Viterbe (Italie)

Viterbe (Italie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viterbe.
Viterbe

Le Palais des papes et le campanile du Dôme Saint-Laurent
Le Palais des papes et le campanile du Dôme Saint-Laurent

blason
Administration
Nom italien Viterbo
Pays Italie Italie
Région Lazio-Bandiera.png Latium 
Province Fichier:Provincia di Viterbo-Stemma.png Viterbe 
Code ISTAT 056059
Code postal 01100
Préfixe tel. 0761
Site internet consulter
Culture et démographie
Population 60 459 hab. (31-12-06)
Densité 149 hab./km²
Gentilé viterbesi
Saint patron Santa Rosa da Viterbo
Fête patronale 4 septembre
Géographie
Coordonnées 42° 25′ 07″ Nord
       12° 06′ 34″ Est
/ 42.41861, 12.10944
Altitude 326 m
Superficie 406,28 km²
Code cadastral M082
Voir la carte physique
...
Voir la carte administrative
...

Viterbe (en italien, Viterbo) est une ville d'environ 60 000 habitants, chef-lieu de la province de même nom dans le Latium en Italie.

Le palais des papes : la Loggia à ciel ouvert (depuis la place Saint-Laurent)


Sommaire

Histoire

On ignore la date de fondation de la ville de Viterbe. Selon le célèbre mythographe Annius de Viterbe, elle s'éleva sur les vestiges d'une ville étrusque. Ce qui est certain, c'est qu'une petite colonie romaine (Vicus Elbii) se dressait sur le site (ou non loin) de l'actuelle Viterbe, sans que l'on sache s'il faut la rattacher à la Vetus Urbs (« vieille ville ») médiévale.

La première mention indiscutable du nom de la ville, en tant que Castrum Viterbii, remonte au VIIIe siècle. Cette ville fut fortifiée en 773 par le roi Lombard Didier lors de ses vaines tentatives de conquérir Rome. Lorsque les papes prirent fait et cause pour les Francs, Viterbe fut rattachée aux États pontificaux, mais ce statut devait être continuellement contesté par les empereurs par la suite, jusqu'à ce qu'en 1095 elle devint une commune.

Tout au long de la période pendant laquelle les papes furent en conflit avec les patriciens romains, à commencer par le pontificat de Eugène III[1] (1145-1146), Viterbe devint leur résidence favorite. En 1164 Frédéric Barberousse fit de Viterbe le siège de l'antipape Pascal III. Trois ans plus tard, il lui octroya le titre de « cité » et retourna ses milices contre Rome. En 1172 Viterbe amorça son expansion, détruisant l'antique cité de Ferentum et annexa plusieurs territoires : elle devint ainsi une ville riche et prospère, une des plus importantes de l'Italie centrale, avec une population de près de 60 000 habitants.

En 1207, le pape Innocent III tint un concile dans la cathédrale, mais ensuite la ville fut excommuniée après avoir abrité les hérétiques Patari et fut même battue par les Romains. Toutefois, en 1210, Viterbe parvint à défaire l'empereur Otton IV et reprit les hostilités contre Rome.

Au XIIIe siècle elle fut gouvernée tantôt par les tyrans de la dynastie des Gatti, tantôt par les Di Vico. Frédéric II rallia Viterbe au parti Gibelins en 1240, mais lorsque les citoyens chassèrent ses troupes de la ville en 1243, il dut faire demi-tour et assiégea la cité, d'ailleurs en vain. De ce moment, Viterbe demeura une ville guelfe. Entre 1257 et 1261, elle fut le siège de la papauté, au temps du pape Alexandre IV, qui y mourut. Son successeur Urbain IV fut élu à Viterbe.

En 1266-1268 le pape Clément IV fit de Viterbe sa base d'opérations dans son combat sans merci contre les princes Hohenstaufen : là, depuis la loggia du palais pontifical, il excommunia l'armée de Conradin de Souabe qui défilait le long de la Via Cassia, avec la malédiction prophétique de « moutons allant au sacrifice ». Dès la fin de ces années 1260, Viterbe devint l'un des hauts lieux de la pensée occidentale : autour de saint Thomas d'Aquin s'y réunirent les érudits Guillaume de Moerbeke et Vitellion. En 1271, après une vacance de trois ans de la papauté, Bonaventure, ministre général des franciscains et futur saint, convainquit le seigneur de Viterbe d'enfermer les électeurs, au pain et à l'eau, jusqu'à ce qu'ils réussissent à élire un pape, en l'occurence Grégoire X. Celui-ci se souvint de ces péripéties et instaura le conclave, au IIe concile de Lyon en 1274.

Parmi les autres papes élus à Viterbe, il faut citer Jean XXI (1276 -1277); ce dernier mourut à cause de l'effondrement d'un plancher, au palais...; Nicolas III et le pape français Martin IV. Les habitants de Viterbe, opposés à l'élection d'un étranger à la solde du roi de Naples, Charles Ier d'Anjou, investirent la cathédrale où se tenait le conclave, et arrêtèrent deux des cardinaux. Ils furent ensuite excommuniés, et les papes ne devaient plus revenir à Viterbe avant 86 ans.

Enseignement

Personnalités

Personnalités nées à Viterbe

  • Carlo Vincenti (1946–1978), poète et artiste
  • Antonio del Massaro (dit il Pastura) (vers 14501516), peintre

Autres

  • Gaetano Bedini (1806-1864), prélat, cardinal et diplomate de l'Église catholique romaine. Il est enterré dans la cathédrale de Viterbe.

Administration

Liste des maires (sindaci) successifs
Période Identité Parti Qualité
- Giancarlo Gabbianelli - -
juin 2004-29 avril 2008 Giancarlo Gabbianelli - -
29 avril 2008 Giulio Marini Centro-Destra -
Toutes les données ne nous sont pas encore connues.

Hameaux

Fastello, Grotte Santo Stefano, Sant'Angelo, Monterazzano, Bagnaia, La Quercia, San Martino al Cimino, Tobia

Communes limitrophes

Bagnoregio, Bomarzo, Canepina, Caprarola, Celleno, Civitella d'Agliano, Graffignano, Marta, Monte Romano, Montefiascone, Ronciglione, Soriano nel Cimino, Tuscania, Vetralla, Vitorchiano

Évolution démographique

Habitants recensés


Notes et références

  1. Ce souverain pontife fut assiégé en vain par les Romains à Viterbe.

Commons-logo.svg

Voir aussi



  • Portail de la géographie Portail de la géographie
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Viterbe (Italie) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Viterbe (Italie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Viterbe — Pour les articles homonymes, voir Viterbe (homonymie). Viterbe Le Palais des papes et le campanile du Dôme Saint Laurent …   Wikipédia en Français

  • Crispin de Viterbe — Pour les articles homonymes, voir Saint Pierre. Saint Crispin de Viterbe Naissance 13 novembre 1668 Viterbe, Italie Décès 19 mai 1750  …   Wikipédia en Français

  • Crispin De Viterbe — Saint Crispin de Viterbe Naissance 13 novembre 1668 Viterbe, Italie Décès 19 mai 1750  (à 82 ans) …   Wikipédia en Français

  • Crispin de viterbe — Saint Crispin de Viterbe Naissance 13 novembre 1668 Viterbe, Italie Décès 19 mai 1750  (à 82 ans) …   Wikipédia en Français

  • Liste des cathédrales d'Italie — La liste suivante recense les cathédrales en Italie. Sommaire 1 Liste 1.1 Église catholique romaine 1.1.1 Cathédrales actuelles 1.1.2 Cocathédrales …   Wikipédia en Français

  • Province de viterbe — Fichier:Provincia di Viterbo Stemma.png Pays  …   Wikipédia en Français

  • Rose de Viterbe — Sainte Rose de Viterbe Sainte Rose de Viterbe Vierge du Tiers Ordre de St François Naissance 1234 Viterbe Décès 1252  (à 18 ans) Viterbe …   Wikipédia en Français

  • Rose de viterbe — Sainte Rose de Viterbe Sainte Rose de Viterbe Vierge du Tiers Ordre de St François …   Wikipédia en Français

  • Province de Viterbe — Provincia di Viterbo Administration Pays  Italie Région Latium …   Wikipédia en Français

  • Jacques de Viterbe — Jacques de Viterbe, en italien Giacomo da Viterbo (Viterbe, vers 1255 Naples, 1307) était un théologien et philosophe italien, appartenant à l ordre des Augustins. Il est béatifié par le pape Pie X en 1911 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”