Babissous

Pleurote du panicaut

Comment lire une taxobox
Pleurotus eryngii
 Pleurote du panicaut
Pleurote du panicaut
Classification classique
Règne Fungi
Division Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Sous-classe Agaricomycetidae
Ordre Agaricales
Famille Pleurotaceae
Genre Pleurotus
Nom binominal
Pleurotus eryngii
(D.C..) Gillet 1874
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Le pleurote du panicaut (Pleurotus eryngii) est un champignon basidiomycète de la famille des pleurotacées.

Son nom (latin et français) provient des ombellifères du genre Eryngium auxquelles il est inféodé.

Sommaire

Description

  • Chapeau 5 à 8 cm, convexe puis aplani à déprimé, brun-beige, vergeté de petites lignes radiales ; marge enroulée.
  • Lames blanches, peu serrées, inégales ; sporée blanche.
  • Pied 4 à 6 cm, épais, souvent (mais pas toujours) excentré.
  • Chair épaisse, ferme, blanche ; odeur faible, saveur douce.

Il s'agit d'une espèce très polymorphe pouvant prendre l'aspect d'une langue, commun chez les pleurotes, ou au contraire celui d'un tricholome.

Ecologie

Plutôt méridional, ce pleurote pousse en terrain dégagé sur les racines des panicauts, faux chardons du genre Eryngium, notamment sur le panicaut champêtre et le panicaut maritime.

Comestibilité

Le pleurote du panicaut, appelé "argouane" dans certaines régions, est un excellent comestible. Sa culture a été entreprise, mais à une moindre échelle que Pleurotus ostreatus.

Un aliment anti-cancer

La pleurote du panicaut, comme tout champignon, renforce le système immunitaire[réf. nécessaire]. Mais selon l'ouvrage Anticancer du psychiatre et chercheur en neurosciences David Servan-Schreiber qui s'appuie sur de nombreuses études, la pleurote du panicaut serait le champignon le plus efficace en la matière, ce qui en fait un des aliments luttant le plus efficacement contre le cancer, mais également contre toute bactérie nuisible ou virus qui "attaque" notre organisme.

Cuisine

Recette pour 4 personnes : 1) faire revenir une échalote hachée dans du beurre 2) ajouter 500 gr de pleurotes émincées et les faire revenir pendant environ 15 minutes 3)ajouter des herbes fraîches (persil, ciboulette ou basilic) 4)assaisonner avec sel et poivre 5) ajouter de la crème. Cette préparation se prête à être servie avec du riz, des pâtes ou des toasts. Elle peut également accompagner du poisson ou de la viande ou remplacer un légume.

Production

La technique culturale de la pleurote du panicaut (chez Champigourmet, Suisse) ressemble à celle du grifola. Le substrat est d'origine végétale et on distingue une phase d'incubation et une phase de fructification. Durant la première phase le mycélium va envahir le substrat et durant la deuxième le carpophore se développe. Les conditions climatiques (humidité de l'air, température et CO2) sont sévèrement contrôlées.

Espèces proches et risques de confusion

Il existe une variété ferulae, plus grande, poussant sur les racines des férules, d'autres poussant sur les Laserpitium. Il ne présente guère de risque de confusion, du fait de sa stricte dépendance du panicaut ou de ces autres ombellifères.

Illustrations externes

Sources


Pleurote du panicaut
  • Portail de la mycologie Portail de la mycologie
Ce document provient de « Pleurote du panicaut ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Babissous de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”