Baby Herman

Qui veut la peau de Roger Rabbit

Qui veut la peau de Roger Rabbit
Image associée au film

Titre original Who Framed Roger Rabbit
Réalisation Robert Zemeckis
Acteurs principaux Bob Hoskins, Christopher Lloyd
Scénario Jeffrey Price et Peter S. Seaman
d'après Gary K. Wolf
Musique Kansas Joe McCoy, Dave Franklin,
Cliff Friend, Jack Meskill,
Charles O'Flynn, Max Rich,
Alan Silvestri
Production Steven Spielberg, Frank Marshall,
Robert Watts et Kathleen Kennedy
Société de production Touchstone, Amblin Entertainment
et Silver Screen Partners
Société de distribution Buena Vista Pictures Distribution
Budget 70 millions de US$
Format Couleurs - 1,85:1 - Dolby Stereo
Durée 103 min
Sortie 1988
Langue(s) originale(s) Anglais
Pays d’origine États-Unis États-Unis

Qui veut la peau de Roger Rabbit (Who Framed Roger Rabbit) est le 35e long-métrage d'animation des studios Disney. Sorti en 1988 et mêlant animation et prises de vues réelles comme Mary Poppins (1964), il est adapté du roman de Gary K. Wolf, Who Censored Roger Rabbit? (1981), réalisé par Robert Zemeckis et co-produit par Touchstone (filiale de Walt Disney Pictures), Amblin Entertainment et Silver Screen Partners.

Sommaire

Synopsis

Hollywood, 1947. Roger Rabbit, un lapin acteur et héros de dessins animés des Maroon Cartoons, est accusé du meurtre du producteur Marvin Acme, directeur des Studios ACME. Il se serait vengé d'une « infidélité » de sa femme, Jessica Rabbit. Poursuivi par les Fouines, agents du juge DeMort, il se précipite chez Eddy Valiant qui était le détective officiel des Toons (les personnages de dessins animés), avant que son frère ne soit assassiné par l'un d'eux.

Dans leurs folles poursuites et cavales, Eddy et Roger iront à Toonville (ToonTown) où ils rencontreront de nombreux personnages des dessins animés Disney, Warner Bros. Pictures et autres.

Personnages principaux

Jessica Rabbit
  • Eddy Valiant : alcoolique, il refuse d'aller à Toonville et évite de côtoyer des Toons, qui lui rappellent la mort de son frère Théodore. Fils d'un clown, diplômé de l'école de police, il fut un brillant détective, délivrant Riri, Fifi et Loulou kidnappés ou blanchissant Dingo d'une accusation d'espionnage.
  • Marvin Acme : farceur, Valiant le rencontre au bar avant qu'il soit assassiné.
  • Roger Rabbit : déluré, ce lapin anthropomorphe est l'un des personnages principaux. Il est accusé du meurtre de « l'amant » de sa femme.
  • Jessica Rabbit: femme de Roger Rabbit, dessinée sous les traits d'une vamp sulfureuse. Elle chante au bar et provoque l'émoi de son public tant par ses atouts physiques que par sa voix.
  • Le juge DeMort : habillé de noir, le teint livide, il n'inspire franchement pas la sympathie mais pourtant les policiers le respectent. Il a inventé la « Trempette ».
  • Les Fouines : au nombre de 5 (Greasy, Psycho, Stupid, Wheezy et leur chef, Smart Guy), ce sont les mercenaires du juge DeMort. Mal élevées et lourdement armées, elles ne sont finalement pas très « compétentes ».

Fiche technique

Personnage de Roger Rabbit dans un Parc Disney

Distribution

Distribution et Voix originales

  • Bob Hoskins : Eddie Valiant
  • Christopher Lloyd : Baron von Rotton alias Judge Doom (Juge DeMort)
  • Joanna Cassidy : Dolores
  • Charles Fleischer : Roger Rabbit/Benny The Cab (Benny le taxi)/Greasy/Psycho (voix)
  • Kathleen Turner : Jessica Rabbit (voix)
  • Amy Irving : Jessica Rabbit (chant)
  • Stubby Kaye : Marvin Acme
  • Alan Tilvern : R.K. Maroon
  • Wayne Allwine : Mickey Mouse (voix)
  • Mel Blanc : Bugs Bunny/Tweety Bird (Titi)/Daffy Duck/Sylvestre/Porky Pig (voix)
  • Lou Hirsch : Adult Baby Herman (Baby Herman adulte) (voix)
  • Morgan Deare : Editor (Monteur)/Bongo the gorilla bouncer (le gorille videur) (voix)
  • April Winchell : Mrs Herman/ Baby Herman (Baby Herman bébé) (voix)
  • Mae Questel : Betty Boop (voix)
  • Tony Anselmo : Donald Fauntleroy Duck (voix)
  • Mary T. Radford : Hyacinth Hippo (Hyacinthe) (voix)
  • Joe Alaskey : Yosemite Sam (Sam le pirate) (voix)
  • David L. Lander : Smart Guy alias « Smart Ass » (voix)
  • Fred Newman : Stupid (voix)
  • June Foray : Wheezy/Toon Hag (Sorcière) (voix)
  • Russi Taylor : Birds (Oiseaux)/Minnie Mouse (voix)
  • Les Perkins : J. Thaddeus Toad (M. Crapaud) (voix)
  • Richard Williams : Droopy (voix)
  • Pat Buttram : Bullet #1 (Balle n°1) (voix)
  • Jim Cummings : Bullet #2 (Balle n°2) (voix)
  • Jim Gallant : Bullet #3 (Balle n°3) (voix)
  • Frank Sinatra : Singing Sword (Épée chantante) (voix, document d'archive)
  • Tony Pope : Goofy (Dingo)/Zeke/Big Bad Wolf (Grand Méchant Loup) (voix)
  • Peter Westy : Pinocchio (voix)
  • Cherry Davis : Woody Woodpecker (voix)
  • Frank Welker : Dumbo (voix)
  • Richard LeParmentier : Lt. Santino
  • Joel Silver : Raoul, the Director (le réalisateur)
  • Paul Springer : Augie (client muet du bar)
  • Richard Ridings : Angelo (le clown du bar)
  • Edwin Craig : Arthritic Cowboy (Cowboy arthritique)

Voix françaises

Voix québécoises

Chansons du film

Récompenses et nominations

Récompenses

Parmi les récompenses gagnées par le film, on trouve notamment :

Nominations

Sorties Cinéma

Sorties vidéo

Le saviez-vous ?

  • Le scénario du film avait été proposé longtemps avant la production mais le coût de production rendit la direction de Disney hésitante jusqu'à l'arrivée de Robert Zemeckis et Steven Spielberg dans le projet[2]. Spielberg s'est occupé de convaincre les autres studios de prêter leurs productions tandis que Zemeckis se chargea de la production des nouveaux toons, dont Roger Rabbit[2]. Zemeckis qualifie ce lapin d'un assemblage d'animation ayant « un corps de chez Disney, une tête de chez Warner et une attitude à la Tex Avery »[2].
  • Parmi les éléments du scénario, on trouve un projet qui consiste à saboter la société de tramways pour permettre le développement du transport par automobile. Curieusement, cet argument apparemment dément est basé sur un scandale ayant éclaté aux États-Unis dans les années 1970 pour des faits remontant aux années 1940 : le Grand Scandale des tramways américains.
  • Une des obligations du film fut que les personnages de la Warner devaient apparaître aussi longtemps à l'écran que leurs homologues de Disney. Ainsi Mickey Mouse et Bugs Bunny apparaissent dans une scène mémorable de chute d'un immeuble, et Donald Duck et Daffy Duck dans un duo de piano « toni-tuant ». On peut aussi croiser Betty Boop, les manchots serveurs de Mary Poppins et surtout le gang des fouines du film Le Crapaud et le Maître d'école. Mais la plupart des personnages principaux ont été créés pour le film : Roger et Jessica Rabbit, Benny le Taxi, Baby Hermann, le gorille-videur, ... [3]
  • Dans la séquence du cinéma, Roger Rabbit assiste à un extrait de Dingo fait de la gymnastique (1949), et qualifie Dingo de « génie ». On peut remarquer que ce court-métrage est néanmoins sorti deux ans après l'année à laquelle se déroule le film. (1947)
  • Mel Blanc (Daffy Duck/Bugs Bunny) et Mae Questel (Betty Boop) retrouvent plus de 50 ans après les personnages auxquels ils ont prêté leur voix dès les années 1930.
  • Le film a été tourné à Los Angeles et aux Studios d'Elstree près de Londres[2]. L'animation a principalement été réalisée par un nouveau studio créé à Londres sous la direction de Richard Williams, le reste à Burbank dans les studios Disney tandis que les effets spéciaux ont été réalisés par Industrial Light & Magic[2].
  • Durant le tournage, le comédien Charles Fleischer (la voix de Roger Rabbit) donnait la réplique hors-caméra à ses partenaires en portant des oreilles de lapin, des gants jaunes et une salopette rouge... comme son personnage.
  • La « Trempette », inventée par le Juge DeMort, est le seul produit capable de tuer les toons : elle est composée de térébenthine, d'acétone et de benzène, produits habituellement utilisés pour diluer et nettoyer les tâches de peinture. Comme le fait remarquer Jean-Louis Leutrat[4], c'est ce produit/terme est utilisé un peu en hommage à la Silly Symphony Les Trois Petits Cochons (1933) dans laquelle à la fin du film, le cochon pratique déverse un bidon de Turpentine (essence de térébenthine) dans le chaudron du foyer pour empêcher le loup de venir.
  • Witchcraft, la chanson interprétée par l'Épée chantante, a été enregistrée par Frank Sinatra en 1957, soit dix ans après l'action supposée du film.
  • Le film peut être considéré comme un hybride de film noir (le personnage de Eddie Valiant est un détective dépressif et alcoolique, il y a des scènes de bar, de nuit, de trottoir mouillé, etc.) et de cartoon.
  • Le titre original, Who Framed Roger Rabbit, n'a pas de point d'interrogation car les producteurs pensaient que mettre un point d'interrogation ou d'exclamation au titre d'un film portait malheur, vu que beaucoup de films avec ce genre de titre furent des échecs.
  • Le juge DeMort (Christopher Lloyd) ne cligne pas une seule fois des yeux dans tout le film, même durant son monologue dans le bâtiment d'Acme.
  • Il devait y avoir deux fouines de plus à l'origine, appelées Slimy (« Enduit de goudron ») et Flashey (encore plus « allumée » que Psycho), mais les scénaristes ont pensé qu'elles ne seraient pas appropriées pour un jeune public.
  • Le chef des fouines s'appelle en version originale Smart Ass (que l'on pourrait traduire par « Trouduc' » ou « Sacré c... » [5]) mais les responsables du studio ont préféré le rebaptiser Smart Guy (« Mec classe »). Cependant, dans le générique de fin, il est toujours appelé Smart Ass.

Titres en différentes langues

  • Allemand : Falsches Spiel mit Roger Rabbit
  • Anglais : Who Framed Roger Rabbit
  • Danois : Hvem snørede Roger Rabbit
  • Espagnol : ¿Quién engañó a Roger Rabbit?
  • Finnois : Kuka viritti ansan, Roger Rabbit?
  • Français : Qui veut la peau de Roger Rabbit
  • Hébreux : מי הפליל את רוג'ר ראביט (Mi epalil at Ravdiav Rabit)
  • Italien : Chi ha incastrato Roger Rabbit?
  • Japonais : ロジャー・ラビット (Rojā▪Rabitto) (Roger Rabbit)
  • Néerlandais : Who Framed Roger Rabbit
  • Polonais : Kto wrobil królika Rogera?
  • Portugais : Quem Tramou Roger Rabbit? (Portugal) et Uma Cilada Para Roger Rabbit (Brésil)
  • Russe : Кто подставил кролика Роджера (Kta podsavil krolika Rodjiéra)
  • Suédois : Vem satte dit Roger Rabbit

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia p. 609
  2. a , b , c , d  et e (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia p. 610
  3. Anecdotes for Who Framed Roger Rabbit
  4. L'analyse des films aujourd'hui, Jean-Louis Leutrat, Presses Sorbonne Nouvelle, 1994, p 181
  5. Ass signifiant également « âne » en argot anglais.
  6. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia p. 512
  7. Aljean Harmetz, "Marketing Magic, With Rabbit, for Disney Films," New York Times, Jul 19, 1989. pg. C15
Longs-métrages d'animation de la Walt Disney Company
  • Portail sur Disney Portail sur Disney
  • Portail de l’animation Portail de l’animation

Ce document provient de « Qui veut la peau de Roger Rabbit ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baby Herman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baby Buggy Bunny — Infobox Hollywood cartoon cartoon name = Baby Buggy Bunny series = Merrie Melodies caption = director = Charles M. Jones story artist = Michael Maltese animator = Ken Harris Abe Levitow Lloyd Vaughan Ben Washam voice actor = Mel Blanc musician =… …   Wikipedia

  • Herman Düne — au Festival Internacional de Beni …   Wikipédia en Français

  • Herman Dune — Herman Düne Herman Düne au Festival Internacional de Benicàssim (2007). Herman Düne est un groupe antifolk français qui a officiellement sorti son premier disque en 1999. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Herman, Arkansas — Herman is an unincorporated community in Craighead County, Arkansas, United States. Its location is coor dms|35|42|54|N|90|31|56|W|city.The locale of Herman began as a railroad stop with the post office being called Bellefield. The name of the… …   Wikipedia

  • Herman chin-loy — Herman Chin Loy, cousin de Leslie Kong. DJ et proprietaire du studio de production Aquarius Records. The Hippy Boys (futurs Wailers) y assuraient le backing. Productions sorties sur le marché anglais de 1957 à 1972 (Titre face A / Titre face B /… …   Wikipédia en Français

  • Herman (comic strip) — Herman was a daily single panel comic strip written and drawn by Jim Unger. It was syndicated from 1975 continuously through 1992, when Unger retired. In 1997, Herman was returned to syndication with reprints of classic strips and occasional new… …   Wikipedia

  • Herman Chin-Loy — Herman Chin Loy, cousin de Leslie Kong. DJ et proprietaire du studio de production Aquarius Records. The Hippy Boys (futurs Wailers) y assuraient le backing. Productions sorties sur le marché anglais de 1957 à 1972 (Titre face A / Titre face B /… …   Wikipédia en Français

  • Baby Arizmendi — Fiche d’identité Nom complet Alberto Arizmendi Surnom Baby Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Herman Chittison — Herman Chittison, ca. Oktober 1946. Fotografie von William P. Gottlieb. Herman „Ivory“ Chittison (* 15. Oktober 1908 in Flemingsburg in Kentucky; † 8. März 1967 in Cleveland in Ohio) war ein US am …   Deutsch Wikipedia

  • Herman Hupfeld — (né le 1er février 1894 et mort le 8 juin 1951) est un chansonnier américain. Sa composition la plus notable est As Time Goes By, utilisée dans le film Casablanca ; cependant, cette chanson fut écrite en 1931 pour une… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”