Back in the USSR

Back in the U.S.S.R.

Back in the U.S.S.R.
Chanson par The Beatles
extrait de l’album The Beatles
Sortie Royaume-Uni 22 novembre 1968
Enregistrement 23 et 23 août 1968
Studios EMI
Durée 2:43
Genre(s) Rock 'n' roll
Auteur(s) John Lennon et Paul McCartney
Producteur(s) George Martin
Label Apple
Pistes de The Beatles
Dear Prudence

Back in the U.S.S.R. est une chanson du groupe britannique The Beatles. Entièrement écrite par Paul McCartney[1] (mais créditée Lennon/McCartney), elle ouvre l'album The Beatles, dit « album blanc », sorti en novembre 1968.

Sommaire

Composition

Lors de leur stage de méditation en Inde, les Beatles côtoient d'autres artistes en vogue, dont Mike Love des Beach Boys. Celui-ci fait un jour une remarque à Paul McCartney : « Tu ne crois pas qu'il serait plutôt amusant de faire une version soviétique de Back in the U.S.A. ? ». McCartney a finalement suivi son conseil, puisqu'il écrit Back in the U.S.S.R.[2].

Dans cette chanson, Paul McCartney raconte à la première personne l’histoire d’un homme qui rentre en U.R.S.S. à bord d’un avion de la compagnie aérienne BOAC, en provenance de Miami Beach. Il évoque la beauté des femmes soviétiques, le son du balalaïka et le plaisir de revenir sur sa terre natale.

Cette chanson est une parodie de Back in the U.S.A. de Chuck Berry et de California Girls des Beach Boys, et contient également une référence à Georgia on My Mind de Hoagy Carmichael. Mais alors que Georgia on My Mind fait référence indifféremment à une femme appelée Georgia ou à l'État américain de Géorgie, Paul McCartney, lui, parle de la République socialiste soviétique de Géorgie.

Le titre pourrait aussi être un jeu de mot parodiant la campagne « I’m Backin’ Britain » (« je soutiens le Royaume-Uni ») du Premier ministre britannique Harold Wilson, déformé en « I’m back in (backin’) the U.S.S.R. » dans la chanson[réf. nécessaire].

Dans une interview de 1984 pour le magazine Playboy, Paul McCartney revient sur Back in the U.S.S.R., en l'évoquant comme une « main tendue, pour les gens qui nous aiment là-bas, même si leurs chefs au Kremlin ne nous aiment sans doute pas »[1]. Pourtant, même si, officiellement, les communistes considéraient les Beatles comme représentatifs de la décadence du capitalisme[2], le titre déclenche rapidement l’hostilité des milieux conservateurs américains. De leur côté, ils citent le titre comme une preuve de la propagande communiste des Beatles[3], notamment à cause du vers « Tu ne connais pas ta chance, mon gars, d'être de retour en URSS » (« You don't know how lucky you are, boy, Back in the USSR »). Un autre titre de l'album blanc est jugé communiste, Piggies de George Harrison[2].

Enregistrement

Durant les sessions de l'« album blanc », les quatre Beatles travaillent la plupart du temps séparément, ce qui permet de maintenir à un minimum les tensions au sein du groupe. Cependant, les choses s'enveniment le 22 août 1968, pendant l'enregistrement de la chanson, et Ringo Starr s'en va, excédé, estimant qu'il ne parvient pas à jouer de la bonne façon[1], et se sentant (de façon erronée) isolé par rapport à ses trois camarades[4]. Starr décide de partir en vacances en Sardaigne, et c'est à ce moment qu'il compose Octopus's Garden, qui paraîtra sur Abbey Road en 1969[4].

Back in the U.S.S.R. est ainsi enregistrée sans lui[5], les 22 et 23 août 1968[6]. Les parties de batterie sont essentiellement assurées par Paul McCartney, bien que John Lennon et George Harrison aient également joué de l'instrument sur ce morceau (audibles dans le canal gauche du mix stéréo). Lennon joue aussi de la basse à six cordes[1]. Enfin, des bruitages d'avions sont ajoutés.

Ringo Starr revient le 4 septembre 1968 pour le tournage des vidéos promotionnelles de Hey Jude et Revolution, les deux chansons du 45 tours. Le lendemain, le groupe est au complet pour enregistrer While My Guitar Gently Weeps. Ringo Starr, qui découvre sa batterie couverte de fleurs dans le studio 2, avait précédemment reçu un télégramme des autres Beatles : « Tu es le meilleur batteur du monde, reviens ! »[4].

Personnel

Reprises

Paul McCartney l'interprète également en solo et s'en est inspiré pour le titre de ses deux albums live Back in the U.S. et Back in the World.

Notes et références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Back in the U.S.S.R. ».
  1. a , b , c  et d (en) Notes sur The Beatles (album blanc) sur The Beatles Interview Database [lire en ligne]
  2. a , b  et c (fr) Steve Turner, L’Intégrale Beatles: les secrets de toutes leurs chansons [« A Hard Day’s Write »], Hors Collection, 1999 (ISBN 2-258-06585-2), p. 150-151 
  3. Richie Unterberger, « Back in the USSR Review », Allmusic. Consulté le 9/06/2008
  4. a , b  et c (fr) Collectif, The Beatles Anthology, Seuil, 2000 (ISBN 2-02-041880-0) 
  5. Dear Prudence, la seconde piste de l'album, est également enregistrée sans Ringo Starr.
  6. Back in the USSR sur Yellow-sub.net. Consulté le 9/06/2008


  • Portail des Beatles Portail des Beatles
Ce document provient de « Back in the U.S.S.R. ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Back in the USSR de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • The Man in the High Castle —   …   Wikipedia

  • Collectivization in the Soviet Union — was a policy pursued under Stalin between 1928 and 1940. The goal of this policy was to consolidate individual land and labour into collective farms (Russian: колхоз, kolkhoz, plural kolkhozy). The Soviet leadership was confident that the… …   Wikipedia

  • Deportation of Koreans in the Soviet Union — Deportation of Koreans in the Soviet Union, originally conceived in 1926, initiated in 1930, and carried through in 1937, was the first mass transfer of an entire nationality based on their ethnicity to be committed by the Soviet Union.[1] Almost …   Wikipedia

  • Human rights in the People's Republic of China — Human rights in China redirects here. For the non governmental organization, see Human Rights in China (organization). People s Republic of China This article is part of the series: P …   Wikipedia

  • Education in the Soviet Union — Soviet education was organized in a highly centralized government run system. Its advantages were total access for all citizens and post education employment. The Soviet Union recognized that the foundationof their system depended upon complete… …   Wikipedia

  • History of Soviet and Russian espionage in the United States — Since the late 1920s, the Soviet Union, through its OGPU and NKVD intelligence services, used Russians and foreign born nationals as well as Communist and left leaning Americans to perform espionage activities in the United States.Haynes, John… …   Wikipedia

  • History of the Jews in the United States — The history of the Jews in the United States has been influenced by waves of immigration primarily from Europe, inspired by the social and economic opportunities of the United States of America and fueled by periods of anti Semitism and… …   Wikipedia

  • Timeline of events in the Cold War — Part of a series on the History of the Cold War Origins of the Cold War World War II …   Wikipedia

  • Hedgehog in the Fog — Infobox Film name = the pie meat caption = The hedgehog and bearcub are counting the stars. The Bear cub was talking and talking, ...because... if not you, who else would count the stars? And the Hedgehog was thinking, Isn t it wonderful that we… …   Wikipedia

  • Anti-French sentiment in the United States — is the manifestation of Francophobia by Americans. It signifies a consistent hostility towards the government, culture, and people of France that employs stereotypes.Understanding anti French sentimentsAs with any foreign country phobia ,… …   Wikipedia

  • Censorship in the United Kingdom — has a long history with variously stringent and lax laws in place at different times, although a much more liberal approach has been taken in recent years.George OrwellGeorge Orwell wrote several articles on censorship including an item titled… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”