Vocabulaire technique et critique de la philosophie

Le Vocabulaire technique et critique de la philosophie est un dictionnaire encyclopédique du lexique philosophique, créé par André Lalande. Couronné par l'Académie française, l'ouvrage est d'abord publié – en fascicules – dans le Bulletin de la Société française de Philosophie, entre 1902 et 1923. On peut compter dix-sept éditions, la dernière parue aux Presses universitaires de France.

Chaque terme ou locution recensé par le Vocabulaire est présenté avec ses différentes définitions, et parfois des critiques ainsi que des traductions en grec, latin, allemand, anglais et italien. Chaque article ainsi constitué est parfois pourvu d'un radical international selon le système ido, ainsi que de précieux commentaires, précisions et observations en notes de bas de page signés par les plus grands philosophes et psychologues de l'époque : Henri Bergson, Émile Meyerson, Édouard Le Roy, Maurice Blondel, Jules Lachelier, Léon Brunschvicg, Henri Delacroix, Frédéric Rauh, Georges Sorel, Pierre Janet, Edmond Goblot, Louis Couturat, Victor Delbos

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vocabulaire technique et critique de la philosophie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philosophie générale — Philosophie Auguste Rodin, Le Penseur, 1880 82 : représentation fameuse d un homme plongé dans ses méditations …   Wikipédia en Français

  • Philosophie malsaine — Philosophie Auguste Rodin, Le Penseur, 1880 82 : représentation fameuse d un homme plongé dans ses méditations …   Wikipédia en Français

  • Philosophie — Pour les articles homonymes, voir Philosophie (homonymie). Le mot philosophie (du grec ancien φιλοσοφία, composé de φιλεῖν, « aimer » et σοφία, « la sagesse, le savoir », c est à dire littéralement : « l amour de la… …   Wikipédia en Français

  • Philosophie — Manier; Einstellung (zu); Mentalität; Haltung; Weltanschauung; Lebensansicht; Weisheitsliebe * * * Phi|lo|so|phie [filozo fi:], die; , Philosophien [filozo fi:ən]: Lehre, Wissenschaft von der Erkenntnis des Sinns des Lebens, der Welt und der… …   Universal-Lexikon

  • TECHNIQUE — À l’idée grecque de l’homme, zoon logon echon – vivant possédant le logos , le parler penser – les modernes ont juxtaposé, et même opposé, l’idée de l’Homo faber , l’homme défini par la fabrication d’instruments, donc la possession d’outils. Les… …   Encyclopédie Universelle

  • PHILOSOPHIE ANALYTIQUE — Des philosophes se sont dits et se disent encore analystes, à Cambridge, Lwow, Varsovie, Vienne, Prague, Oxford, Pittsburgh, Princeton... Avec l’appellation, ils ont en commun l’idée qu’un certain type d’analyse est philosophique, voire que la… …   Encyclopédie Universelle

  • PHILOSOPHIE — Nul ne se demande «pourquoi des mathématiciens?», dès lors que les mathématiques sont reconnues comme science. Mais «pourquoi des philosophes?» ne revient pas à la question beaucoup plus classique «pourquoi la philosophie?» à laquelle il est… …   Encyclopédie Universelle

  • Philosophie des différences — Philosophie postmoderne Pour les articles homonymes, voir Postmodernisme (homonymie). Histoire de la Philosophie …   Wikipédia en Français

  • Philosophie post-moderne — Philosophie postmoderne Pour les articles homonymes, voir Postmodernisme (homonymie). Histoire de la Philosophie …   Wikipédia en Français

  • Philosophie de l'art — Esthétique Pour les articles homonymes, voir Esthétique (homonymie). Première page du livre intitulé Æsthetica de Baumgarten, 1750 L esthétique est une discipline …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”