Baby sitter

Nourrice

Une nourrice (familièrement appelée nounou) ou assistante maternelle est une femme qui s'occupe contre rémunération d'un ou plusieurs jeunes enfants qui ne sont pas les siens sur une durée limitée dans le temps.

Au Québec, on parle de gardienne d'enfants ou plus officiellement de garde en milieu familial.

En Belgique et en France, les nourrices ont un statut particulier qui s'appelle assistante maternelle et qui nécessite un agrément et une formation spécifique. Une assistante maternelle accueille chez elle de manière non permanente, et moyennant rémunération, un ou plusieurs enfants dont les parents travaillent ou sont à la recherche d'un emploi. C'est en France le mode de garde le plus employé, par choix ou par nécessité mais ce n'est que récemment que cette profession a été organisée dans un cadre statutaire précis.

En France, les assistantes maternelles sont agrées et contrôlées par la Protection maternelle et infantile.

Sommaire

Historique

Louix XIV et sa nourrice

Avant l'apparition du lait artificiel, il était courant de faire appel à une nourrice, si la mère ne pouvait pas allaiter. De même, il était courant de faire appel à une nourrice en cas de naissances multiples. Les nourrices étaient soit logées chez leur employeur, soit elles logeaient chez elles où elles ramenaient l'enfant.

Dans la noblesse, il était courant de donner l'enfant à une nourrice afin de permettre à la mère d'enfanter de nouveau plus tôt et de s'assurer un héritier. De même, certaines légendes avancaient que l'allaitement maternel était néfaste pour l'enfant.

Historiquement, les nourrices existent depuis l'Antiquité.

Mahomet fut confié à une nourrice conformément à la tradition des familles nobles dont il était issu.

Au Moyen Âge, l'allaitement par nourrice portait le nom d'allaitement mercenaire.

Au Québec

Au Québec, on parle officiellement de "Service de garde en milieu familial"[1], mais le terme de "Gardienne d'enfants" est régulièrement utilisé.

Des "bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial" sont responsables de coordonner, contrôler et soutenir les services de garde éducatifs offerts par les responsables d’un service de garde (RSG) en milieu familial[2].

En France

L'Assistante maternelle est l'un des cinq modes de garde d'enfant subventionné par l'état (voir PAJE).

Statut professionnel

Il est maintenant défini par la loi du 27 juin 2005[3] relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux. Auparavant, il était régit par les lois 77-505 du 17 mai 1977 puis 92-642 du 12 juillet 1992.

Concernant les assistantes maternelles directement employées par les parents, une convention collective nationale[4] a été signée le 1er juillet 2004, un an avant la parution de la dernière loi, ce qui ne paraît pas logique mais traduit l'impatience des intéressés devant la lenteur, et la faible motivation, des acteurs du processus législatif.

Évolution

L'intitulé de la loi de 2005 ne rend pas compte d'une réalité : cette profession est essentiellement féminine, c'est celle des "nounous", anciennement "nourrices" ou "gardiennes" (c'est toujours leur nom en Belgique). Elle distingue maintenant nettement 2 professions :

  • les assistant(e)s maternel(le)s, qui accueillent des enfants confiés par leurs parents à la journée, salarié(e)s par eux ou par des organismes privés ou des collectivités territoriales (crèches familiales) ;
  • les assistant(e)s familiaux (familiales), qui accueillent les enfants qui ne peuvent demeurer dans leur propre famille et qui sont placés soit à la demande des parents, soit par décision judiciaire.

Situation dans l'ensemble des dispositifs

La profession d'assistante maternelle s'articule avec les autres pratiques d'Accueil du Jeune Enfant - PAJE.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Wiktprintable without text.svg

Voir « nounou » sur le Wiktionnaire.

Notes et références

Drapeau de la France
 v ·  · m 
Accueil du jeune enfant en France
Les instances : Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité | Caisse d'allocations familiales | Protection maternelle et infantile
Les fonctions : Directeur | Éducateur de jeunes enfants | Infirmier en puériculture | Auxiliaire de puériculture
Les projets : Projet d'établissement | Projet éducatif | Projet pédagogique
Structures d'accueil collectif : Crèche | Halte-garderie | Multi-accueil | Jardin d'enfants | Crèche familiale | Micro-crèche
Mode de garde individuel : Assistante maternelle | Garde d'enfant à domicile
Mode de garde mixte : Crèche familiale | Relais d'Assistantes Maternelles
Ce document provient de « Nourrice ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baby sitter de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • baby-sitter — [ babisitɶr; bebi ] n. • 1953; mot angl. , de baby « bébé » et sitter « poule couveuse », de to sit « couver » ♦ Personne qui, moyennant rétribution, garde à la demande, de jeunes enfants, en l absence de leurs parents. Des baby sitters. ● baby… …   Encyclopédie Universelle

  • baby-sitter — I {{/stl 13}}{{stl 33}}[wym. bejbi s iter]{{/stl 33}}{{stl 8}}rz. mos I, Mc. baby sittererze; lm M. baby sittererzy {{/stl 8}}{{stl 7}} mężczyzna wynajęty odpłatnie do pilnowania i opiekowania się dzieckiem podczas nieobecności rodziców,… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • baby-sitter — /bebiˈsitter, ingl. ˈbeɪbɪˌsɪtə(r)/ [lett. «assistente (sitter) di bambino (baby)»] s. f. e m. inv. bambinaia, tata (fam.), nurse (ingl.), bonne (fr.), fräulein (ted.) …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • baby sitter — ☆ baby sitter n. a person hired to take care of a child or children, as when the parents are away for the evening: also baby sitter or babysitter * * * …   Universalium

  • baby-sitter — (ingl.; pronunc. [béibi síter]) n. Persona que cuida bebés o niños pequeños por horas en el domicilio de éstos. ≃ Canguro. * * * baby sitter. (Voz ingl.). com. canguro (ǁ persona que atiende a los niños pequeños) …   Enciclopedia Universal

  • baby-sitter — / beibi sitə/, it. / bɛbi sit:er/ locuz. ingl. [comp. di baby bambino e sitter assistente ], usata in ital. come s.m. e f. (mest.) [chi si assume il compito, retribuito, di assistere e vigilare su un bambino in assenza dei genitori] ▶◀ bambinaia …   Enciclopedia Italiana

  • baby sitter — ☆ baby sitter n. a person hired to take care of a child or children, as when the parents are away for the evening: also baby sitter or babysitter …   English World dictionary

  • baby-sitter — s. 2 g. Pessoa que, mediante pagamento, toma conta de crianças, durante a ausência dos pais. • Plural: baby sitters.   ‣ Etimologia: inglês baby, bebê + to sit, sentar …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • baby-sitter — ‘Persona que trabaja cuidando niños pequeños mientras los padres están fuera’. Se recomienda sustituir esta voz inglesa por el término español niñera (con la especificación por horas, en el caso de que quiera distinguirse de la niñera a tiempo… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • baby-sitter — (Voz ingl.). com. canguro (ǁ persona que atiende a los niños pequeños) …   Diccionario de la lengua española

  • baby sitter — baby sitter, a person who takes care of a child or children while the parents are away for a while …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”