partie à cause du fait que malgré sa date de sortie, aucune version Amiga ou Dos ne vit le jour alors même que ces supports étaient assez plébiscités des joueurs durant cette période.

Sommaire

Scénario

Le royaume d'Euroland devait sa grandeur et sa prospérité à une organisation théocratique, Ase, régie par un mage qui tenait sa puissance de quatre Edres qui lui permettait de capter l'énergie universelle.

Sous l'influence de ce mage, trois prêtres, détenant chacun un Edre, imposaient le respect et l'obéissance en son nom. Par l'interrogation des quatre Edres, le mage appris que ces prêtres asservissaient la population et remettaient secrètement en vigueur une ancienne religion ainsi que le vampirisme.

Les trois prêtres s'affrontèrent pour mettre la main sur tous les Edres et de ce combat, seul le plus cruel, Daimon, sorti vainqueur. Une légende parlait d'une personne capable de le renverser, il fit alors tuer tous les jeunes entre 10 et 20 ans.

Cependant, un enfant du nom de Zad naquit et grandit dans un petit village oublié. Elevé par un des trois anciens prêtres jusqu'au jour où son mentor lui confia ces pouvoirs, la mission de Zad est de retrouver les trois Edres restantes afin de renverser Daimon et ainsi, restaurer la paix dans le royaume[1].

Système de jeu

Début du jeu.

Back to the Golden Age se présente sous la forme d'un Action-RPG à la troisième personne. Le joueur dirige Zad sous l'apparence d'un chevalier disposant d'une armure et d'une épée. Le concept repose sur un nombre de combats importants au corps à corps et en temps réel, la recherche de clefs, d'artéfacts ainsi que l'amélioration de notre équipement. Caché dans un coffre ou laissé à terre après la mort de l'ennemi, les bourses renferment de l'argent qui peut être utilisé dans les armureries et les auberges.

Plusieurs types d'arme blanche ou de jet sont disponibles ainsi que plusieurs boucliers. Différents aliments peuvent être consommer sur place ou emmener avec nous. Zad a également la possibilité d'utiliser la magie mais les sorts ne peuvent pas s'acheter, il faut les apprendre en tombant dessus au détour d'un couloir ou après avoir vaincu un personnage important. Pour apprendre leur fonction, il est nécessaire de les utiliser ou de trouver une définition dans un vieux parchemin.

Magasin.

La progression se fait écran par écran en commençant par un village pour ensuite s'engouffrer dans une forêt, une ville, les grottes et encore d'autres lieux pour nous permettre de multiplier les rencontres, les expériences et apprendre de nouveaux sorts avant le combat final contre Daimon.

La partie supérieure occupe les trois quarts de l'écran pour représenter la fenêtre de jeu. Le type de représentation est en 2D, vue de profil et Zad peut effectuer des mouvements classiques à ce type de jeu tel que sauter, se baisser, frapper l'adversaire au moyen d'une arme blanche ou de jet et se protéger grâce à son bouclier. La partie inférieure de l'écran se compose d'un inventaire pour six objets, d'une jauge d'énergie et de magie, d'un voyant indiquant si un sort a été mis en rune, du nombre d'Edres en sa possession, du montant de sa bourse, du nombre de flèches pour l'arbalète ainsi que d'une représentation de son arme blanche et de son bouclier si l'on désire en changer. A noter que le joueur peut ramasser jusqu'à quatre objets similaires par case soit un total de 24 objets pouvant être portés.

Pour activer un sort, le joueur doit trouver le livre des sorts, l'ouvrir et sélectionner un sors. A ce moment là, le sort sélectionné est mise en rune, autrement dit, il est prêt à l'emploi. La mise en rune se matérialise dans la partie inférieure de l'écran par une icône représentant un éclair jaune.

La sauvegarde est possible en cours de partie à condition d'avoir formaté une disquette au préalable[2].

Portage

Version Amstrad CPC en mode 1 quatre couleurs

Initialement développé sur Atari ST en 1990, Back to the Golden Age est porté sur Amstrad CPC l'année suivante. Pour gagner de l'espace mémoire, des éléments de la version originale ont été supprimés, sculptures, monuments, forêts. Enfin, l'agencement des niveaux est différent.

Auteur de l'adaptation
Sur Amstrad CPC Ali Ibrahim Rachid

Réception

Critiques de la presse
Publication Note
FR Joystick (sur Amstrad CPC) 86 %[3]
FR Amstrad Cent Pour Cent (sur Amstrad CPC) 84 %[4]
FR Gen4 (sur Atari ST) 76 %[5]
FR Tilt (sur Atari ST) 65 %[6]

L'accueil réservé fut assez tiède, l'Action-RPG n'ayant jamais vraiment percé sur micro-ordinateur. Concernant la prise en main du personnage, le magazine Gen4 souligne « un maniement très simple » et décrit la durée de vie comme quelque chose « d'assez immense »[5]. Alain Huhgues-Lacour de Tilt trouve « l'aspect aventure assez riche »[6].

Pas totalement convaincu, Alain Huhgues-Lacour note que Back to the Golden Age lui « fait beaucoup penser à Targhan ». Il trouve par ailleurs les combats « pas toujours passionnants ».

Notes et références

  1. Manuel du jeu, p. 3-4
  2. Manuel du jeu
  3. « Test de Back to the Golden Age sur Amstrad CPC », dans Joystick, novembre 1991, p. 220 (ISSN 1145-4806) [texte intégral] 
  4. Robby, « Test de Back to the Golden Age sur Amstrad CPC », dans Amstrad 100%, novembre/décembre 1991, p. 74 [texte intégral] 
  5. a  et b « Test de Back to the Golden Age sur Atari ST », dans Gen4, octobre 1990, p. 36 [texte intégral] 
  6. a  et b Alain Huhgues-Lacour, « Test de Back to the Golden Age sur Atari ST », dans Tilt, octobre 1990, p. 98 [texte intégral] 

Annexes

Médias externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo
  • Portail de la fantasy et du fantastique Portail de la fantasy et du fantastique
Ce document provient de « Back to the Golden Age ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Back to the golden age de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Back to the Golden Age — Éditeur Ubi Soft Développeur Power Concept …   Wikipédia en Français

  • The Golden Age (play) — The Golden Age is a play written by Australian writer and playwright Louis Nowra. It is based on the story that Nowra heard from an academic about a strange group of people in the wilds of South West Tasmania just before World War 2 . [Preface to …   Wikipedia

  • The Golden Age of Looney Tunes — is a series of VHS tapes and laserdiscs, released by MGM/UA Home Video, as part of a deal with Turner Entertainment Co.. These films are currently being re released by Warner Home Video in the Looney Tunes Golden Collection.Volume 1Side 1 1930 S… …   Wikipedia

  • The Golden Age of Comedy — was a compilation of silent comedy films (fromthe Mack Sennett and Hal Roach studios),released in 1957, written and produced by Robert Youngson. Youngson had previously produced several award winning short documentaries beforehand, and this was… …   Wikipedia

  • The Golden Age of Wireless — Infobox Album Name = The Golden Age of Wireless Type = Album Artist = Thomas Dolby Released = March 1982 Recorded = 1981 Genre = New Wave Length = 42:29 Label = Venice in Peril, Capitol EMI Producer = Thomas Dolby, nowrap|Tim Friese Greene… …   Wikipedia

  • Back to the Future — This article is about the first film in the trilogy. For the trilogy as a whole, see Back to the Future trilogy. Back to the Future …   Wikipedia

  • The Golden Age of Ballooning — Filmdaten Originaltitel The Golden Age of Ballooning Produktionsland Großbritannien …   Deutsch Wikipedia

  • Tutankhamun and the Golden Age of the Pharaohs — is a traveling exhibition showing the artifacts from Pharaoh Tutankhamun’s tomb as well as items from other ancient Egyptian Pharaohs’ tombs. The exhibition was launched in 2005, by Egypt s Supreme Council of Antiquities, together with Arts and… …   Wikipedia

  • Riders in the Sky Live from the Golden Age of Riders Radio Theater — Infobox Album Name = Live from the Golden Age of Riders Radio Theater Type = studio Longtype = Artist = Riders in the Sky Released = 2006 Recorded = Genre = Western Length = Label = Riders Radio Records Producer = Reviews = Last album = (2004)… …   Wikipedia

  • Golden age — The term Golden age is best known from Greek mythology and legend but can also be found in other ancient cultures (see below). It refers either to the highest age in the Greek spectrum of Iron, Bronze, Silver and Golden ages, or to a time in the… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”